Lorient, portrait de la ville

Le stage d’initiation à la photographie organisé à l’espace multimédia PLL se termine par une exposition sur le webjournal du quartier…Noémie Leclerc aura abordé l’histoire de la photo, le triangle d’exposition, les différents courants artistiques…La théorie aura été mis en pratique pendant cette sortie dans la ville aux six ports (Cliquer sur les photos pour agrandir)

Nadette

Jean

Eric

Nicolas

Noémie

Exposition de photographie plasticienne : Imagin’R 2019

« La photographie plasticienne s’offre plus d’un mois d’exposition à Agora, les Grands larges Lorient.
A mi-chemin entre la photographie et la peinture, la photographie plasticienne entérine l’effacement
de la frontière entre la photographie et les arts plastiques. Fusionnant l’oeil et l’imagination des auteurs,
l’exposition met en lumière plusieurs auteurs photographes de talent venant du Pays de Lorient et de la région
Bretagne. Les procédés et les photographies obtenus sauront vous émerveiller par des réalisations hors du
commun.

Dès les années 70, ce nouveau mouvement photographique est lancé par 3 expositions à Paris et Stuttgart.
Dans les années 1990, à côté des thématiques originelles que sont la photographie documentaire, le reportage
ou encore le portrait, émergent de nouvelles pratiques photographiques rassemblées en France sous le terme
de « photographie plasticienne ».

En 1998, la critique d’art Dominique Baqué forge ce terme qui se répand rapidement sur le marché de l’art.
Aujourd’hui, à chaque minute, il est pris autant de photographie dans le monde que pendant tout le 19ième
siècle ! Certains affirment qu’il est pris plus de 2 milliards de photos instantanées par jour
(principalement avec les 2,5 milliards de téléphone portables).

La photographie plasticienne ne vise pas à montrer le monde exact comme ces photos instantanées
mais à présenter au lecteur une fusion du monde avec l’imaginaire et l’âme de chaque auteur.
Avec l’exposition Imagin’R, Laurent Balpe, l’organisateur, présente des œuvres obtenues par divers
procédés comme les attaques acides sur des négatifs photographiques, la fusion de plusieurs
photographies, l’intégration de courbes et nuances fractales et surtout une part importante
d’imaginaire puisé au plus profond des quatre artistes chevronnés : Jean-Luc Charrier, Josiane
Chevalier, Lionel Morateur et Laurent Balpe. »

Quelques images de chaque artiste pour vous donner envie de visiter leur exposition du 1er Avril au 7 mai 2019, ouvert en continu du lundi au vendredi de 8h30à 19h, Agora, les Grands larges, 25 Avenue de Gaulle au Polygone

Jean-Louis Charrier (Île de Groix) Site web

Josiane Chevalier (Lorient) Site web

Lionel Morateur (Côte d’Armor) Site web

Laurent Balpe (Ploemeur)  Site web

Le tour du monde de Mikhael et Nil

Mikhael  et son chien Nil partiront août 2019 pour un tour du monde éco-responsable : à la voile sur les océans et à vélo sur les continents. Ils partent  à la rencontre de la nature mais aussi de femmes et d’hommes.
L’objectif de Mikhael, vidéaste et photographe professionnel, est de retranscrire la richesse de notre planète et de ses habitants mais aussi sa passion pour l’aventure et le respect de l’environnement à travers un film documentaire.
Vous pourrez  vivre cette aventure avec des reportages photo/vidéo sur mikhaelandnil.com / Facebook / Instagram

Ce voyage durera 2 ou 3 ans. Vous pouvez aider Mikhael à boucler son budget sur cette campagne de financement participatif :

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/prendre-le-temps-de-voyager-autrement/tabs/description

Il s’agit de les aider à couvrir les frais, dont notamment l’achat d’un pilote automatique. Il sera capable de barrer 24h/24, indispensable en solitaire.

Eloge de la sobriété technologique

Invité de la prochaine conférence, Philippe Bihouix, écorne la croissance verte et les nouvelles technologies, bouscule les idées reçues en matière de transition écologique.

“Transitions, écologie et société : quelles solutions pour un avenir durable ?” Un cycle de conférences organisé par l’UBS et la
coopérative les 7 Épis. Plus d’infos

Mercredi 3 avril 2019 à 20h30 , 2 rue le Coat Saint Haouen, Lorient

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Les avantages du logiciel libre

Exposition Imagin’R

La photographie plasticienne s’offre plus d’un mois d’exposition aux Grands larges Lorient. A mi-chemin entre la photographie et la peinture, la photographie plasticienne entérine l’effacement de la frontière entre la photographie et les arts plastiques. Fusionnant l’œil et l’imagination des auteurs, l’exposition met en lumière plusieurs auteurs photographes de talent venant du Pays de Lorient et de la région Bretagne. Les procédés et les photographies obtenus sauront vous émerveiller par des réalisations hors du commun.

Du 1er Avril au 7 mai 2019, ouvert en continu du lundi au vendredi de 8h30 à 19h00 aux Grands larges, 25 Avenue Général de Gaulle Lorient.

Entrée Libre et gratuite.

Plus d’information : https://pubcyber.wixsite.com/imaginr

 

Voyage autour du monde en images

En complément de l’exposition aux Grands Larges jusqu’au 27 mars, des membres du Groupe Photo Lorient (GPL) ont accepté d’exposer sur le Kiosque, merci à eux pour ce voyage virtuel autour du monde ! Le collectif se réuni aux Grands Larges le 1er mardi de chaque mois. Les trois règles à respecter au GPL :« amitié – créativité – liberté ».

Contact : groupephotolorient@gmail.com

Benoît Kuhn

« Ces photos  donnent le ton de mes recherches : une approche de l’image dans un registre poétique. D’autres utilisent la musique, l’écriture… J’ai rencontré la photographie au sortir de mon adolescence, j’ai trouvé grâce à elle un moyen de m’exprimer qui me convenait bien. »

www.benoitkuhn.fr

Bob Nicol

Le portrait est son leitmotiv pour partager son expérience créative avec ses modèles.Une partie non négligeable de son activité de photographe se retrouve aussi auprès des publics fragiles par la mise en place d’ateliers de création d’image : EHPAD, centre pénitentiaire, Hôpital psy, écoles…

http://bobnicol.free.fr

Claude Jacob

« Les arbres ont été le déclencheur de mes photos actuelles. Au début, les formes humaines ou animales m’apparaissaient peu à peu. À force d’observer, de scruter cette nature, mes visions sont devenues instinctives, presque automatiques. »

Delphine Alexandre

Photographe et voyageuse passionnée, attirée par les contrées lointaines, Delphine Alexandre capte des moments éphémères, des fragments d’histoires. Cette pulsation du monde qu’elle nous fait partager est empreinte du bonheur de la découverte du patrimoine humain de notre Terre, de son extraordinaire diversité. Ces éclats de vie sont ici issus d’un reportage au Myanmar.

Mathieu Duigou

« Quand la douleur persiste… »
Atteins d’une Algie Vasculaire de la face, je raconte à travers des photos Lego, en mode macro la maladie.

Retrouvez mon travail sur facebook et  instagram

Jean Libert

« Broc et vieilleries poétiques. »

Jean Yves Paugam

« Quelques photos d’un voyage à Madagascar en 2018 sur la Nationale 7 , le train FCE , la côte Est et les îles du Nord »

Mireille Le Liboux

« Nord du Vietnam : marché de Can Cau, ethnies Hmong. Décembre 2017
Enfant, dans la campagne tourangelle, je regardais rêveusement les nuages voler d’ouest en est, je m’y voyais déjà, là-bas, quelque part vers l’Orient. Étudiante, nos manifestations dans les rues de Toulouse étaient scandées aux cris de : « Hô ! Hô ! Hô Chi Minh, Che ! Che ! Che Guevara… »
Tout en courant pour la libération du Vietnam, je me disais que j’irai, un jour, là-bas. Arrivée finalement à Lorient, il m’aura fallu quelques décennies pour suivre la direction des nuages de mon enfance. »

https://mireilleleliboux.blogspot.com

Yves Guégan

« Voici une série de photos prises dans les musées de Havre et du Louvre-Lens ».

Michelle Sallier

Les défis de l’intelligence artificielle

Avec Aymeric Poulain Maubant, docteur en sciences cognitives et consultant

Voilà trois ans qu’avec la victoire d’AlphaGo en mars 2016 contre le champion Lee Sedol l’Intelligence Artificielle s’est installée durablement dans les conversations. Mais ce défi de l’humanité, qui consiste à créer des machines informatiques ayant des comportements qu’on peut qualifier d’intelligent, nommé ainsi il y a plus de 60 ans, a déjà une longue histoire derrière lui. Faisant appel à des disciplines variées – mathématiques, théorie des jeux, psychologie, neurobiologie… – et disposant depuis quelques années de grandes capacités de calcul et de masses de données d’apprentissage constamment enrichies, les scientifiques ont créé de nombreux algorithmes qui sont à la base de systèmes d’intelligence artificielle opérationnels de plus en plus présents dans notre quotidien.

Cependant nous n’en sommes qu’au tout début, et bien loin des intelligences artificielles générales, sans parler d’IA conscientes. Dans cette « ère cognitive » qui suit l’ère numérique, c’est la coopération des intelligences, artificielles et naturelles, pour la réussite des deux, qu’il faut rechercher. Partisan d’un développement responsable de l’intelligence artificielle, Aymeric Poulain Maubant, docteur en sciences cognitives et consultant, un panorama des compétences atteintes par les IA, des recherches en cours, de l’impact sur la société et des questions à se poser pour vivre sans crainte cette époque où nos artefacts changent de nature en recevant ces bribes d’intelligence.

Aymeric Poulain Maubant mène une activité de conseil en transition vers l’ère cognitive au sein de sa société Nereÿs fondée en 2007. Ancien étudiant de de l’Institut Mines Télécom (IMT Atlantique), de l’Université d’Aston à Birmingham et docteur en sciences cognitives de l’Université de Rennes I, il travaille à Brest depuis plus de vingt ans et a accompagné ce territoire dans sa stratégie numérique jusqu’à la labellisation FrenchTech en 2015. Il conçoit et rédige les cahiers de veille annuels de la Fondation Mines-Télécom (11e numéro en juin 2019 sur les sciences quantiques), et rédige ou coordonne des ouvrages sur les métiers du numérique ou sur des travaux de chercheuses et chercheurs dans le numérique. Il est co-fondateur de la Cantine numérique brestoise.

Jeudi 4 avril 2019 à 20h salle Ricœur, entrée libre

https://sites.google.com/site/assochpr/

Formation Développeur Web – Web mobile

Il reste des places pour la la formation « développeur Web/Web mobile » organisée par l’AFPA du 8 avril au 7 février 2020.

Information collective le mercredi 3 avril à 14h à la Maison Pour Tous de Kervénanec

 

Initiation à la photographie

L’espace multimédia PLL propose un stage avec Noémie Leclerc.

Les inscriptions sont ouvertes, tarifs selon le quotient familial : 11€ / 32€ / 63€

Une visite de l’exposition Doisneau à Quimper est organisée le jeudi 11 avril. Plus d’infos