Adieu le MANEGE, Bonjour l’HYDROPHONE !

En 1990 ROCK EN BLOC prend possession des lieux. Avec une programmation de 3 spectacles semaines peu de monde mais ça dansait, ça chantait, ça vivait. A partir de 1996, MAPL offre une programmation régulière au MANÈGE (30 concerts environ par an) des artistes mythiques montent sur scène avec un noyau dur, fidèles aux Soirées.

Le Manège était un Lien incontournable pour les Artistes du Pays de Lorient, d’ abord clinique, cinéma éducateur et salle des ventes.

Exit le MANÈGE, place à l ‘ HYDROPHONE. Avec le même caractère ? « OUI, à la Base des Sous Marins à LORIENT. » répond Ghislain Baran, le président de l’association MAPL :

N-B: Les 24h du Manège pour tourner la page se tourne sur cette salle de concert emblématique à la cité Allende après deux décennies de concerts à Lorient.

La grande dernière soirée au Manège prendra la forme d’un rallye de 24 heures (de 14h le vendredi 22 à 14h le samedi 23 mars) lors duquel vont pouvoir se succéder sur scène tous les musiciens du Pays de Lorient qui le souhaitent : petits, moyens et grands, solos, duos et chorales, futurs talents et anciennes gloires. Ils sont les bienvenus !

Le réchauffement climatique

Ce week-end, il y a eu des  marches pour le climat partout sur la planète. La coalition One Planet Summit a recherché des solutions pour vivre dans un monde meilleur. Des actions concrètes urgentes sont requises ! Les engagements

Les Solutions proposées par Greenpeace : Revoir sa consommation énergétique, Être un-e consommateur-trice responsable, Revoir son alimentation, Se déplacer autrement. Plus d’informations

Testez vos connaissances pour agir contre le réchauffement climatique

Voyage autour du monde en images

En complément de l’exposition aux Grands Larges jusqu’au 27 mars, des membres du Groupe Photo Lorient (GPL) ont accepté d’exposer sur le Kiosque, merci à eux pour ce voyage virtuel autour du monde ! Le collectif se réuni aux Grands Larges le 1er mardi de chaque mois. Les trois règles à respecter au GPL :« amitié – créativité – liberté ».

Contact : groupephotolorient@gmail.com

Benoît Kuhn

« Ces photos  donnent le ton de mes recherches : une approche de l’image dans un registre poétique. D’autres utilisent la musique, l’écriture… J’ai rencontré la photographie au sortir de mon adolescence, j’ai trouvé grâce à elle un moyen de m’exprimer qui me convenait bien. »

www.benoitkuhn.fr

Bob Nicol

Le portrait est son leitmotiv pour partager son expérience créative avec ses modèles.Une partie non négligeable de son activité de photographe se retrouve aussi auprès des publics fragiles par la mise en place d’ateliers de création d’image : EHPAD, centre pénitentiaire, Hôpital psy, écoles…

http://bobnicol.free.fr

Claude Jacob

« Les arbres ont été le déclencheur de mes photos actuelles. Au début, les formes humaines ou animales m’apparaissaient peu à peu. À force d’observer, de scruter cette nature, mes visions sont devenues instinctives, presque automatiques. »

Delphine Alexandre

Photographe et voyageuse passionnée, attirée par les contrées lointaines, Delphine Alexandre capte des moments éphémères, des fragments d’histoires. Cette pulsation du monde qu’elle nous fait partager est empreinte du bonheur de la découverte du patrimoine humain de notre Terre, de son extraordinaire diversité. Ces éclats de vie sont ici issus d’un reportage au Myanmar.

Mathieu Duigou

« Quand la douleur persiste… »
Atteins d’une Algie Vasculaire de la face, je raconte à travers des photos Lego, en mode macro la maladie.

Retrouvez mon travail sur facebook et  instagram

Jean Libert

« Broc et vieilleries poétiques. »

Jean Yves Paugam

« Quelques photos d’un voyage à Madagascar en 2018 sur la Nationale 7 , le train FCE , la côte Est et les îles du Nord »

Mireille Le Liboux

« Nord du Vietnam : marché de Can Cau, ethnies Hmong. Décembre 2017
Enfant, dans la campagne tourangelle, je regardais rêveusement les nuages voler d’ouest en est, je m’y voyais déjà, là-bas, quelque part vers l’Orient. Étudiante, nos manifestations dans les rues de Toulouse étaient scandées aux cris de : « Hô ! Hô ! Hô Chi Minh, Che ! Che ! Che Guevara… »
Tout en courant pour la libération du Vietnam, je me disais que j’irai, un jour, là-bas. Arrivée finalement à Lorient, il m’aura fallu quelques décennies pour suivre la direction des nuages de mon enfance. »

https://mireilleleliboux.blogspot.com

Yves Guégan

« Voici une série de photos prises dans les musées de Havre et du Louvre-Lens ».

Michelle Sallier

Vivre dans un monde parfait…

Autrefois (dans des temps lointains), cela était une douce utopie, un rêve lointain mais encore accessible. Aujourd’hui le rêve est devenu plus que lointain, pratiquement impossible à atteindre si « l’on ne se bouge pas sérieusement ». Car aujourd’hui la situation est devenue grave et urgente. Le Web fourmille de lanceurs d’alertes en la matière qui, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ne sont pas des illuminés (on peut citer entre autres Jean Louis Etienne, Jean Jouzel…).

La situation est devenu très grave car si l’on n’y prend pas garde, nous n’aurons plus qu’à essayer de changer de planète (chose impossible technologiquement parlant pour l’instant). En effet sur la Terre, les conditions de vie sont devenues presque « invivables » et si cela continue, elle ne sera bientôt plus habitable et ce sera notre faute (fonte des glaces polaires qui amènent une élévation des océans, déforestation, pollution des océans par nos plastiques et nos poubelles, cyclones de plus en plus fréquents, aridités des sols et bien entendu réchauffement planétaire dû en partie au trou dans la couche d’ozone…).

Des films (La glaces et le ciel de Luc Jacquet…) et des livres ont été publiés sur le sujet. Des sites internet y sont aussi consacrés, tous nos gestes, même ce qui vous semblent banals, peuvent influer sur le climat et apporter la solution :

5 gestes pour aider la planète

Les gestes pour protéger la planète au quotidien

40 petits gestes pour lutter contre le réchauffement climatique au quotidien

Des marches pour le climat se déroulent partout en France les 15 et 16 mars 2019 afin de sensibiliser les gens à tous ces sujets.

Nous toutes contre la violence

Samedi dernier j’ai passé l’après midi avec l’association Nous toutes 56 qui organisait une animation à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes. L’association demande la réouverture de l’accueil d’urgence pour les femmes victimes de violence et dénonce toutes formes de violence et une meilleure prise en compte de leur souffrance par les forces de l’ordre et les représentants de la ville. Différentes artistes se sont succédées, elles ont invité à la réflexion pour provoquer une prise de conscience…

L’après midi c’est terminé par une déambulation avec comme objectif de renommer les rues de la ville avec le nom de femmes qui ont marqué l’histoire. Ensuite, elles ont accroché des ballons avec le nom de femmes mortes sous les coups de leur compagnon à la façade du commissariat pour que cela n’arrive plus jamais à qui que ce soit…

L’association recherche des bénévoles et des subventions pour continuer ses actions.

Plus d’informations : https://www.facebook.com/NousToutes56/

Les défis de l’intelligence artificielle

Avec Aymeric Poulain Maubant, docteur en sciences cognitives et consultant

Voilà trois ans qu’avec la victoire d’AlphaGo en mars 2016 contre le champion Lee Sedol l’Intelligence Artificielle s’est installée durablement dans les conversations. Mais ce défi de l’humanité, qui consiste à créer des machines informatiques ayant des comportements qu’on peut qualifier d’intelligent, nommé ainsi il y a plus de 60 ans, a déjà une longue histoire derrière lui. Faisant appel à des disciplines variées – mathématiques, théorie des jeux, psychologie, neurobiologie… – et disposant depuis quelques années de grandes capacités de calcul et de masses de données d’apprentissage constamment enrichies, les scientifiques ont créé de nombreux algorithmes qui sont à la base de systèmes d’intelligence artificielle opérationnels de plus en plus présents dans notre quotidien.

Cependant nous n’en sommes qu’au tout début, et bien loin des intelligences artificielles générales, sans parler d’IA conscientes. Dans cette « ère cognitive » qui suit l’ère numérique, c’est la coopération des intelligences, artificielles et naturelles, pour la réussite des deux, qu’il faut rechercher. Partisan d’un développement responsable de l’intelligence artificielle, Aymeric Poulain Maubant, docteur en sciences cognitives et consultant, un panorama des compétences atteintes par les IA, des recherches en cours, de l’impact sur la société et des questions à se poser pour vivre sans crainte cette époque où nos artefacts changent de nature en recevant ces bribes d’intelligence.

Aymeric Poulain Maubant mène une activité de conseil en transition vers l’ère cognitive au sein de sa société Nereÿs fondée en 2007. Ancien étudiant de de l’Institut Mines Télécom (IMT Atlantique), de l’Université d’Aston à Birmingham et docteur en sciences cognitives de l’Université de Rennes I, il travaille à Brest depuis plus de vingt ans et a accompagné ce territoire dans sa stratégie numérique jusqu’à la labellisation FrenchTech en 2015. Il conçoit et rédige les cahiers de veille annuels de la Fondation Mines-Télécom (11e numéro en juin 2019 sur les sciences quantiques), et rédige ou coordonne des ouvrages sur les métiers du numérique ou sur des travaux de chercheuses et chercheurs dans le numérique. Il est co-fondateur de la Cantine numérique brestoise.

Jeudi 4 avril 2019 à 20h salle Ricœur, entrée libre

https://sites.google.com/site/assochpr/

Ateliers des mercredis matins

Depuis la rentrée de septembre 2018, les enfants n’ont plus école les mercredis (toute la journée).

Le centre social du Polygone propose aux enfants diverses activités les mercredis matins, comme le sport, les ateliers créatifs, les jeux de société, la cuisine, l’initiation à l’informatique etc… ceci, dans le cadre de l’accompagnement à la scolarité.

En atelier « Kiosque » (le web journal du quartier), la parole leur est aussi laissée :

Carole Mikaïlovitch

Présentation de mon parcours créatif, peinture, écriture, musique, bijoux…
Date du début de l’envol 1989/1990 à Rennes

Bijoux entrée en matière…
« Avec Rozen mon amie depuis 30 ans Graphiste, créatrice et chanteuse…nous faisions énormément de récup’ pour façonner nos bijoux dans des décheteries et autres lieux insolites où parfois on s’est fait quelques frayeurs du style coursées par des chiens ouf ! Veilles calculatrices,bouchons de parfums,gaines électriques,personnages miniatures pour maquettes ect…tout un mix et tout était possible ! Ca nous a servit pas mal de fois de billet d’entrée pour aller dans des festivals et autres concerts de Rock ! »

Pour la peinture toujours à Rennes…
« Je récupérais des panneaux de pub devant les pharmacies ainsi que des planches de bois qui me servaient de supports. Première expo au Mikajé Pub (qui brûle quelques mois après sans les tableaux que j’avais décroché avant!), supers retours qui m’ont donné envie de continuer. »

Pour la musique la même ville…
« J’ai commencé à faire des reprises des Doors, des Beattles..avec « Carlos » guitariste, harmoniciste. Un sacré personnage qui jouait pour faire vivre sa petite famille. Je l’ai revu à Nantes il y a quelques années il n’avait pas changé ! »

Depuis je n’ai jamais cessé d’explorer tout ce qui touche au partage et à la création.
Rennes, Brest, Paris, Nantes et Lorient à ce jour…

Vous pouvez suivre mon travail sur Facebook ou sur ma boutique Vinted