trottoirs mixtes

Bonjour,
je vous adresse ce courrier afin de vous alerter sur la dangerosité des infrastructures routières depuis les travaux “TRISKELL 2017”. Résidant rue général de la BOLLARDIERE à LORIENT, je me rends à vélo tous les jours sur la base de LANN-BIHOUE, empruntant l’avenue Raymond QUEUDET et la rue du colonel BARILLEC avant d’accéder à la D765, durant ce trajet, ce succèdent des ronds points sur lesquels une voie a été aménagée pour les bus et les vélos. Les trottoirs mixtes jouxtant ce trajet sont limités à 6 KM/H. Au vu de la distance que j’ai à parcourir, il n’est pas question pour moi de les emprunter, d’autant plus qu’au centre des ces trottoirs, des reliefs semi sphériques ont été installés, ce qui est particulièrement dangereux pour un deux roues (incompréhensible!). Je n’ai donc d’autre choix que de circuler sur la partie droite de la chaussée ou sur la voie de bus. Des pictogrammes existent mais, et c’est bien l’objet de mon courrier, les automobilistes ne les voient pas, si bien que je suis régulièrement apostrophé par certains d’entre eux qui ne comprennent pas que je sois sur la route et pas sur le trottoir (les pictogrammes “vélos” sur le trottoir étant bien plus visibles que ceux sur la route). Certains échanges ont été très vifs même si j’étais dans mon droit. Je constate régulièrement que des automobilistes abordent ces voies de circulation modifiées avec beaucoup d’hésitation voire d’énervement. Mon opinion est que ces transformations ne sont pas cohérentes (aucune logique). Cependant, étant conscient qu’il n’est pas possible de revenir en arrière eu égards aux sommes engagées, et que la police ne peut pas être présente en permanence, je propose de renforcer la signalisation type “pictogrammes” les parties routières: plus de pictogrammes et une couleur plus intense afin que les automobilistes ne puissent pas les ignorer même en cas de conflit.
J’espère avoir bientôt de vos nouvelles.
Bien cordialement.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *