Carnaval 2019, en prépa…

Janvier – février 2019

Quelques photos de la préparation du carnaval « Tout pour la musique« .

(les habitants de Polygone-Frébault et le centre social seront sur le thème de l’Amérique du Sud) :

La mise en sachets des confettis s’est déroulée au Polygone, jeudi 21 février, dans la joie et la bonne humeur…

 

 

Vernissage « L’avenir appartient aux fantômes »

Sauvées miraculeusement de la destruction, les négatifs photographiques issus du studio Lorientais R. CROLARD (17, cours de la Bôve) – désormais fermé – datent du début du XXème siècle jusqu’aux années 1970.

Démarche appropriationniste par tirages de négatifs, les images sont ici révélées et restituées grâce à des procédés photographiques anciens : le callitype (1889) et le cyanotype (1842).

« Être hanté par un fantôme, c’est avoir la mémoire de ce qu’on n’a jamais vécu au présent » Jacques Derrida – Ghost dance

Dimanche 10 mars 2019 à 18h30 / Café associatif Comment Ksé ? 19 rue Talvas, Lorient

L’oeil malicieux de Robert Doisneau

Le musée des beaux-arts de Quimper consacre une exposition exceptionnelle à Robert Doisneau, photographe humaniste à l’univers singulier et poétique jusqu’au au 22 avril 2019. Plus d’infos sur l’exposition en cliquant ICI

Le centre social du Polygone organise une sortie le 11 avril, n’hésitez pas à vous inscrire à l’accueil, tarifs : 12€/8€

Chaque jour, une nouvelle photo de Robert Doisneau sur https://www.robert-doisneau.com/fr

Concours MIXAGE FOU, création sonore

La nouvelle banque de son Mixage Fou est à télécharger sur www.mixagefou.com  

du 21 janvier au 21 mars 2019

détourner une banque de son pour en faire une création sonore de 80 secondes

+ d’infos sur www.mixagefou.com

Bonne création

Stage de breton – hiver 2019

C’est la première fois qu’un tel stage est organisé à Hennebont, il aura lieu du 18 au 22 février, de 9h à 17h.

Quatre niveaux vous sont proposés: débutants (objectif A1), intermédiaire (objectif A2), avancé (objectif B1) et supérieur (objectif B2).

Pour déterminer votre niveau nous proposons des test en ligne sur notre site :  www.roudour.bzh

Vous pouvez également consulter les fiches formation présentant le contenu du stage selon le niveau proposé.

Pensez à utiliser votre CPF (Compte Personnel de Formation) pour une prise en charge totale du coût du stage.

Pour votre inscription, tout est simple, soit directement en ligne ou par téléphone au 02 98 99 75 81.

Organisation :Roudour Henbont, Rue de Kerorben, 56700 Henbont

Internet ou la révolution du partage

Si le numérique fait de chaque citoyen un client captif, certains défendent le logiciel libre comme éthique philosophique. État des lieux de la liberté informatique aux quatre coins du monde.

Le documentaire de  Philippe Borrel «Internet ou la révolution du partage », version courte de « La bataille du Libre » (87mn) destinée aux projections débats, montre comment le logiciel libre peut apporter des solutions concrètes dans une multitude de domaines : l’accès aux soins, l’agriculture, la diffusion de la connaissance ou une meilleure répartition de la richesse créée…

Disponible en VOD sur  le site d’ARTE avant diffusion prochaine en télévision

 

Lorient vue par Jean Moderne

Jean Moderne nous fait le plaisir d’exposer sur lekiosque.bzh ! Installé depuis peu à Lorient, il nous propose à travers cette série photographique son regard décalé sur sa nouvelle ville d’adoption.

Cet ancien étudiant en fac d’Arts Plastiques après avoir découvert le graffiti de New York, décide de se consacrer au street art et se baptise RCF1 en référence à une chanson (Rudie Can’t Fail de Mick Jones). « L’Aérosol Art réinventait la peinture à un moment où l’art conceptuel semble l’avoir emporté». Il partage son temps entre travail en galerie et fresques monumentales, vit entre Paris et Londres et voyage à travers le monde. En Bretagne, il a participé aux festivals de street art Teenage Kicks à Rennes, en ce moment Dédales à Vannes, peut être bientôt Just paint à Saint-Brieuc…

Son travail photographique à Lorient consiste à documenter la fin du port à Keroman tel qu’on le connaît. Sur sa boutique en ligne, vous pouvez vous procurer le catalogue numéroté sur 100 ex de l’exposition TRÔNE avec ses photos autour de l’oeuvre land art de Douce Mirabaud.

Jean Moderne s’est installé aux Ateliers du Bout du monde. Malheureusement, il devra quitter son atelier en avril et est donc à la recherche d’un nouveau lieu de travail…Avec une dizaine d’artistes de la nouvelle association « Le centrifuge », ils espèrent bien trouver une solution prochainement…plus d’infos. N’hésitez pas à le contacter pour toute proposition d’atelier : info@jean-moderne.com

Découvrez ses peintures sur son blog et sur Spraymium Magazine et ses photographies sur Instagram.Vous pouvez aussi découvrir ses talents de DJ au Bar d’en face, 18 rue Poissonière, tous les premiers samedis de chaque mois où il distille de la Northern Soul !

#MANIERA#

Bonjour et bienvenu dans votre second numéro de #MANIERA#

Aujourd’hui gros morceau, âme sensible s’abstenir car nous allons faire connaissance avec un monstre, un ogre une bétonnière comme il aimait à se définir avalant tout pour le régurgiter sous la forme d’un magma sorti de profondeur mystérieuse, coagulé de vie et de mort de toutes choses à commencer par nous, êtres vivants, humanité, confrontés journellement aux forces constructrices, destructrices de l’univers.

On a absolument tout dit sur Francis Bacon que ce soit sur sa peinture ou sur lui-même, les deux exerçant un pouvoir de fascination quasi mystique sur ses contemporains. Dernier des grands peintres de la culture occidentale dont toute son œuvre est largement inspirée, ce personnage attachant mais qui pouvait aussi se montrer d’une férocité implacable a commencé à peindre tardivement, enfin, c est ce qu’il dit…car on retrouve une par un magazine d’art anglais, confronté à celui d’une crucifixion de Picasso (excusez du peu…) alors qu’il n’ a qu’une vingtaine d’années. Outre le coté anecdotique de la chose, il est remarquable de voir comment Francis Bacon a su très tôt synthétiser toutes sortes d’idées, de sentiments ou d’émotions et le traduire avec une intensité encore jamais vu avant lui.

Un document de juillet 1964 réalisé par Pierre Koralnik

https://fr.wikipedia.org/wiki/Francis_Bacon_(peintre)

www.francis-bacon.com

Le 11/02/19

Bonjour et bienvenu dans votre nouveau rendez-vous mensuel  #MANIERA#, je m’appelle Cyrille et vous propose tous les mois une rubrique simple , courte et claire (je m’y efforcerai) sur un artiste, une période, un style…de l’histoire de l’art. Vous êtes près ? Alors, let’s go !!

Et pour commencer en beauté…R,r,r,r,roulement de tambour ! L’indémodable, l’irremplaçable le très connu mais finalement peut être pas tant que ça…j’ai nommé, le Grand PICASSO !!

Pablo Ruiz Picasso, né à Malaga (Espagne) le 25 octobre 1881 et mort le 8 avril 1973 à Mougins (Alpes-Maritimes, France) est un peintre, dessinateur, sculpteur et graveur espagnol1 ayant passé l’essentiel de sa vie en France.
Artiste utilisant tous les supports pour son travail, il est considéré comme le fondateur du cubisme avec Georges Braque et un compagnon d’art du surréalisme. Il est l’un des plus importants artistes du XXe siècle, tant par ses apports techniques et formels que par ses prises de positions politiques. Il a produit près de 50 000 œuvres dont 1 885 tableaux, 1 228 sculptures, 2 880 céramiques, 7 089 dessins, 342 tapisseries, 150 carnets de croquis et 30 000 estampes (gravures, lithographies, etc.).

Voila pour le pedigree du quidam, emprunté sans vergogne à Wikipedia. Merci à eux.

Bien entendu, il serait prétentieux voir impossible de résumer l’ensemble de l’œuvre de Picasso d’une façon aussi homogène tant elle est variée, changeant constamment de styles, de thèmes etc…Néanmoins si une chose se dégage particulièrement, c’est bien l’utilisation constante du corps humain, qu’il soit masculin ou et surtout féminin (ces différentes compagnes entre autres) et des solutions plastiques qu’il a su trouver pour le présenter au plus proche de son essence. Là encore il y aurait beaucoup trop de choses à dire sur les raisons qui l’on amené à ce que l’on pourrait appeler une véritable obsession. Retenons seulement que Picasso ne se sera jamais échappé de la représentation dite figurative, un comble pour celui dont le travail est généralement qualifié d’abstrait, et que d’apparence simple de réalisation (qui n’a jamais entendu cette phrase « Mon enfant pourrait le faire ») , sa peinture même la plus déconstruite, la plus minimale est dû à un travail acharné et une maîtrise accomplie du dessin.

Voila, j’espère que ce court article vous donnera l’envie de connaître un peu plus cette artiste hors du commun, ce matador, ce picador, ce minotaure de la peinture :

www.picasso.fr

www.museepicassoparis.fr

fr.wikipedia.org/wiki/Pablo_Picasso

Merci beaucoup et à bientôt.

Le 11/12/18

#EN CE MOMENT SUR LORIENT#

Prolongation jusqu’au 20 décembre !

#LE SITE DE L’ARTISTE# http://sandradufour.com

 

Apprenez à contribuer sur Wikipédia

Entrez dans les coulisses de Wikipédia, le sixième site internet le plus visité du monde.

Avec ce cours en ligne, participez à cette encyclopédie collaborative, découvrez son fonctionnement et créez votre premier article !

Pour en savoir plus : https://www.fun-mooc.fr/courses/WMFr/86001S02/session03/about

N-B: Le samedi 30 mars 14h-18h  à l’espace multimédia, atelier d’initiation à l’édition sur Wikipédia, dans le cadre du mois international de la contribution francophone