Le tour de France à vélo par Fabien pour le don du sang

1708-1_orig

Don du sang, c’est urgent ! 

Par Marc

C’est à l’occasion d’une collecte de sang que l’idée lui est venue de faire son tour de France pour sensibiliser un maximum de personnes au don du sang.  Son projet a commencé le 17 août et s’est terminé le 25 septembre 2016.

Son trajet a commencé à Lorient, puis il a continué par Vannes, Saint-Nazaire, Nantes, La Roche-Sur-Yon, la Rochelle, Saintes, Angoulême, Périgueux, Villeréal, Agen, Montauban, Toulouse, une pause de deux jours à Rouvenac, Carcassonne, Murviel-lès-Béziers, Montpellier, Nîmes, Avignon, Montélimar. A Valence une Pause de 4 jours à mi-parcours.Ensuite il prit le train jusqu’à Bourg-en-Bresse et reprise du vélo jusqu’à Maçon, Moulin, Saint-Amand-Montrond, Loches, Candes-Saint-Martin, Angers, Châteaubriant, Rennes, Redon, Vannes et Lorient !

Dans la plupart des villes qu’il a parcouru, Fabien était accueillit et logé par des bénévoles qui le soutenaient dans son périple.

Fabien, à 100 pour sang !

 

Son objectif était avant tout de faire connaître et de inciter les habitants des villes étapes à donner leur sang, ce qui est primordial pour sauver des vies humaines.

Christian Le Clainche, Président départemental du don du sang l’a soutenu tout au long de son périple et a assuré la logistique.

Un comité d’accueil l’attendait à son arrivée à Lorient, les responsables et aussi beaucoup d’amis et de bénévoles.

 

lorient_orig

 

Fabien remercie sincèrement toutes les personnes qui l’ont soutenu et aidé tout au long de son odyssée, certainement qu’il en gardera de très bon souvenirs ainsi que de nouvelles amitiés.

Un blog a été réalisé à l’Espace multimédia du Polygone pour suivre son aventure : http://a100poursang.weebly.com/blog

6408059

A Lorient, la Maison du don du Scorff, située dans l’enceinte du  Marc Centre Hospitalier, permet aux donneurs d’effectuer un don de sang tous les jours sur rendez-vous.A l’heure actuelle, aucun produit n’est capable de se substituer au sang humain. C’est pourquoi l’Etablissement français du sang et les acteurs de la transfusion sanguine comptent sur les donneurs.

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *