Et la violence faite aux hommes, on en parle?

Le 25 novembre est la journée internationale contre les violences faites aux femmes.
Moi, j’ai écrit ce texte pour une petite pensée aux hommes qui peuvent également être des victimes, et en réponse à :

Cf. “slam” dont voici le lien : https://lekiosque.bzh/2018/la-page-de-manue/

De par son caractère
Ou pour d’autres critères
Il donne violence
Presque dans l’indifférence
C’est insupportable
C’est indéfendable

       Coups donnés
       Os brisés
       Cela est condamnable
       C’est indispensable

La méchanceté
L’agressivité
De genre n’ont pas
Se trouvent à tous les pas

      Une main cassée
      Un cœur éclaté
      Quel est le plus normal,
      Lequel fait le plus mal ?

L’enfance et son chemin
Pour arriver à ses fins
Quel est le plus méchant
Quel est le plus violent ?
Cela est moins visible
Et bien plus nuisible

       Tout détourné
       Tout comploté
       Pendant des années
       Sans rien laisser transpirer

Les forces de la féminité
Peuvent être utilisées
Comme paravent idéal
Devant votre tribunal

      Sur les visages les stigmates
      Des nuits de la divatte,
      Idées noires Tranxène
      Lexomil, tous entrent en scène

Les mots m’ont choqué
Par tant d’agressivité
Ma réponse est donnée
En toute amitié.

(M.)