Les Compagnons Bâtisseurs

 

En France, le mouvement voit le jour en 1957. À l’époque de jeunes volontaires participent à des chantiers castors (des ouvriers qui construisent leur maison).

Qui sont-ils ?

Ce sont des bénévoles, salariés, volontaires, habitants partageant des valeurs communes, regroupés dans un mouvement associatif.

−> En quelques chiffres ….

› 60 ans d’existence
› 11M€ de chiffre d’affaires
› 300 partenaires publics et privés
› 640 bénévoles sur les projets et les chantiers
› 200 volontaires accompagnés et investis sur les chantiers
› 200 professionnels de l’accompagnement technique et social

 

Ils  interviennent pour :

  • Améliorer l’habitat par des chantiers d’Auto-Réhabilitation Accompagnée, d’Auto-Construction Accompagnée, du prêt d’outils, des animations collectives…
  • Développer l’entraide de proximité par des ateliers et des animations collectives.
  • Insérer par l’activité économique dans le secteur du bâtiment :  des chantiers d’insertion de formation, qui aident à l’apprentissage technique, et permettent à des personnes en grandes difficultés de retourner vers l’emploi.
  • L’accueil de jeunes en service civique, service volontaire européen et de bénévoles.

Leurs  valeurs  :

  • Habiter :  Nécessité pour toute personne de disposer d’un logement décent. Contribuer à une politique publique de l’habitat plus juste, qui intègre ceux qui en sont exclus tout en tenant compte des interactions entre les personnes, leur logement, leur voisinage et leur environnement territorial.
  • S’engager et accompagner : Accompagner des habitants, des bénévoles et des volontaires, et permettre à tous d’être acteurs en misant sur la capacité d’agir de chacun.
  • Coopérer :  Développer la coopération et le partenariat.

 

Une nouveauté : le BRICOBUS, un  mobile Atelier solidaire. Bientôt au Centre Social du Polygone PLL …. 

−> Pour quoi faire ?

  •  la réalisation de petits travaux : petite électricité, petite plomberie, petite menuiserie, petite pose carrelage faïence;  chez des personnes modestes (locataires du parc public et privé, propriétaires occupants  sous les Plafonds de revenus ANAH)
  • le prêt d’outillage et des conseils,
  • Des ateliers dans les espaces collectifs et extérieurs

Nous vous informerons sur le Kiosque.bzh dès qu’une date sera fixée.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *