Sauvons les abeilles !

De passage à l’espace multimédia, Elisabeth passait nous encourager à signer une pétition…« Si l’abeille disparaissait du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre ». Difficile d’attribuer cette célèbre citation à Albert Einstein, néanmoins, le sort de l’humanité est lié à celui des pollinisateurs ! Les abeilles désertent leurs ruches et disparaissent par milliards. Le phénomène touche à présent toute la planète. Qualifié de désastre écologique, il menace aujourd’hui l’agriculture et par là même la survie de l’humanité…

Comme disent nos cousins canadiens, nous avons « butiné » le web pour  sauver les abeilles :

Pourquoi les insectes pollinisateurs sont-ils indispensables ?  Vidéo avec Colin Fontaine, écologue au CNRS

En faveur de la protection des abeilles, de l’environnement et de la santé, signer une pétition  sur : www.sauvonslesabeilles.com

Tout savoir sur les abeilles : www.abeillesentinelle.net

Savez-vous que vous pouvez offrir le gîte à des abeilles solitaires. En effet, comme vous proposez des nichoirs aux oiseaux, vous pouvez proposer des nichoirs aux abeilles, constitués par exemple d’une courte bûche de bois dur dans laquelle on fore horizontalement des trous bien lisses, sans la transpercer. Et cela, même en ville !

Biodiversité: les abeilles en danger, que dit la loi?

Parrainez une ruche pour sauver les abeilles

Pour les insectes pollinisateurs, faites le « Bzzz »

Le frelon asiatique, destructeur des abeilles et autres pollinisateurs

Pour protéger les abeilles des frelons asiatiques, testez la muselière

 

« La pollinisation est, chez les plantes à fleurs, le transport du pollen (poudre contenant les cellules mâles) des étamines sur le pistil qui renferme les ovules (cellules femelles). Elle sera suivie de la fécondation, c’est-à-dire de l’union des cellules mâles et des cellules femelles. À la suite de la fécondation, les ovules se transforment en graines et le pistil en fruit. » Plus d’infos sur Vikidia

Le documentaire AVEC MES ABEILLES d’Anne Burlot et Glenn Besnard  conduit au plus près des abeilles en plein vol, au cœur de la ruche et dans la tête d’apiculteurs passionnés : http://www.kubweb.media/page/burlot-besnard-avec-mes-abeilles

Par Elisabeth et Nicolas

2 réponses
  1. Hug
    Hug dit :

    Bravo à la Ville de Lorient qui semble faire des efforts pour protéger les abeilles et la biodiversité !

    « Face à la menace, Lorient offre une terre d’accueil idéale avec ses parcs et jardins fleuris et surtout avec sa politique zéro produits phytosanitaires dans sa gestion des espaces verts !

    Au printemps 2011, le parc Chevassu a ainsi accueilli cinq ruches, dont les 300 000 abeilles butinent depuis chaque jour sans relâche, dans un rayon de 3 km.

    En parallèle, 80 000 autres ont élu domicile sur le toit de la mairie, avec l’installation de trois ruches dont une offerte par le Conservatoire pour la protection de l’abeille noire de Groix. »

    http://www.lorient.fr/services/environnement/la-nature-dans-la-ville/la-gestion-differenciee/les-abeilles-auxiliaires-de-biodiversite/

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *