Brice Postma, l’ami des arts

A ses débuts Brice Postma était peintre, adepte de l’art figuratif avec des univers en noir et blanc ou colorés, puis s’est orienté vers le graphisme. Création d’affiche, de logo, dessin numérique, l’outil informatique lui a permis de démultiplier ses talents. Il se lance ensuite dans la sérigraphie et fabrique avec Thomas une machine qui leur permet d’imprimer sur différents supports (textile, papier, carton…). Il s’est aussi essayé à la mise en forme de l’argile en devenant céramiste.

En 2013, il valide ses acquis d’expérience et obtient un diplôme correspondant à son expérience professionnelle. Ses compétences acquises au fil des années ont ainsi été valorisées, sa VAE est clôturée par l’exposition Silène à la prestigieuse galerie du Faouëdic. Il est par la suite devenu enseignant en Arts plastiques dans l’éducation nationale.

Cet artiste touche-à-tout, devient photographe et depuis peu vidéaste. Il réalise des clips, courts-métrage et se spécialise dans le stop-motion. Il vient de terminer un film avec la Compagnie Les Maraudeurs où il met en mouvement du théâtre d’objet. Nouvel adhérent au Fab-Lab du Loch à Auray, il apprend la découpe laser pour réaliser son projet de création de masques. Brice a soif d’apprendre et souhaiterait travailler le bois et les métaux…Ce collectionneur de livres d’art pour nourrir son esprit en ébullition n’a pas fini de nous surprendre !

Brice dispose d’un atelier au Bout du Monde depuis 2011, il a d’ailleurs été président pendant 3 ans de l’association. Ce lieu de création à Lorient fermera ses portes en avril 2019 et Brice est déjà à la recherche d’un nouveau local, n’hésitez pas à le contacter si vous avez des idées : brice.postma@gmailcom

Cet artiste multimédia, inspiré par John Foster, est aussi expert de l’internet où il maîtrise la création de site web, pour preuve son site personnel : www.scotus.fr

Vous pouvez le suivre sur Viméo et Instagram

Brice exposera à l’espace multimédia du Polygone en 2018 et devrait participer à l’embellissement du quartier…

A suivre !

Par Nicolas

La mer vue par Patrick Guigueno

Deuxième exposition sur lekiosque.bzh, mais première d’un habitant du quartier, professionnel de l’image à votre service !

Dans ses années au lycée, Patrick apprend en autodidacte à développer en noir et blanc dans un club-photo.

Electro-technicien, il était expert des radars sur les bateaux frégates à la DCNS et a connu les premiers TGV à la SNCF !

Parallèlement, il est aussi correspondant pour des journaux locaux. Passionné, il décide d’en faire son métier.

Il devient pigiste pendant 15 ans dans une agence de presse et travaille pour divers journaux (Ouest-France, Le Parisien, Libération).

En 2013, il se forme à la vidéo au Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ) www.cfpj.com

Patrick est actuellement disponible pour tous travaux en photo et vidéo, n’hésitez pas à le contacter !

patrickguiguenovue@gmail.com

https://www.facebook.com/profile.php?id=100011538106162

https://plus.google.com/114395034763229437667

Une sélection de photographies de Patrick Guigeno sur le thème de la mer…

Mackenzy Bergile

 

Danseur et musicien, Mackenzy Bergile, vient de sortir un premier album électro et acoustique, en écoute sur son Bandcamp

L’artiste de 21 ans, champion international de danse hip-hop, a aussi créé un atelier artistique chez lui à Lorient : « L’Espace », ouvert à toutes sortes de performances et rencontres. Il est possible de soutenir ce projet sur Leetchi. Il préside l’association Denko Indigo qui organise des ateliers et des conférences autour du hip-hop.

L’Espace organise une résidence la semaine du 23 au 26 octobre qui consiste à réunir divers artistes d’horizons différents pour travailler tout au long de la semaine sur la réalisation de projets collectif ou individuel.Envoyez votre demande d’inscription par message sur leur page Facebook.


(Crédit photo : Jeanne Chauveau)

Olivier Graveleau

Rencontre avec l’artiste Olivier Graveleau, nouvel habitant du quartier.

Olivier a la fibre artistique dès son enfance et s’oriente à l’adolescence vers les Arts appliqués.Pendant sa formation, il découvrira de nombreuses techniques pour s’exprimer…Graveur, peintre, dessinateur, il s’essaie à de nombreuses expériences : performance en direct pendant des festivals de musique, décors peints pour particuliers ou commerces…

En 2015, il exposait « Lorient et ses Lorientais » : « Avec des dessins faits sur le motif, pendant mes balades, sur le mode carnet de voyages. J’en ai fait une cinquantaine, dont beaucoup ont été vendus, puis ça s’est transformé, au hasard des rencontres, en portraits de Lorientais. Je vois des choses, je m’arrête . La ville est là, la vie est là. Devantures de bars, croquis sur le vif pris pendant les concerts du Galion, fêtes de quartier, scènes de rues pour les dessins ; grands formats en gros plans pour les portraits. « Les portraits, même si je cherche la mixité, ce sont des histoires de rencontres, parce que tous les visages me causent. Si je pouvais, j’aimerais ne faire que ça »

Ce projet est toujours en ligne sur http://portraitduneville.overblog.com/

La commission embellissement du Collectif Habitant sera ravie de le rencontrer, nul doute que l’artiste marquera de son empreinte son passage au Polygone !

Suivez Olivier Graveleau sur sa page Facebook, avant de pouvoir consulter son nouveau site web tout bientôt…

Louis Manrique

Cet artiste d’origine espagnol, nous abreuve de dessins, de chefs d’œuvre pourrions-nous dire, depuis son arrivée en France.

Ses œuvres, dues à son imagination débordantes, sont abstraites et très colorées.

Vous pouvez retrouver une partie de son travail sur son site internet :

http://louismanrique.weebly.com/

Si vous voulez le rencontrer, venez le vendredi de 15h à 17h  à l’espace multimédia PLL (où il a réalisé son site avec Nicolas), avenue du Général De Gaulle à Lorient.

Par Olivier

Fatiha Neuman

 

Une auteure-comédienne-chanteuse-conteuse vient d’aménager dans le quartier, on vous la présente !

Née en 1971 en banlieue parisienne, Fatiha allie ses années d’études puis d’animatrice socio-culturelle à différentes expériences de chanteuse (blues funk ou gospel) et passe quelques temps au conservatoire d’arrondissement d’Art Dramatique.

En 2000, elle s’installe en Bretagne et multiplie les expériences.: Membre du groupe duo du ciel, elle s’exprime également dans le théâtre de rue (compagnie de l’ARTeM). En outre, elle fait partie des membres fondateurs de la Clique du Clic et co–crée le spectacle de clown scientifique, l’affaire 3.14 avec la compagnie l’île logique.

Choriste-percussioniste pour le premier album d’Hocine, elle se professionnalise avec Fatiha jazz , Le Cercle, et Les Triplettes de Merville . Elle participe à la mise en place de projets de métissage culturel : jazz-musique arabe -musique bretonne ou encore conte-chanson-peinture et spectacle burlesque.

Tajine Volant son spectacle solo, multiforme où se rencontrent le conte, le chant, le jazz et l’orient combine à merveille les différentes facettes de cette artiste complète.

Plus d’informations sur ses spectacles :

Triplettes de Merville

https://fr-fr.facebook.com/lestriplettesdemerville/

http://soundcloud.com/lestriplettesdemerville

Tajine Volant

http://fabkwat.wixsite.com/optimoremedes/tajine-volant

Marcel Le Guilloux, comédien du quartier

Marcel Le Guilloux est de retour dans le sud de Lorient, quartier qu’il a fréquenté il y a 50 ans.Il se souvient ou croit se souvenir de l’existence d’un marché au quartier Frébault ! Ouvrier de l’arsenal pendant 10 ans, il exerçait le métier d’ajusteur-mécanicien.

Révélation culturelle avec le théâtre en 1980 au Plateau en toute liberté avec Jean-Christophe Quef à Keryado. Premier succès de la pièce « Des souris et des hommes », d’après un roman de l’écrivain américain John Steinbeck, jouée devant 3500 spectateurs en quelques mois à Lorient. C’est parti, il intègre la troupe « Avant hier, demain après » à Quimper et devient régisseur, constructeur de décor, conducteur, éclairagiste…

Avec Christine Le Pen, ils créent Le Théâtre de l’oeuf en 1982, écrivent leur premier spectacle « Le rêve de Colin » et partent en tournée bretonne pendant 2 ans.

Pendant 10 ans, Marcel aura de nombreuses expériences à Paris où il part en 1987 : figuration cinéma, pièces en banlieue…Il deviendra membre de L’Attrape théâtre, « Un théâtre de découvertes, sur l’ensemble des arts vivants et ouvert sur tous les publics. ». Ils joueront « l’illusion comique » de Pierre Corneille au Théâtre de Ranelagh et partiront pour une tournée africaine avec ce spectacle.

Il créé « Johnny…Perpète », un spectacle « à partir de paroles de chansons de Johnny Hallyday, une déambulation sur les chemins sensibles de la vie. », déjà joué plus de 1000 fois…

En 2002, Marcel s’installe à Lanester et continue sa vie d’artiste en tournée.

En 2014 et 2015, il intervint au Polygone avec la Bande à Grimaud pour animer le quartier, tisser des liens autour d’ateliers théâtre, spectacles, sorties… La fête de la Brajénia, banquet spectacle au restaurant de la résidence Agora a réuni près de 120 convives de toutes les générations.

Il pose ses valises en 2017 à Lorient dans le quartier de Kéroman, proche du quartier Frébault qui l’aura vu grandir.

Son intarissable curiosité pour les arts le pousse à s’intéresser aux expositions et spectacles dans le pays de Lorient. Il me confie s’aider du site Sorties de Secours (www.sortiesdesecours.com) pour s’informer. L’artiste ne roule pas sur l’or, il reste à l’affût des bons plans…Attentif au débat citoyen, il participe autant que possible aux réunions et reste fidèle à ses origines ouvrières.

Son actualité va le mener à Paris en mars où il jouera « Au bout du comptoir la mer » lors d’un festival autour des textes de l’auteur Serge Valetti. En avril, vous pourrez l’écouter à la Médiathèque de Caudan. Il sera cet été dans le Off du festival d’Avignon, un grand rendez-vous les amoureux du Théâtre…

Le site web de sa Compagnie  « Le théâtre de l’oeuf » a été réalisé à l’espace multimédia du Polygone :

http://theatredeloeuf.weebly.com

N’hésitez pas à cliquer sur son site pour découvrir tous ses spectacles et à l’inviter pour jouer ses petites formes dans votre appartement ou dans un café de votre quartier ?

Par Nicolas

Boris viens !

 

boris_vian

Par Olivier

Cette après-midi à l’espace multimédia, j’ai rencontré Gaëlle Bervas, la chanteuse du groupe « Boris viens ! ». Elle m’a fait re-découvrir les chansons, l’esprit fantasque et caustique de cet immense artiste qu’est Boris Vian !

Quand on demande aux gens s’ils connaissent Boris Vian, tout le monde répond « bien sûr », d’un ton évident.

La réalité est tout autre, car chacun vous dira que c’était un grand poète et un parolier de génie, mais quand il s’agit de citer ses œuvres, tout le monde, surtout les jeunes, ne peuvent vous en citer uniquement que quelques unes (et encore, moi le premier), qu’ils ont apprises sur les bancs de l’école dans leur jeune temps.

Pourtant, lorsque l’on écoute ses chansons, elles sont toutes archi-connues.

Je vais vous énumérer les plus célèbres pour que vous puissiez  les découvrir ou les redécouvrir (de même pour ses autres travaux):

Chansons :

  • On n’est pas là pour se faire engueuler
  • La complainte du progrès
  • Je bois
  • La java des bombes atomiques
  • Le déserteur
  • Ah, si j’avais un franc cinquante

Livres, poèmes :

  • J’irais cracher sur vos tombes
  • L’arrache cœur
  • L’herbe rouge
  • Les cent sonnets
  • L’écume des jours

Boris Vian n’est pas à proprement parlé un comique, mais certaines de ses œuvres, notamment certaines de ses chansons, sont très drôles. Quoi qu’il en soit, les chansons de cet artiste éclectique restent indémodables…

Un auteur à explorer sur borisvian.org et sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Boris_Vian

 

Découvrez le groupe « Boris viens ! » sur son site officiel (réalisé à l’espace multimédia)

http://borisviens.weebly.com/

Boris_viens!

Les crayons de couleur de Léna Couëdo

C’est délicat et tendre comme expression artistique, mêlée d’envolées émotives mais bien vite le mental s’immisce dans cet espace semi-rationnel ! Il s’agit de voyager dans les paysages et de composer entre l’air marin et le vécu de chacun. Cette alchimie intérieure s’opère lorsque chacun est dans l’instant présent.

Je rêve encore de ses toiles sur son site : http://lenacouedo.weebly.com/

Louis Manrique

http://louismanrique.weebly.com/