Articles

Le kompa, musique d’Haïti

Le kompa (en haïtien : konpa) est un genre musical moderne. Popularisé par le saxophoniste et guitariste Jean-Baptiste Nemours en 1955 (compas direct). L’année 1955 serait la date du début de mise en place du rythme Compas Direct par Nemours Jean-Baptiste, rythme qu’il aurait finalisé en 1957. Nemours Jean-Baptiste aurait présenté au grand public sa formation musicale « Cojunto international » sur la place Sainte-Anne de Port-au-Prince, le 26 juillet 1955 à l’occasion de la fête de la Sainte-Anne. Depuis, le 26 juillet est considéré pour certains comme étant le jour du Compas. Ce rythme symbolise désormais l’identité musicale de la culture Haïtienne.

Digital Kompa :

Le format digital, avec l’introduction de la boîte à rythmes dans le Kompa et l’usage prédominant du synthétiseur n’utilise plus de section cuivre (« ligne à vents »), ni même d’une guitare rythmique ou encore des percussions.

1986 ouvre donc, avec Top-Vice, l’ère des groupes dits « digital » avec leur nouveau style, le Kompa nouvelle génération. Top-Vice est un groupe fondamentalement moderne, qui utilise les nouvelles technologies et c’est ce qui fait du Kompa nouvelle génération une sorte de musique techno à l’haïtienne !

Toute une génération de jeunes musiciens vont profiter de cette opportunité pour rafraîchir le Kompa et l’ouvrir à des influences musicales telles que le rap, le hip-hop, le r’n’b, le reggae et le ragga. Il faut aussi souligner l’impact sur le marché antillais du clavier Ansyto Mercier et son groupe Digital Express au début des années 1990.

Nombreux sont ceux qui ont eu du mal à comprendre et à accepter cette révolution au sein du Kompa. Faire du live sans un groupe complet et aller voir un bal animé par seulement quatre musiciens, quelle aberration pour certains ![réf. nécessaire]

Et pourtant le style a su conquérir une bonne partie de amoureux du Kompa et surtout eu le mérite de renouveler la base de fans de Konpa et d’attirer, aux bals, un jeune public qui ne s’intéressait plus du tout au Kompa.

Renouveau :

En fait, il faut reconnaître que, depuis quelques années, le même processus d’essoufflement qu’a connu le Konpa ancienne génération, a touché la nouvelle génération (ou kompa digital) au point que les groupes composant cette dernière tentent de renouer avec les instruments organiques abandonnés par le passé comme les cuivres, et les percussions. C’est le cas de T-Vice et d’autres jeunes groupes de la nouvelle génération. On notera les diverses incursions de Wyclef Jean dans le Konpa, en particulier avec des groupes comme Sweet Micky.

« La nouvelle vague de la musique haïtienne » met en lumière un savant mélange entre l’expérience des anciens et le talent des jeunes. Une lumière qui capte de plus en plus l’attention des fans du Konpa dans les Caraïbes en général, et dans les Petites Antilles.

La page de Manue

Coucou, moi c’est Manue et j’écris des textes de slam !

Voici un petit texte que j’ai écrit il y a quelques mois au moment où le président Macron avait opposé les « gens qui ne sont rien » et les « gens qui ont réussi ». J’voyais tous ces profils facebook « je suis rien » et donc j’ai voulu lui répondre en revendiquant justement ce RIEN (et donc TOUT), pour dire qu’au fond on était tous rien et que ranger les gens dans des cases « celui qui a réussi parce qu’il occupe telle profession » et « celui qui n’est rien » parce qu’il est sans emploi, c’est complètement anti-humain, comme si notre valeur pouvait se monnayer.

Le 2/10/18

Ce texte, je l’ai écrit quelques temps après être devenue végétarienne. J’étais assez énervée contre la passivité des gens face à leur alimentation. Après je me suis un peu calmée et j’ai rédigé l’intro en faisant style que je me mettais dans la peau d’une « vegan extrémiste » pour reprendre la formulation de certains journalistes.

Le 30/10/18

C’est la vidéo de samedi 24 novembre pour la journée contre les violences envers les femmes.
J’ai écrit ce petit texte pour toutes les femmes victimes des violences sexistes !

Le 4/12/18

Marche pour le climat à Lorient

Le 11/12/18

« Filme ton quartier » 2018

La troisième édition de Filme ton quartier s’est terminée avec la remise des prix à dix lauréats.

Un jury présidé par Alice Diop (réalisatrice, César du court métrage 2017) et composé de professionnels de l’audiovisuel a visionné plus de 160 courts-métrages d’amateurs ou professionnels en provenance de métropole et d’Outre-mer sur le thème de la rencontre. Des univers très variés, allant de quartiers populaires dans de grandes villes, à des villes moyennes dans les régions françaises et même s’immerger dans une culture différente dans les territoires ultramarins.

Le prix de la Fondation Groupe France Télévisions est décerné à Marion Michel pour le collectif @Esp&R pour « Ma lettre d’un quartier de France », tourné à Mamoudzou (Mayotte). En un long travelling, la vie vécue et filmée à Mayotte, portée par l’espoir de la jeunesse.

« Les danses de Lazare », un film d’Anissa Kaki, tourné à Sartrouville (Yvelines) où tout le monde connaît Lazare. Quand le handicap incarne la joie et la danse.

« La rue à cinq » de Samir Kenba et Nicolas Sène. Un film tourné à Paris à la rencontre d’une jeune fille qui vit dans la rue avec son monde en forme de bestiaire.

Le prix spécial des Nouvelles Ecritures de France Télévisions récompense Ibou N’diaye pour « Les enfants du Bois l’étang », tourné à La Verrière (Yvelines). Sous la forme d’une comédie, les enfants prennent en mains le monde des adultes tel que ceux-ci l’ont laissé.

Les autres films sont diffusés sur le site de France 3

Nomade des mers, un catamaran-laboratoire

En 2016, Corentin de Chatelperron, un ingénieur breton, aventurier, fondateur et président de l’association Gold of Bengal* est parti sur Nomade des mers, un catamaran-laboratoire pour aller rencontrer les inventeurs des meilleures low-tech autour du monde.

Les low-tech sont des technologies issues de matériaux recyclés ou directement de la nature. Elles sont souvent peu gourmandes en énergie et respectent donc l’environnement. Plus d’infos : https://fr.wikipedia.org/wiki/Low-tech

En 2018, Corentin a passé quatre mois sur une plateforme flottante en bambou, pour vivre en autonomie avec les 30 meilleures découvertes, afin de concevoir une base vie low-tech pour les déplacés climatiques et les réfugiés.

Le Low-tech Lab est un projet de recherche et de documentation collaborative visant à diffuser et promouvoir les low-technologies. Le programme a pour vocation de permettre à des solutions low-tech locales et efficaces de se répandre largement afin de répondre de manière globale aux Objectifs de Développement Durables identifiés par les Nations Unies.

http://lowtechlab.org/wiki/Nomade_des_mers

La série « Nomade des Mers – Les escales de l’innovation » est diffusé sur Arte jusqu’au 16 novembre dans le tour du monde de l’innovation Low Tech ! Rendez-vous tous les soirs, à 17h35, du lundi au vendredi ou en rediffusion sur le web :

https://arte-magazine.arte.tv/collection/12338

Rendez-vous le 12 novembre à 18h00 devant vos écrans pour une Facebook live avec Corentin de Chatelperron et l’équipe du Low-tech lab pour un question-réponse d’une heure sur les thèmes de Nomade des Mers, et des projets passés ou futurs du Low-tech Lab en général ! Posez-leur vos questions par mail sur amandine@goldofbengal.com

https://www.facebook.com/lowtechlab/

Corentin a ouvert un financement participatif sur une plateforme jusqu’au 16 novembre, pour être aidés dans le financement de ses recherches :

https://fr.ulule.com/low-tech-lab/

Début janvier, il va continuer le tour du monde avec une arrivée prévue en Bretagne en 2020 !

*Association 1901, Gold of Bengal a pour mission la recherche, l’aide au développement et la promotion de solutions répondant à des problématiques d’intérêt général, dans le respect et la valorisation de la nature ainsi que des ressources propres à chaque territoire.www.goldofbengal.com

Festival Frames à Avignon

Bonjour, en septembre dernier j’ai eu l’occasion d’aller au Festival Frames à Avignon.

Ce festival hors les murs célèbre la création vidéo sur internet. Le festival de Cannes, pour les youtubers 😉

L’ambiance :

Les lauréats du concours vidéo :

Tous ces créateurs ont pu bénéficier d’une aide financière du CNC pour leurs chaines Youtube respectives après la délibération du jury.

Grand Prix FRAMES – CNC/ Talent et Prix du public :
George & Michael – Depardieu et des pâtes

Prix du jury FRAMES – CNC/Talent :
Chroniques du désert rouge – Alien Go

Prix de la vulgarisation (scientifique) :
Scinéma – Effets spéci-eau

Prix de la fiction : Le collectif Takoum

Il faut savoir que le festival se passe dans plusieurs lieux d’Avignon en simultané. Le cinéma « le Pandora » avec deux salles, la salle Conclave du Palais des Papes, et autres…Une dizaine de vidéos Youtube ont été présélectionnées au préalable. Le jury était composé de beau monde, dont CYPRIEN, et KYAN de la série « Bref… ». Tous les créateurs présélectionnés recevront une aide du CNC pour leurs prochaines vidéos.

J’ai eu la chance de voir en avant-première le film Phantom Force realisé par Adrien Ménielle & Jérôme Niel (studio Begel). Un film hommage aux années 90 bien sympa, qui sera diffusé en 2019 sur Youtube !

J’ai aussi vu le long métrage réalisé par Solange de la chaîne Youtube « Solange te Parle » qui retrace sa vie de youtubeuse.

Pour finir, un film l’univers des geeks par Benzaie, un youtubeur très connu :

Je suis reparti de ce rendez-vous de cinéphiles des images pleins la tête, vivement la prochaine édition !

Plus d’infos sur le festival : https://framesfestival.fr

Par Hugo

Repas conté au Polygone – Mayotte

Chants, contes et danses étaient au menu du 3ème repas conté organisé par le centre social Polygone PLL en partenariat avec la Ville de Lorient, le samedi 13 octobre 2018.

Sandiaa, habitante du quartier Polygone, originaire de l’océan indien a aidé Fathia et Franck a concocté un spectacle autour de la culture mahoraise. Le repas, cuisiné par des bénévoles du centre, Laure et Fathia, nous a fait voyager dans l’archipel des Comores : samosas aux légumes, pilao et plateau de fruits exotiques !

Retrouvez le conte en téléchargement ICI

Par Nicolas

La Lorientaise 2018 au Polygone

« La Lorientaise » est organisée par l’Office des Sports, les bénéfices récoltés sont remis à la Ligue contre le cancer du Morbihan. Plus d’infos : www.lalorientaise.oepslorient.org

La section « Collectif Habitants » du PLL organisait la pause rafraîchissement au Centre social Polygone.

Le bagad de Kervignac, le bagad de Lorient, la chorale Soleil d’Orient , Percus et Accordéons du Bois du Château animaient les rues du quartier Polygone :

Les moissons du futur

Les moissons du futur de Marie-Monique Robin – 2012

A l’heure où le glyphosate fait polémique, il est important de préciser que tous les pesticides sont des poisons qui détruisent tous les vivants!!
Les pesticides sont une tragédie pour la santé, pour la planète!
Ils provoquent des cancers, des maladies, des malformations, des troubles psychomoteurs, des infertilités.
1/3 des oiseaux ont disparu, des espèces meurent chaque jours et continuent de disparaître à jamais.

Nous avons le pouvoir de changer ça !!

Je vous conseille ce film qui montre qu’un peu partout dans le monde des expériences pratiquant l’agriculture familiale et biologique sont hautement efficaces d’un point de vue agronomique et économique et qu’elles représentent un modèle d’avenir car elles s’inscrivent dans le cadre d’un développement durable.
Voici qui pourrait bien nous aider à résoudre la question alimentaire en respectant l’environnement et les ressources naturelles

Bon visionnage 😉🙏

Rejoignez les Incroyables Comestibles !!!

Contact : https://www.facebook.com/IncroyablesComestiblesLorient

Nati56

En mouvement avec la nouvelle application de la CTRL !

La Compagnie de Transport de la Région Lorientaise (CTRL) vient de lancer une nouvelle application pour faciliter les déplacements.

Elle est disponible sur les plateforme de téléchargement Android et App Store. Son contenu est très riche, il est possible de s’informer sur l’état du trafic, de se géolocaliser pour savoir où sont les moyens de transport prêt de soi. On peut savoir quel itinéraire emprunter en fonction de ses objectifs, les trajet les plus courant peuvent être enregistrés parmi les favoris ce qui facilite la vie…

Alors tous à vos portables et comme moi, bougez avec le bus en toute liberté !

Plus d’infos sur le site de la CTRL

Par Saïko

Akissa, la rappeuse outrancière

 

Rencontre avec Akissa Kyam et Big Barber, duo originaire du Bois du Château qui trace sa route dans l’univers du Hip-Hop*.

Le duo se fait connaître en 2006 avec leur 1er street album sorti chez Musicast, puis en 2008 avec avec le titre « Je déteste  le rap français ».  En 2014, elle apparaît sur la compile Rap et street, vol. 2 avec des artistes comme Kenny Arkana ou Médine. Après 10 ans de pause musicale, 13 nouveaux sons en écoute sur sa chaîne Youtube ! Akissa est de retour avec son parlé vrai, son rap conscient évoque cash des sujets qui fâchent…Sans trop de diffusion radio (un peu sur Générations), la « rappeuse outrancière »comme elle se définit, a su se faire un nom sur la scène du rap français et est fière de représenter la Bretagne, le 56 et Lorient !

En octobre, avec son compositeur Big Barber, ils vont ouvrir un studio d’enregistrement dans le quartier de Keroman. Restez connecté pour connaître la date de l’inauguration du studio « Supermarket »

Akissa sur la toile : Youtube, Twitter, Instagram, Facebook, Deezer

*Le hip-hop est un genre musical caractérisé par un rythme accompagné de rap et de chants. Le genre se développe en tant que mouvement culturel et artistique aux États-Unis, à New York, dans le South Bronx au début des années 1970. Originaire des ghettos noirs et latinos de New York, il se répandra rapidement dans l’ensemble du pays puis au monde entier au point de devenir une culture urbaine importante. La culture hip-hop connaît plusieurs disciplines : le rap (ou MCing), le DJing, le break dancing (ou b-boying), le graffiti, le beatboxing. Ces disciplines, apparues avant le hip-hop, seront intégrées dès la naissance du mouvement. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hip-hop