Atelier Vélo Gazeg-Houarn

Durant les vacances de la Toussaint un atelier vélo mobile a eu lieu pendant les activités d’animation du quartier Polygone-Frébault. Petits et grands ont ainsi pu réparer leurs vélos accompagnés et conseillés par un animateur du Patronage Laïque de Lorient  et un bénévole de l’atelier vélo mobile.

L’atelier vélo mobile existe depuis le démantèlement de la jungle de Calais en octobre 2016, à l’auberge de jeunesse du Ter pour réparer des vélos avec des personnes migrantes et leur fournir un moyen de locomotion. Suite à la fermeture du Centre d’Accueil et d’Orientation à l’auberge de jeunesse, l’activité s’est poursuivie sur un parking rue du Professeur Perrin à Lorient, le matériel et les vélos étant stockés à proximité dans un garage gracieusement prêté par une personne du Collectif d’Accueil du Pays de Lorient .

Dans le quartier, cette année-là des ateliers ont été réalisées avec les enfants au bas des immeubles du quartier. Le samedi sur le marché de Port-Louis un atelier mobile avait lieu régulièrement, il était ouvert à tous. Aussi des ateliers mobiles étaient proposés dans des communes avoisinantes afin d’équiper d’autres migrants.

Au début de l’été 2017, l’atelier mobile s’est installé au Lieu Noir Lieu Jaune, dans le quartier du port de pêche. Il ouvrait chaque mercredi, c’était devenu un espace organisé pour travailler dans l’accompagnement dûment mené par l’équipe de bénévoles. Cela permit à de nombreux migrants de reconstruire et de réparer des vélos qu’ils pouvaient ensuite s’approprier pour se déplacer aisément dans Lorient. Aussi, au lycée Dupuy de Lôme un projet d’atelier avait été créé tous les 15 jours auprès des lycéens pour entretenir leurs vélos et les sensibiliser à la vélosophie.

L’atelier Lieu Noir Lieu Jaune était devenu un rendez-vous connu par les Lorientais, il était ouvert presque chaque jour, cette formidable expérience collective et bénévole dura 6 mois. Le lieu Noir Lieu Jaune devant récupérer son container, l’atelier allait de nouveau redevenir mobile.
Survint un triste événement qui a bouleversé l’ensemble de l’équipe de bénévoles, le fédérateur et le fondateur de cet atelier, Rémi Guitteny qui menait depuis de nombreuses années une réflexion éclairée et active, chercheur engagé et co-fondateur du Centre de Recherche sur l’Avenir des Déplacements Écologiques  à Concarneau est décédé brutalement dans un accident à vélo le 1er décembre 2017. Le lieu de l’accident est aujourd’hui signalé par le vélo ghost en sa mémoire, c’est le vélo blanc que l’on aperçoit en face des halles de Merville. Ce symbole lui rend hommage et nous fait réfléchir sur la vulnérabilité du cycliste en milieu urbain. Prochainement un aménagement de cet espace sera réalisé par la mairie de Lorient. Le samedi 1er décembre prochain, l’atelier mobile y propose un rassemblement en son hommage à 14 h et une sortie collective à vélo.

Fin janvier 2018, l’atelier a dû être stoppé et le matériel stocké dans son ensemble dans un garage. Il a repris depuis avril 2018 et se tient maintenant presque chaque dimanche après-midi, sur un parking. Il a permis depuis octobre 2016 de donner environ 300 vélos à des personnes en situation précaire et sans moyen de locomotion. Ces vélos anciens parfois rouillés, accidentés, abîmés, proviennent essentiellement de dons de particulier ou de récupération. Parfois en bon état et réutilisables après quelques réparations ils reprennent la route, et les autres servent pour les pièces détachées. Ces vélos et matériaux représentent un gros volume de stockage et demandent un espace important pour le tri et le rangement des pièces. Actuellement l’atelier doit trouver un local pour poursuivre son activité et il devra prochainement quitter le garage qui sert de stockage. Si vous avez connaissance d’un lieu qui pourrait mieux s’y prêter et/ou si vous êtes intéressé·e pour participer à cette activité, n’hésitez pas à nous contacter.

Didier Banis
Atelier de réparation Gazeg-Houarn
atelier.velo@lilo.org

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *