Le resto « Effet mer » solidaire

Le collectif des Claquedents souhaite ouvrir un restaurant solidaire pérenne dans le quartier de Keroman en 2020 pour lutter contre le gaspillage et la précarité. Dans le cadre de la semaine européenne du développement durable, le collectif a mis en place le restaurant « Effet mer » du 27 mai au 10 juin sur le terrain annexe du stade du Moustoir, au cœur du centre-ville de Lorient. Le collectif a assuré en moyenne une trentaine de repas midi et soir, une fréquentation en baisse par rapport à l’an passé, probablement due à une météo peu clémente…

Le restaurant était gratuit, le collectif récupérait des invendus, tous les produits étaient issus de circuit-court. Vous pouviez faire un don pour couvrir les frais engagés (location chapiteau, groupe électrogène, toilettes sèches, sonorisation…).

« Le terrain nous est mis à disposition, la Ville nous apporte aussi des bancs, des tables, des praticables et le matériel électrique. Trois élèves de l’IUT qualité logistique et industrielle et organisation nous ont donné un coup de main, depuis deux mois, pour préparer l’événement et démarcher de nouveaux partenaires fournisseurs » explique Olivier Le Guyader, à l’initiative du projet.

Des animations musicales ont eu lieu toute la semaine ainsi que des projections de films et conférences.

Sankôfa et les Sandrofia, Yannig Raud, Cyrille Georges, Yann&Syl, Hael H, Joanna B, Cyrille et Laurent, Johnny Hollywood, Aurore…ont animé la scène ouverte musicale.

Deux films d’André Le Moustarder ont été projeté grâce à l’aide de l‘association J’ai vu un documentaire : L’erreur est urbaine, une réflexion sur le rapport urbanité / ruralité et Le grand soulagement, la démarche éthique et pédagogique de l’association Terhao

Jean Charles Lefranc de l’association Nijal qui accompagne des démarches Écoresponsables, a présenté les enjeux de la prochaine COP25 à travers le livre « L’humanité en péril » de Fred Vargas.

Bonne chance pour la suite, suivez le projet du collectif des Claquedents sur Facebook

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *