SOURIEZ, VOUS ÊTES FILMÉS !

Le Collectif des Zengrainés convie toutes les associations lorientaises pour le tournage de son clip « La Mai-Lodie Citoyenne » qui se tiendra le dimanche 19 mai 2019 de 10h à 17h, sur l’esplanade du Théâtre de Lorient.

Mais c’est qui le Collectif des Zengrainés ?

A la base, c’est un collectif de copains qui regroupe les membres de l’association lorientaise Le KlaK (vous savez ces Krieurs PubliKs complètement allumés du KasK) et le groupe de musique breton Idykill.

Aujourd’hui, nous ont rejoints les collectifs Autres Horizons, L’esKampette,les associations Cap’ cadres, l’UTL, la Compagnie du Funambule, Ajoupa et prochainement nous accueillerons un collectif de soutien aux migrants, peut-être Assoleil ou encore Les Celtics, Base art…Mais surtout, le collectif, ce sera bientôt VOUS aussi, car les Zengrainés sont toutes les personnes qui font des choses avec nous !

Ok et c’est quoi « La Mai-Lodie Citoyenne » ?

C’est une chanson sur l’engagement citoyen, écrite par le KlaK et mise en musique par le groupe Idykill.

Bon et en gros, on va faire quoi ?

Le tournage sera l’occasion d’un grand rassemblement festif : vous êtes invités à participer à différents ateliers collectifs pour faire connaissance et créer des choses ensemble (un mur d’expression, une œuvre collective…) mais aussi à nous faire découvrir les activités de vos associations !

Le vidéaste Yann-Fañch sera là pour capter ces moments de partage avec ces 2 super appareils photos et sa super caméra. Il sera là aussi pour nous donner des indications de mises en scène car oui, vous serez bien les acteurs de ce clip !

Et puis, comme ce sera un rassemblement festif, il y aura à boire et à grignoter.
Le midi, est même prévue une grande auberge espagnole !

Donc si vous êtes partants, voilà ce qu’il faut retenir :

Quand ?

Dimanche 19 mai à partir de 10h.
Vous venez quand vous pouvez et autant de temps que vous voulez.
Si vous vous joignez à l’auberge espagnole à 12h, pensez à ramener un petit quelque chose à partager.
Important : nous aimerions rassembler le plus de monde possible à 16hpour le tournage de la scène finale qui sera très colorée.
On ne vous en dit pas plus. Venez et vous verrez ; )

Où ?

L’esplanade du Théâtre de Lorient.
C’est une grande place qu’on aura aménagé pour l’occasion,donc vous ne pourrez pas nous louper.

Qui ?

Tous les bénévoles et adhérents des associations lorientaises :
seul.e ou accompagné.e, bébés, enfants, ados, juniors, seniors,… WelKome !

Pensez à nous ramener l’autorisation de droit à l’image de l’Ajoupa Association & Jf-PicProject,

Comment ?

Venez comme vous êtes ! Plus il y a de couleurs, plus on aime !
Si vous souhaitez porter un signe distinctif de l’association que vous représentez, faites-vous plaisir !
Attention, nous ne recourrons pas au placement de produits donc évitez les vêtements avec un logo de la marque trop voyant
(on pense à notre vidéaste qui va galérer à devoir flouter tout ça).

Maintenant, à vous de jouer. Confirmez-nous votre présence avant le 15 mai 2019 à : leszengraines@gmail.com

Un grand MERCI d’avoir lu jusqu’au bout ce message.

On compte sur vous, on croise les doigts pour qu’il fasse beau et on vous promet une journée radieuse, insolite et pleine de surprises !

Enfin, si vous avez des idées, envie d’en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter !

A très vite !

Le Collectif des Zengrainés

facebook : Les Zengrainés

Le jardin des coccinelles en peinture !

Les habitants du quartiers Polygone-Frébault ont créé l’événement pendant la première semaine des vacances d’avril avec François Kernen, connu sous le nom de graffeur Ezra. Il est membre du Diaspora Crew qu’il a fondé avec Mickaël Olivet alias Kaz (Lire l’article sur Le Kiosque)

Des adhérents du Collectif habitants, du Jardin partagé et du Rendez-vous des ados se sont donnés rendez-vous au local carnaval pour décorer un conteneur de la ville de Lorient. Le thème était « Le jardin des coccinelles », nom du jardin partagé du quartier Frébault qui fêtera ses 10 ans en septembre ! (Plus d’infos sur le Jardin partagé)

Vous aurez  bientôt l’occasion d’admirer leur travail, le conteneur sert à stocker tables, bancs et chaises qui servent aux fêtes des quartiers lorientais

Merci à Muriel pour leur reportage photos qui nous permet d’admirer le travail des artistes

N-B : Ezra exposera du 14 au 25 mai à la médiathèque de Bubry des peintures sur le thème des abeilles…

D’est en ouest – Photographies 

La photographie est un prétexte au voyage, le voyage à l’errance…

D’est en ouest – Photographies d’Eric Courtet

Du mardi au samedi de 11h à 19h

Improbable Jardin, 26 rue Maréchal Foch, 56100 Lorient

 

 

 

Lorient, portrait de la ville

Le stage d’initiation à la photographie organisé à l’espace multimédia PLL se termine par une exposition sur le webjournal du quartier…Noémie Leclerc aura abordé l’histoire de la photo, le triangle d’exposition, les différents courants artistiques…La théorie aura été mis en pratique pendant cette sortie dans la ville aux six ports (Cliquer sur les photos pour agrandir)

Nadette

Jean

Eric

Nicolas

Noémie

Exposition de photographie plasticienne : Imagin’R 2019

« La photographie plasticienne s’offre plus d’un mois d’exposition à Agora, les Grands larges Lorient.
A mi-chemin entre la photographie et la peinture, la photographie plasticienne entérine l’effacement
de la frontière entre la photographie et les arts plastiques. Fusionnant l’oeil et l’imagination des auteurs,
l’exposition met en lumière plusieurs auteurs photographes de talent venant du Pays de Lorient et de la région
Bretagne. Les procédés et les photographies obtenus sauront vous émerveiller par des réalisations hors du
commun.

Dès les années 70, ce nouveau mouvement photographique est lancé par 3 expositions à Paris et Stuttgart.
Dans les années 1990, à côté des thématiques originelles que sont la photographie documentaire, le reportage
ou encore le portrait, émergent de nouvelles pratiques photographiques rassemblées en France sous le terme
de « photographie plasticienne ».

En 1998, la critique d’art Dominique Baqué forge ce terme qui se répand rapidement sur le marché de l’art.
Aujourd’hui, à chaque minute, il est pris autant de photographie dans le monde que pendant tout le 19ième
siècle ! Certains affirment qu’il est pris plus de 2 milliards de photos instantanées par jour
(principalement avec les 2,5 milliards de téléphone portables).

La photographie plasticienne ne vise pas à montrer le monde exact comme ces photos instantanées
mais à présenter au lecteur une fusion du monde avec l’imaginaire et l’âme de chaque auteur.
Avec l’exposition Imagin’R, Laurent Balpe, l’organisateur, présente des œuvres obtenues par divers
procédés comme les attaques acides sur des négatifs photographiques, la fusion de plusieurs
photographies, l’intégration de courbes et nuances fractales et surtout une part importante
d’imaginaire puisé au plus profond des quatre artistes chevronnés : Jean-Luc Charrier, Josiane
Chevalier, Lionel Morateur et Laurent Balpe. »

Quelques images de chaque artiste pour vous donner envie de visiter leur exposition du 1er Avril au 7 mai 2019, ouvert en continu du lundi au vendredi de 8h30à 19h, Agora, les Grands larges, 25 Avenue de Gaulle au Polygone

Jean-Louis Charrier (Île de Groix) Site web

Josiane Chevalier (Lorient) Site web

Lionel Morateur (Côte d’Armor) Site web

Laurent Balpe (Ploemeur)  Site web

Festival Urbaines au Pays de Lorient

Le festival Urbaines au Pays de Lorient redistribue sa bonne humeur contagieuse et sa fièvre du jeu.

Du gaming le 6 avril à Hydrophone aux sports urbains avec un challenge de street basket le 10 avril à Ploemeur, des Crazy Sports Day le 12 avril à Port-Louis, du basket à 3 le 17 avril à Hennebont, des tricks et autres ollie sur skate jusqu’aux figures libres du hip-hop le 7 avril à Lorient…

Un vent de fraîcheur et de jeunesse souffle sur le territoire, avec en apothéose la journée Playground du vendredi 19 avril : un condensé de la quinzaine avec street golf, roller derby, boxe française, basket, manga art, BD, sampling musical, stylisme et customisation, et jeux géants inspirés des années 90.

Tout le programme

Suivez sur festival sur Facebook

Le tour du monde de Mikhael et Nil

Mikhael  et son chien Nil partiront août 2019 pour un tour du monde éco-responsable : à la voile sur les océans et à vélo sur les continents. Ils partent  à la rencontre de la nature mais aussi de femmes et d’hommes.
L’objectif de Mikhael, vidéaste et photographe professionnel, est de retranscrire la richesse de notre planète et de ses habitants mais aussi sa passion pour l’aventure et le respect de l’environnement à travers un film documentaire.
Vous pourrez  vivre cette aventure avec des reportages photo/vidéo sur mikhaelandnil.com / Facebook / Instagram

Ce voyage durera 2 ou 3 ans. Vous pouvez aider Mikhael à boucler son budget sur cette campagne de financement participatif :

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/prendre-le-temps-de-voyager-autrement/tabs/description

Il s’agit de les aider à couvrir les frais, dont notamment l’achat d’un pilote automatique. Il sera capable de barrer 24h/24, indispensable en solitaire.

L’art graffiti avec Diaspora Crew

Diaspora Crew regroupe une quinzaine d’artistes peintres de toute la Bretagne (St Brieuc, Vannes, Concarneau, St Nazaire, Redon et Lorient) : Kaz, Ezra, Sarime, Ackwa, Rezin, Brinks, Trak, Les Oides, Crow, Jef, Snob, Aries, Zermifugs

Créé par Ezra et Kaz, ce collectif est reconnu au niveau international. En 2018, participation au festival Meeting of Styles à Wiesbaden en Allemagne, en juin 2019 ils seront présents au festival UrbanGiant de Milan. En Bretagne, ils ont marqué les esprits à Lorient (leurs fresques à Keroman depuis 2009 au Festival Unies sont nos Cultures,  en particulier la  jungle post-apocalyptique), à Vannes au lieu de création Dédale et à Saint Brieuc au festival Just do paint. (Voir le portrait de Kaz et Ezra par Mikhael Brun)

Leurs peintures  sont devenues des attractions pour les villes. La preuve en est, Saint-Brieuc propose une visite de la ville autour des fresques réalisées pendant le festival Just do Paint. A Vannes, Dédale affiche complet, pas de réservation possible avant début juin…La polyvalence des peintres leur permet de s’attaquer à tous projets de décor avec lettrages et couleurs…En recherche perpétuel, le collectif détermine avant chaque création les couleurs, les artistes se mettent d’accord sur le style du dessin…Revivez un Jam grafitti dans l’ancienne fourrière grâce au reportage photo réalisé par Mikhael Brun avant la fermeture du lieu.

Chaque artiste fait parti de plusieurs collectifs, Samp et Lez sont aussi membres du Moker Crew. Sans oublier que chacun a des projets personnels comme Ezra qui exposera du 14 au 25 mai à la médiathèque de Bubry des peintures sur le thème des abeilles…Presque tous ces peintres sont devenus auto-entrepreneurs et proposent des prestations aux écoles, structures associatives, entreprises, particuliers…

Fin 2018, le collectif a investi la friche artistique vannetaise Dédale avec la fresque « Fuck Monsanto »... Fin mars 2019, le collectif s’est donné rendez-vous avenue de la Perrière pour une nouvelle fresque XXL sur le thème de la pollution des mers et nous offre une belle sensibilisation à l’environnement :

Retrouvez toute l’Actu du « street art », les œuvres, les expos et festivals, les biographies des artistes sur Street-Art-Avenue

Diaspora Crew sur Facebook

Par Nicolas

Mémoire de merlu

Une classe de 3ème du collège Anita Conti de Lorient a participé au concours Citoyen et reporter dont le thème de l’édition 2018 est « Mémoires audiovisuelles ».

Porté par une enseignante de SVT et intitulé « Mémoires de merlu », ce projet, où les élèves ont du développer une démarche d’investigation collective et en rendre compte par un reportage vidéo, leur a permis de mener une réflexion sur sa conception dans le cadre de l’éducation aux médias.

Le reportage porte sur l’évolution de la pêche au merlu à Lorient dans les cinquante dernières années et interroge sa gestion future. Après des recherches dans des documents d’archives au collège, les élèves sont allés découvrir le port de pêche de Lorient avec les médiateurs de la Maison de la Mer et ont rencontré des professionnels.

Pêcheur, responsable de la vente du poisson sous la criée, mareyeur ou encore scientifiques de l’Ifremer, plusieurs partenaires de la Maison de la Mer ont ainsi accepté d’être interviewés par les jeunes reporters afin qu’ils comprennent les responsabilités individuelle et collective en matière de préservation des ressources.