exposition « Des Gens Déjantés »

Toma et Aphöne présentent leurs créations et celles réalisées avec des résidents.

Ces deux artistes exposent leurs créations contemporaines, abstraites et street-art, du 19 février au 16 mars à l’Espace Les Grands Larges.

www.desgensdejantes.com/

Les artistes et jeunes vous convient à découvrir leurs réalisations lors du vernissage quise tiendra le Jeudi 22 février, à 19h30 Aux Grands Larges.

Journée mondiale de la Radio

 

L’Unesco invitait toutes les stations de radio du monde entier à prendre l’antenne et à célébrer, le 13 février, la puissance de la « Radio et du Sport » à l’occasion de la Journée mondiale de la radio. « Grâce à la couverture sportive, la radio peut reconnecter les communautés à leur patrimoine culturel, promouvoir la liberté d’expression et la diversité. La couverture sportive joue un rôle puissant dans le façonnement des normes et stéréotypes liés aux genres. En favorisant l’équilibre dans la couverture des sports masculins et féminins, ainsi qu’une représentation plus paritaire des sportifs, la radio a le pouvoir de bousculer les stéréotypes » explique l’Unesco.

 

 

La Journée mondiale de la radio 2018 se concentrait sur les sous-thèmes de l’UNESCO suivants :

  • La diversité dans la couverture sportive: Grâce à la couverture médiatique des sports traditionnels et populaires, la radio peut jouer un rôle dans la relation entre les populations et leur patrimoine culturel, notamment en promouvant la liberté d’expression et la diversité à travers l’expression culturelle;
  • L’égalité des genres dans la couverture sportive: La couverture médiatique sportive est puissante dans le façonnement des normes et des stéréotypes liés au genre. La radio a la capacité de défier ces normes, de promouvoir une couverture plus équilibrée des sports masculins et féminins, ainsi qu’une représentation plus équitable et objectifs des sportifs, sans distinction de genre;
  • La paix et le développement à travers la couverture sportive: Grâce à une plus grande couverture médiatique des initiatives sportives en faveur de la paix et du développement, les valeurs universelles de non-violence, de solidarité et de tolérance sont reconnus et célébrés.

Plus d’infos sur http://www.diamundialradio.org/fr/accueil

 

Profitez-en pour découvrir STADIUM, la nouvelle émission sportive de Antoine, habitant du quartier, et son chroniqueur Kévin. Ecoutez l’émission sportive tous les 4 ème mardis du mois à 19h sur le 99.8 FM ou en rediffusion sur le site de la nouvelle radio associative morbihannaise : http://radiobalises.com/artists/stadium/

Par Nicolas

 

Rencontres avec les frères Pablof

Jeudi 18 janvier 2018 : les comédiens Stéphane et Raoul Pablof ont présenté un extrait de leur création intitulée « Ma place à table », un spectacle interactif qui nous replonge dans nos souvenirs d’enfance…

« Ma place à table », actuellement en cours de production, est un projet autour de la relation à table et des histoires de famille et de fratrie des jeunes adolescents.

Les deux artistes ont passé un peu de temps avec les ados du quartier pendant l’atelier cuisine (RDV des ados – mercredi 31 janvier après-midi), une prise de contact en quelque sorte.

Prochainement durant la semaine du 5 mars, les frères Pablof seront en résidence au centre social du Polygone. Par le biais d’entretiens individuels filmés, ils vont récolter des paroles du quotidien. Les différents témoignages seront la matière brute utilisée pour l’écriture du spectacle.

Plus d’infos :

https://www.facebook.com/freres.pablof/

http://www.16ruedeplaisance.org/

Le plaisir de la musique buissonnière…

Rencontre avec Marie-Astrid Arnal, pianiste classique, professeure au conservatoire de Lorient et humaniste !

Le projet de rendre la musique accessible lui trottait dans la tête, « Le piano est un médiateur qui va à la rencontre de tous. Tout le monde peut être touché. Je veux apporter la musique classique partout, montrer que ce n’est pas élitiste, qu’il n’y a pas besoin de la connaître pour ressentir des émotions. J’essaye de donner le meilleur de moi, même si mes partitions doivent s’envoler au vent ! ». L’écoute d’une émission radio avec Marc Vella l’a renforcé dans cette idée. Elle contacte le pianiste nomade pour suivre la « Caravane amoureuse », un projet musical et humaniste soutenu par l’UNESCO. Marc Vella a parcouru avec son piano à queue environ 200 000 km sur les routes et chemins de plus de quarante pays pour célébrer l’humain…

En 2010, après avoir obtenu un congé sans solde, elle rejoint une cinquantaine d’autres musiciens pour partir sur les routes avec Marc Vella et traverser Bulgarie, Turquie, Syrie, jusqu’au Liban, avec un sac à dos rempli de partitions. « Pendant deux mois, nous sommes allés à la rencontre des gens, apporter la paix et la musique, avec des artistes de tous âges et tous milieux. C’est là que j’ai découvert comment jouer et faire jouer les gens ». Revivez cette caravane sur www.caravaneamoureuse2010.fr et sur le site Musique Buissonnière

Fort de cette expérience, Marie-Astrid rachète l’ancienne camionnette de Marc Vella, équipée d’un treuil, la boutique Clavissimo à Lanester lui prête un piano qui se pose sur un socle à roulettes. À l’improviste au cimetière de bateaux de Kerhervy, ou sur la place de l’Hôtel-de-ville à Lorient, pour le droit d’asile, au pied des tours de Bois-du-Château ou encore au centre mutualiste de Kerpape, elle fait essayer le piano à ceux qui le désirent…

Son projet est de continuer d’organiser des rencontres entre la musique et d’autres arts : Arts plastiques (peinture), poésie (lecture), théâtre (contes, marionnettes) et danse…N’hésitez pas à la contactez pour tous projets artistiques ou pour l’inviter à initier les gens à jouer, toucher, découvrir l’acoustique ! Peut être rencontrerez vous bientôt Marie-Astrid  dans le quartier…

En juin 2017, elle a enregistré un disque avec Thierry Besnard, des œuvres pour clarinettes et piano, en écoute ICI

Plus d’infos sur le site de l’artiste, contact : mayarnal@wanadoo.fr

Par Nicolas

Festival breton au coeur de l’hiver

Deizioù, est le festival breton, se déroulant de janvier à mars, au pays de Lorient, depuis 33 ans. Il est organisé par Emglev Bro An Oriant et ses 60 associations membres, ainsi que les communes du pays de Lorient. Plus de 100 événements sont proposés : concerts, fest-noz, ateliers de broderie, de cuisine, de danse, spectacles, expositions, conférences, concours, stages, théâtre… Toute structure, même non membre, peut proposer une animation ou un événement durant cette période, en lien avec la culture bretonne. Par exemple, certaines médiathèques et salles de spectacle du Pays de Lorient, se joignent à nous pour dynamiser ce festival en programmant des animations et des concerts.

Tout le programme en cliquant ICI

Repas de quartier « conté »

 Samedi 17 février 2018 à 19h00

Préparé par la Section du Collectif Habitants de Frébault-Polygone et Fathia,

avec la complicité de la mission action culturelle de proximité – Ville de Lorient,

Autour du spectacle « TAJINE VOLANT »

 AU MENU :

Apéritif

Tajine

Fromage

Dessert

Les inscriptions :   

Lundi 12 février : 10h à 12h30 et  14h à 17h

Mardi 13 février : 10h à 12h30 et 14h à 17h

Renseignements : 

Centre social PLL Polygone,

80 avenue Général De Gaulle – 56 100 Lorient

                       

 

Aidons les jeunes à décrypter l’information !

Lancement lors du Safer Internet Day* d’un nouveau parcours pédagogique pour décrypter l’information, Info Hunter, dans le cadre du programme Internet Sans Crainte et en partenariat avec l’Association e-Enfance :

www.infohunter.education

Un premier parcours pédagogique est proposé à destination du cycle 4 et du lycée, avec un déploiement durant la Semaine de la presse et des médias. D’autres parcours seront proposés sur d’autres thématiques et d’autres niveaux.

Avec plus de 4 milliards de contenus partagés chaque jour sur les réseaux sociaux mêlant sans distinction info, intox et fake news, il est primordial de donner aux jeunes les clés pour analyser et mettre en perspective l’information.

*Le “Safer Internet Day” est un événement mondial annuel organisé par le réseau européen Insafe afin de promouvoir un Internet meilleur auprès des jeunes, leurs parents et la communauté éducative et, ainsi, encourager les comportements responsables en ligne. L’objectif étant de mobiliser tous les acteurs de la communauté éducative autour de la mise en place d’actions de sensibilisation sur le développement de l’esprit critique comme compétence citoyenne du 21ème siècle.

Venez tester cette nouvelle ressource à l’espace multimédia !

Par Nicolas

 

 

Gastronomie

Les fromages sont très présents dans notre alimentation . Ils sont nombreux en France, environ 1200 et sont marqueurs des régions comme le Camembert, le Comté, le Roquefort, le Saint Maure, le Munster… et le râpé de nos pizzas.

Pour approfondir votre connaissance testez vous avec 2 quizz :

http://test.doctissimo.fr/tests-nutrition/quiz-nutrition/etes-vous-fromage.html

http://www.jesuiscultive.com/spip.php?article99

Le 26/01/18

Février est le mois des crêpes surtout en Bretagne. Elles sont aussi présente en France et dans le monde entier ( nems, blinis,…)

Mais au fait c’est quoi la chandeleur ? et pourquoi mange t-on des crêpes ce jour-là ?

http://www.momes.net/Fetes/Chandeleur/Origine-de-la-Chandeleur

Pour parfaire vos connaissances je vous propose les quizz suivants :

https://www.quizz.biz/quizz-302404.html

https://www.quizz.biz/quizz-861503.html

Pour vous aider, quelques articles :

http://www.teteamodeler.com/culture/fetes/origine-chandeleur

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%AApe

Le 6/02/18

Par René

Atelier Carnaval 2018

 

Les habitants du quartier Polygone-Frébault se préparent pour le Carnaval. Les couleurs seront à l’honneur.

Des ateliers, ouverts à tous, ont lieu tous les mardis soirs de 18h à 20h,

et pendant les vacances de février , tous les matins de 10h à 12h (voir Agenda).

Rejoignez-nous !

Renseignements : 02.97.83.69.64 (Laure – Dina)

Rendez-vous au Centre social du Polygone.

Lorient street-art

Exposition de Damjan Petrovic aka « mastabilo », bibliothécaire à Quéven passionné par l’art photographique.

« Ce qui est chouette avec l’art de rue, c’est qu’il n’est pas figé, il évolue en permanence. Je me promène souvent au port de pêche et du côté du Galion, et à chaque fois je découvre des œuvres nouvelles, ou des détails que je n’avais pas remarqués avant. Le fait qu’il soit éphémère me plaît et j’y vois un jaillissement de poésie et de couleurs au milieu de la grisaille. Je me définis comme un minimaliste et j’aime aussi photographier les traces du temps qui passe (rouille, végétation qui mange le béton, urbex…). Par le biais du réseau Instagram – véritable drogue pour moi – et de la photographie, de belles amitiés sont nées et perdurent dans la vie réelle ».

Retrouvez Damjan sur son compte instagram

Par Nicolas