Les enfants à l’œuvre…

      

L’art est à l’honneur pendant ces vacances de printemps !

Parallèlement à la réalisation d’une fresque sur le blockhaus (rue Frébault), projet avec les habitants et jardiniers du quartier, accompagnés par Oscar Yana, artiste peintre : les enfants du quartier, accompagnés par Lydie, animatrice des ateliers pour 7/10 ans au centre social du Polygone,  préparent des tableaux façon « cartes à gratter ».

Ils nous réservent également en surprise des gravures faites sur du bois ; toutes les œuvres seront exposées le jour de l’inauguration de la fresque, en face du jardin partagé.

Rendez-vous donc le vendredi 4 mai 2018, à la fête au jardin, pour découvrir l’exposition des enfants !!

 

« Les défis de Kerpape »

Journée solidaire à Kerpape le 26 mai, tous en mouvement !

Le centre de Kerpape organise bientôt une journée de défis sportifs sous forme de triathlon (vélo, natation, course à pied) avec dans chaque équipe une personne en situation de handicap, 45 équipes de 3 personnes sont attendues…

il est possible de s’inscrire pour cette événement jusqu’au 5 mai.

Renseignements sur www.fonds-kerpape.bzh/les-defis-de-kerpape/

Par Saiko

Expo photos Utopia 56

Rendez-vous à La Colloc, vendredi 04 mai sur l’heure du midi pour la présentation de la nouvelle exposition de l’association Utopia 56

L’ADN d’UTOPIA 56 : le bénévolat humanitaire

Utopia 56 est une association créée en janvier 2016 pour développer du bénévolat sur la jungle de Calais, juste après la grande vague migratoire de 2015. Peu après, le maire de Grande-Synthe, près de Dunkerque, propose à Utopia 56 d’assurer la coordination associative du premier camp humanitaire français, ouvert grâce à Médecins sans frontières le 7 mars 2016.

Une aventure citoyenne incroyable jusqu’à la reconnaissance du camp par l’Etat. Utopia 56 a ensuite soutenu le Centre de premier accueil de Paris Nord de novembre 2016 à novembre 2017, ouvert par la ville de Paris et géré par Emmaüs Solidarité.

Aujourd’hui, Utopia 56 organise du bénévolat d’aide aux migrants à Calais, Paris et dans une dizaine de villes en France. En quelques mois, des milliers de personnes, de toutes générations, ont adhéré à Utopia 56.

Utopia 56 a aussi lancé un réseau d’hébergement citoyen et elle est partenaire de Médecins sans frontières sur la question des mineurs étrangers isolés. Ces actions citoyennes perdurent grâce à l’investissement des bénévoles, aux dons et aux adhésions des particuliers sensibilisés à la situation dramatique des réfugiés.

L’expo photo a été impulsée grâce à un beau partenariat avec le Festival Les Passeurs de Lumière à Bannalec (29) et inaugurée le 24/11/2017.

Narrée en 21 images, sur le rythme d’une journée bien remplie… Elle a pour objectif de sensibiliser les citoyens sur la situation dramatique de ces personnes en demande d’asile, en particulier les jeunes mineurs isolés, en les invitant à venir sur le terrain se faire leur propre opinion.

Plus d’infos sur l’association Utopia 56 : www.utopia56.com

 

Questionnaire en ligne anonyme

En recueillant vos expériences, l’État cherchent à mieux comprendre les difficultés rencontrées par ses habitant.e.s dans leurs recherches d’emploi ou de stage, leurs relations avec les services publics de l’emploi, afin d’aboutir à un meilleur service auprès des habitants .

Ce questionnaire est ANONYME.

Pour accéder au questionnaire en ligne, cliquer ci dessous:

https://goo.gl/forms/guSIZH4ZWLPkipHT2

Merci de votre contribution !

Le chant des mots

Rendez-vous avec la Muse

Oyez , gentes Dames et gentils Messieurs,

Dois-je vous avouer qu’un sort m’a été jeté à ma naissance. Deux fées authentiques se sont penchées sur mon berceau. Elles avaient nom ma Mère et ma Grand-Mère, en réalité mon arrière grand-mère.

Elles ne cessaient de chanter, elles chantaient tout le jour. C’est ainsi que j’appris des chansons hors du temps, éternelles en somme comme des mythes ou des proverbes .

Il était une fois Lancelot du Lac, la Reine Guenièvre, Gauvain, les Chevaliers de la Table Ronde et  bien entendu le Roi Arthur lui-même, en chair et en os.

Les Rois de Bretagne luttaient alors contre l’envahisseur saxon… Ce n’était qu’ordalies et combats sans merci…Nous orchestrions avec des épées en bois, mes sœurs et moi…

Le 6 /02/18

La voix de la mer

Sur l’écoute de War varc’h ar mor de René Abjean

Musique celtique et classique, que me veux-tu ? Depuis que j’ai entendu « Brocéliande » dont je n’ai pu retenir l’auteur, le virus a proliféré et atteint les centres nerveux essentiels.  Je recherche des musiques analogues. J’ai découvert René Abjean et la chorale « Mouez ar Mor  » :  un bain de jouvence ! Une musicalité extraordinaire, une atmosphère de mythologie du fond des âges,  des couleurs vocales peu, trop peu répandues. J’en deviens un « fan » ! Il s’y entend à l’orgue, à la direction de chœur, à la création surprenante … et bienfaisante !

Le 19/02/18

Le naufrage

J’ai toujours rêvé d’aller plus loin, de grimper, d’escalader, de faire comme les ours, de voisiner avec les crêtes, d’être l’aigle, oiseau de la tempête qui des monts les plus hauts cherche le plus haut faîte, d’échanger incessamment des éclairs avec le soleil, de faire comme les navigateurs au long cours, de partir pour les Indes, pour six mois, d’être le capitaine du navire, d’un jour faire naufrage, de faire descendre tous les hommes sur des chaloupes, puis de rester en arrière, de couler avec mon esquif, le corps se perdant dans l’eau, le nom dans la mémoire.

Le 23/02/18

Poésie, que me veux-tu ?

J’étais au secours catholique en train de siroter un crème, quand j’appris que la médiathèque proposait une soirée poésie pour le soir même . Alléché par la perspective, je produisis illico sur un coin de table une assez méchante satire des mœurs lorientaises. C’étaient la ruée vers les hypermarchés bas de plafond, le spectacle des magasins anglo-saxons ou prétendus tels, la monomanie du jean’s…Bref, d’un parfait sans-gêne, parfaitement iconoclaste ! Considérations insoucieuses des libertés individuelles de s’imiter mutuellement, oublieuses des conformismes établis, me direz-vous ! Il y a du vrai !

Le 20/03/18

Labyrinthe poétique

Mon cher ennemi et poëte ,

Voici qu’en peu de temps la muse évocatrice
au poête inconnu dédia ces vers ailés
et près d’atteindre au sublime caprice
égaie de sa présence l’ennuyeuse destinée

Le poête recherche dans un furieux dédale
mieux qu’un homme, un ami, un demi-dieu
lui qui ne vit jamais dans le céleste val
que louanges triomphants au Roi des Cieux

Cet ami, disais-je , est si précieux que l’or
ou l’argent , ou l’encens,
si généreux , et bien qu’à demi-mort
il aurait encore du talent.

Il saura du destin l’éternel outrage
il chantera Arthur et la table Ronde
Ulysse et son voyage autour du Monde
le rocher de Tintagel frappera
la Toison d’Or découvrira
devant que faire cruel naufrage.

Le 30/03/18

 

Méditations au Pirée

Tour d’horizon de mon éternuement
parole apte à me liquéfier
sifflement aigu de votre dent
toutes choses à me ronger les sangs

Vésicule biliaire du souffreteux
chagrin de l’imaginaire
demain verront le ténébreux
quitter le sol de cette terre

Marine à voile de Turner
moisson d’or de Van Gogh
comme un coup de tonnerre
sont un brin pédagogues

Pelle à van qui se lasse
à bâcler les téguments
vent du large tenace
qui contrarie mes plans

Le 09/04/18

 

Petit déjeuner au lit

Par temps de brouillard,
petit déjeuner au lit

par temps de pluie
mots croisés sans retard

alors que je chante
une ode éclatante

et que je rêve
à des arpèges

Le 25/04/18

Gérald Dumont

Rencontre avec un habitant du quartier bien connu par ses talents de peintre. Gérald Dumont, après avoir passé 10 ans au centre ville, est venu installer son atelier de peinture rue de Larmor où  il dispense des cours depuis 20 ans.

Il s’est formé à la peinture par correspondance à la Famous artist school  pendant 3 ans où il a eu le privilège d’être conseillé par le célèbre peintre américain Norman Rockwell. Il enseigne toutes les techniques mais privilégie le couteau et le pinceau dans ses œuvres que l’on peut trouver en vente dans son atelier où il expose aussi les travaux de ses élèves : Artoiles 93 , rue de Larmor.

Ses semaines sont bien occupées, Gérald est aussi professeur de Karaté et de danse de salon. Il enseigne ces disciplines à l’école du Manio, employé par la ville de Lorient pour les cours de karaté et auto-entrepreneur pour les cours de danse. Haut gradé en art martial, il a des obligations au niveau de la ligue de Bretagne de Karaté en tant que jury. Niveau danse, le rock, la salsa et le tango n’ont plus de secret pour lui…Il a même finit 3ème au championnat de France ( 10 danses : 5 latines  /5 standards).

Notre artiste-sportif enseigne ces différentes disciplines avec respect et gentillesse, les maîtres mots de sa pédagogie.

Retrouvez ses tarifs, horaires sur ses sites internet :

Peinture : www.artoiles.com

Karaté : www.torashindo.com

Danse : www.dumontdanse.fr

Projet fresque sur le blockhaus…

La rue Général Frébault va s’embellir d’ici quelques jours…

En effet, les habitants du quartier Frébault-Polygone et les jardiniers, accompagnés par Oscar Yana, artiste peintre, vont réaliser une fresque  sur le thème du  jardin, sur les murs du blockhaus en face du jardin partagé « les coccinelles ».

Le projet est soutenu par le centre social du Polygone, en partenariat avec la Mission culturelle de proximité et le Conseil citoyen.

Les enfants participeront à leur manière, une exposition est prévue le jour de l’inauguration de la fresque : le vendredi 4 mai prochain. Les plus grands nous réservent également une surprise, à découvrir… sur nos pas… vers le jardin…

La peinture débute le mercredi 25 avril et se déroule jusqu’au 4 mai ; tout le monde sera à pied d’oeuvre pour le jour J. Un spectacle avec la compagnie « les Maraudeurs » sera au programme, et ce sera la fête au jardin toute l’après-midi !

D’ici là, venez découvrir l’évolution de la fresque, rue Frébault !

Un petit aperçu ?

          

Des animations auront lieu également dans le quartier pendant les vacances. Renseignez-vous au centre social.

D’autres photos à venir…

 

Grande enquête Familles & handicap

Personne n’est préparé à la survenue du handicap dans sa vie.

Encore moins lorsqu’il s’agit de son propre enfant.

Et, tout ce qui est conçu comme normal, évident, habituel, pour tout parent, devient hypothétique dès lors qu’il s’agit d’un enfant en situation de handicap et soumis à un ensemble de démarches d’évaluation, de rendez-vous, de négociations parfois, et de risque permanent de se voir refuser l’accès aux différents services ou modes d’accueil qui jalonnent la vie de tout enfant, dans notre pays.

Pour beaucoup de parents, l’impossibilité d’organiser « correctement » les temps d’accueil et de prise en charge de leur enfant, en complément de l’école ou de l’établissement, conduit nombre d’entre eux à cesser ou réduire leur activité professionnelle. Dans la très grande majorité des cas, c’est la mère qui se voit contrainte de renoncer à son parcours professionnel, non pas en raison du handicap de son enfant, mais en raison de l’absence ou de l’insuffisance des modes d’accueil et de prise en charge.

Face à ce constat, la Mission Nationale Accueils de Loisirs & Handicap, installée officiellement le 23 octobre dernier par Sophie CLUZEL, Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées et Jacques TOUBON, Défenseur des droits, a décidé de lancer une grande consultation nationale « Familles & Handicap ».

Ouverte du 15 mars au 30 avril 2018, en partenariat avec l’institut Opinionway, cette grande enquête invite les parents à faire part des répercussions du handicap sur leur vie quotidienne, familiale et professionnelle et à partager leur expérience ou leurs attentes concernant les modes d’accueil en complément de l’école ou de l’établissement.

Lien web pour participer à l’enquête :

www.enquetefamilles.fr  

L’ensemble des réponses resteront strictement confidentielles et anonymes.

Les résultats de cette étude seront publiés fin mai 2018.

Vacances de Printemps 2018

La Ludothèque du centre social vous accueille pendant les vacances :

  • Jeudi 26 avril : 10h à 12h et 14h à 17h
  • Vendredi 27 avril : 10h à 12h et 14h à 17h
  • Mercredi 2 mai : 10h à 12h et 14h à 17h
  • Jeudi 3 mai : 10h à 12h et 14h à 17h
  • Vendredi 4 mai : 10h à 12h

Des ateliers créatifs sont au programme pour les enfants 7/10 ans, sur inscription.

              

Le Ludomobile sera dans le quartier les après-midis, et l’équipe d’animation vous proposera différentes animations (jeux en bois, jeux de plein air, Kamishibaï, etc.)

  • Mercredi 25 avril : à 14h au Polygone, à 15h à Frébault
  • Jeudi 26 avril : au jardin partagé (rue frébault)
  • Lundi 30 avril : à Frébault
  • Jeudi 3 mai : au Polygone
  • Vendredi 4 mai : Fête au jardin