NOP expose au Comment Ksé

Sylvain Philippe aka NOP expose « Mes noirs mes blancs mes gris en couleur »

au Café association Comment Ksé, 19 rue Talvas, da,s le quartier Keroman

 

 

 

Repas conté au Polygone – Mayotte

Chants, contes et danses étaient au menu du 3ème repas conté organisé par le centre social Polygone PLL en partenariat avec la Ville de Lorient, le samedi 13 octobre 2018.

Sandiaa, habitante du quartier Polygone, originaire de l’océan indien a aidé Fathia et Franck a concocté un spectacle autour de la culture mahoraise. Le repas, cuisiné par des bénévoles du centre, Laure et Fathia, nous a fait voyager dans l’archipel des Comores : samosas aux légumes, pilao et plateau de fruits exotiques !

Retrouvez le conte en téléchargement ICI

Par Nicolas

Le Procès de Philippe K. au CDDB

Dans le cadre de la saison 2018-2019 du Théâtre de Lorient, je vous propose la pièce
« Le Procès de Philippe K. ou la fille aux cheveux noirs » de Julien VILLA du 16 au 19 Octobre.

Voici le résumé Extrait de la publication du CDDB :

« Nous sommes à Berkeley, le 7 novembre 1972, le jour des élections présidentielles américaines. Richard Nixon brigue un second mandat. Philip K. a quarante-quatre ans. C’est un auteur de science-fiction. Voici plus de vingt ans que Philip K. passe ses nuits à écrire des romans dystopiques où il est toujours question de réalités cachées, de manipulations psychiques à grande échelle, de jumeaux séparés par un univers parallèle. Un an plus tôt, en novembre 1971, l’appartement de Philip K. a été cambriolé. Seul le manuscrit de son dernier livre, Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques  ?, a été dérobé. Celui-ci tente depuis de ré-écrire ce roman, mais n’y parvient pas. Il oublie toutes ses œuvres et des événements étranges se succèdent… »
Julien Villa

Le procès de Philip K. – ou la fille aux cheveux noirs, s’inspire de la vie et de l’œuvre de l’écrivain de science-fiction Philip K. Dick, auteur entre autres de Souvenirs à vendre, nouvelle adaptée au cinéma sous le titre Total Recall, de Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques  ? dont a été tiré Blade Runner, et de Minority Report. Julien Villa propose un objet littéraire et théâtral hanté par les visions de Philip.K. et son obsession de mondes cachés et de leurs sens véritables. Quel réel cache le réel  ?

Julien Villa, comédien et metteur en scène a joué au théâtre notamment pour Christophe Rauck, Philippe Adrien, Marcial Di Fonzo Bo, Jeanne Candel et Sylvain Creuzevault qu’il rejoint sur la création Le Capital et son singe. En 2016, il met en scène au TnBA sa première pièce, J’ai dans mon cœur un General Motors. En 2017, il joue dans Sombres Rivières de Lazare.

 » Ça ne fait jamais plaisir d’apprendre que les gens qui sont d’accord avec vous sont complètement siphonnés. » Philip K. Dick

Itinéraires Graphiques 2018

5ème édition du 12 octobre au 16 décembre 2018

http://itinerairesgraphiques.lorient.fr

« Les Itinéraires Graphiques 2018 ont été imaginés et construits sous le signe de la passion, celle-là même qui détermine la marche du monde des hommes. Car ce sont les passions – à moteurs narratifs puissants – qui permettent de réguler et d’éviter la dissolution du monde. Elles nous confrontent au mouvement même de la vie et à son flux. Elles sont la conscience de notre possible. Et devant l’implacable fascination que nous portons aux images abondantes de nos  sociétés, notre révolte s’abrutit.
Les oeuvres présentées dans cette 5e édition, tranchent, paniquent, réveillent notre docilité politique. Ce qui se dessine dans ces Itinéraires Graphiques 2018, c’est la possibilité de penser l’unité à travers la représentation de la vie dans son absolue contingence et son irréductible diversité. » Frédéric Malette

vernissage au Lieu Jaune…et concert !

Avis de temps fort au Lieu Jaune Lieu Noir vendredi 19 octobre à partir de 19h30…

A partir de 21h30, concert du groupe Black Box pour la première fois à Lorient !

Carnet d’inspiration

Expression d’un breton d’adoption, adhérent enjoué au PLL, présent tous les vendredi après-midi à l’espace multimédia. Vous êtes invités à laisser des commentaires. Louis Manrique : https://louismanrique.weebly.com

Les aléas de la vague

Assis sur mon lit d’hôpital, je rêve devant une vague ! Sur cette représentation photographique, je ressens les subtiles gouttelettes d’eau humidifier ma peau. Invité dans cette atmosphère marine, je plonge à l’intérieur de cette image et je partage maintenant ces tourments. Aléas infiniment tangibles, je reçois de plus près comme une évidence son appel. Il résonne dans mes indescriptibles aléas émotionnels. Mon enfance, cadrée par des injonctions paternelles ; soupire ! La vague, quels aléas…

Photo tirée d’une exposition photographique de Clément Gerbaud :
http://lekiosque.bzh/2018/vue-de-l-ocean-avec-clement-gerbaud/

Le 05/10/18

L’émotion suscitée par une œuvre atypique

Au premier rang d’une œuvre atypique se place l’expression graphique des enfants. Parce ce que le mental n’est pas encore invasif, parce que pas encore rationnel. C’est le moment de l’instant présent ! L’émotion est reine…Voici un exemple, cette œuvre de Kandinsky, Carrés et cercles concentriques, invite à réfléchir sur le fait de désapprendre, pour être un enfant…

 

Vassily Kandinsky  : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vassily_Kandinsky

Le 28/9/18

L’œuf et l’acte créatif

Voici ce que m’inspire cette photo de Mademoiselle De, rencontrée à l’espace multimédia :
C’est un symbole universel façonné par des mains primitives, tel est mon ressenti . Cette image colorée invite le spectateur à puiser en lui même, jusqu’aux origines. Quand enfin, il découvre le point commun qu’il existe entre lui et l’œuf, il se découvre. Comme un embryon dans un liquide amniotique originel, il regarde ses mains qui sont entachées de la sueur de l’œuf. Tout d’un coup, j’ouvre les yeux et je m’aperçois que ma vision est réelle. Maintenant j’aspire à réussir mon incarnation, autrement dit naître au monde…

Très belle exposition de ses photos sur le Lekiosque.bzh :
http://lekiosque.bzh/2018/mademoiselle-de-photographe-promeneuse/

Le 21/9/18

Exposition « Les mystères d’un univers »

Bravo aux artistes de l’association Sauvegarde 56 pour leur superbe exposition !

exposition-

Le site de l’association Sauvegarde 56 : www.sauvegarde56.org

Vue de l’océan avec Clément Gerbaud

Je m’appelle Clément Gerbaud, j’ai 17 ans et j’habite à Lorient. Je suis arrivé à faire de la photo par hasard, après une opération du genou, j’ai été contraint de rester au repos pendant un bon moment sans pouvoir aller dans l’eau.  Voyant mes potes s’éclater dans les vagues j’ai pris l’appareil photo de mon père et j’ai fait des photos de surf. C’est en début d’été 2016 que tout a commencé, j’ai recherché les lumières, les contrastes, l’émotion, les 3 éléments qui m’intéressent le plus dans une photo. J’ai toujours été très lié à l’océan, c’est donc une évidence de l’avoir comme source d’inspiration même si des fois je suis bien obligé de sortir de mon milieu de prédilection pour satisfaire d’autres demandes…

Site Web : https://elementgerbaud.wixsite.com/photo

Facebook : www.facebook.com/clementgerbaudphoto

Contact :  element.gerbaud@gmail.com

 

 

Fête de la science 2018

Rendez-vous annuel incontournable de la culture scientifique depuis 27 ans, la Fête de la science invite petits et grands à observer, expérimenter, questionner, échanger pour comprendre l’impact de la science sur leur quotidien. Elle donne des clés de compréhension, de façon ludique, via des expériences, des rencontres, des débats… En un mot, elle réveille la curiosité !

Tout le programme dans le Morbihan

Le programme des Médiathèques de Lorient