Hip Hop & Jazz (Palestine, Syrie, France)

Jeudi 9 mai,  20h à Hydrophone, au programme, Hip-Hop, improvisation libre et tradition arabe revisitée avec Al Akhareen : Naïssam Jalal, la jeune flûtiste franco-syrienne, jouera aux côtés du rappeur et beat-boxer palestinien Osloob, Mehdi Chaib (saxophones et percussions), Viryane Say (basse), Sébastien Le Bon (batterie) et DJ Junkaz Lou (platines) Organisation : L’Estran et MAPL

Al Akhareen signifie “les autres” en français. Osloob est né dans un camp de réfugiés au Liban, Naïssam Jalal est fille d’immigrés syriens en France. Lui Palestinien là-bas, elle Arabe ici. Ils ont dû faire face au rejet de sociétés qui, de différentes manières, refusent leur présence et leur existence en leur sein. Chacun d’eux est l’autre, l’étranger. Avec Naïssam aux flûtes et Osloob aux machines et à la voix (rap et beatbox), leur musique est un trait d’union entre deux mondes, celui des musiques instrumentales (du monde ou du jazz) et celui des musiques électroniques (rap et hip hop) que l’on oppose souvent : mais l’autre existe et il faut apprendre à faire avec…Album en écoute sur Deezer

http://alakhareen.com

Les chaînes Youtube de Al Akhareen, Osloob et Naïssam Jalal

Reportage : France 3 Alpes : Damien Borelly – Franck Cerroni

N-B : Naïssam Jalal est la compositrice associée à L’Estran (Guidel) pour les saisons 18-19 et 19-20, avec le soutien du ministère de la Culture et la Sacem. Arabe et européenne, nomade et sédentaire, elle mêle avec inventivité les cultures orientales et occidentales (Plus d’infos). Portrait de Naïssam Jalal sur le site de France Musique

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *