Les créations de Mycci

Ce blog est là pour partager mes créations. Je dessine, peins, écris, photographie, j’aime aussi jouer du piano…L’art est ancré en moi, c’est une partie de moi, mes sentiments, mes idées, une façon de voir le monde.

Je dessine depuis toujours, ma mère m’apprit les bases, comme les proportions, les ombres et les reliefs.

Cette année au lycée, avec le cours d’art appliqué, j’ai appris à faire les cheveux réalistes, j’ai joint quelques photos que vous pourrez voir ci dessous.

 

 

Concours photo Kiff and clic

Les jeunes Lorientais de 16 à 29 ans sont invités à faire voyager le public en partageant la photo d’un séjour à l’étranger.

Il suffit d’envoyer des photos par messagerie avant fin septembre. Vote du public et du jury le 27 novembre à l’occasion du salon En Route pour le monde.

Contact : 02 97 02 59 11, actions.jeunesse@mairie-lorient.fr

www.lorient.bzh/jeunesse

A la découverte des plantes avec l’application Pl@ntNet

Suite à notre visite du musée du street art à Vannes, nous avons découvert  la création d’une régie de maraîchage bio qui alimente les crèches vannetaises. (plus d’infos). Nous en avons profité pour partager nos connaissances des plantes…L’application Pl@ntNet nous a été d’un grand secours pour les identifier à partir d’une photo !

A l’heure actuelle Pl@ntNet permet de reconnaître environ 20 000 espèces. On est encore loin des 360 000 espèces vivant sur terre mais Pl@ntNet s’enrichit quotidiennement grâce aux contributions des utilisateurs les plus aguerris. C’est aussi un grand projet de sciences participatives : toutes les plantes que vous photographiez sont collectées et analysées par des scientifiques du monde entier afin de mieux comprendre l’évolution de la biodiversité végétale et de mieux la préserver.

La version web, android et mac sont disponibles sur www.plantnet.org

Ma première participation au tournage d’un film

Au mois d’octobre 2020, à l’espace multimédia, j’écrivais un article pour le webjournal, quand soudain, un homme qui avait rendez-vous avec Nicolas est arrivé. C’était Yann Dubois, un réalisateur. Ils discutaient et parlaient d’un projet de court métrage…
Quand j’ai entendu ça, je suis allée le voir et j’ai dit à Yann : « J’aimerais participer au tournage parce que moi j’adore regarder des films, des séries, aller au
cinéma… J’adore les actrices Marion Cotillard, Bérénice Béjo, Sophie Marceau. J’avais déjà rencontré
Bérénice Béjo et Michel Havazanicus…»
Yann m’a écouté et il a dit : « Je te recontacterai si on a quelque chose pour toi. »
Et il y a 15 jours de ça, il m’a recontactée pour me demander si j’étais toujours intéressée pour participer.
J’ai dit OUI, j’étais très contente !

Je suis arrivée à 10h30 à la clinique du Ter.
On m’a emmené vers le studio maquillage, finalement on ne m’a pas maquillé parce que la scène que je devais tourner était de dos.
Fanny était la personne qui disait : « En place, scène 36, partie 1… », « partie 2, partie3…» car nous avons tourné la scène 6 fois.
Yann, le réalisateur disait : »Action ! » ou « Coupez » Il l’a dit plusieurs fois car quand une personne de la clinique, était à la porte, on ne pouvait pas la filmer.
Je devais passer dans le couloir pour croiser l’acteur. Ils voulaient montrer une personne avec un handicap car l’acteur principal a fait un AVC. L’acteur principal se rend compte que lui il peut marcher alors qu’il aurait pu être dans un fauteuil avec un ou des handicaps.
Quand on a eu fini, Yann m’a proposé de visionner ma scène. J’ai dit oui.
Dans la voiture, en allant sur le lieu du tournage j’étais stressée parce que c’était la première fois.
Quand je suis allée sur le lieu du tournage, j’étais à l’aise car l’acteur a sympathisé avec moi : il est venu pour parler un peu et il me comprenait. J’étais heureuse de parler avec lui.
Par la suite, j’aimerai tourner d’autres films à l’occasion…

La page facebook du film : www.facebook.com/au2ruedestilleuls

14 Juillet 2021, allée Loic Le Page

Cette Année 2021 , le défilé du 14 Juillet eu lieu à la rambla dans la continuité du Quai des Indes. La communauté des commandos rendait hommage à Loïc Le Page qui perdit la vie il y a 15 ans en mission en Afghanistan contre Al Quaida mais la France n’y était pas alors en guerre et celui-ci fut décoré de la valeur militaire à titre posthume mais pas de la Légion d’Honneur.

Aujourd’hui l’allée de la rambla prend son nom comme reconnaissance envers son sacrifice pour la France.

A cette occasion une plaque à été dévoilée par ses enfants.

Photo : Union Nationale des Parachutistes du Finistère

Le Géologue ambulant vous attend pendant l’été

Le géologue ambulant, Samuel Piriou, nous propose des sorties, pendant l’été, tous les jours de la semaine. Elles nous emmènent à la découverte de différents sites de Bretagne, notamment du Morbihan et des côtes d’Armor: Le Quillio, Gouarec-Perrec, Pontivy et Noyal-Pontivy, Rohan et la forêt de Branguilly, Plouhinec et Gâvres, île Kerner, Ploemeur, Quénécan, Saint-Nicolas des eaux et Castennec.

Venez nombreux à ces sorties passionnantes, où vous découvrirez différents lieux dans la bonne humeur. Le géologue ambulant nous apprend la géologie de l’endroit et son histoire à travers le temps. Vous saurez identifiez après ces visites les différentes roches du sol breton, témoins de son histoire multi-millénaire . Vous apprendrez ainsi l’histoire, la conception de certains dolmens et bien d’autres choses…

Plus d’informations : https://legeologueambulant.blogspot.com

 

Expo photo suite à la visite du DéDalE

Reportage photo à Vannes avec des adhérents de l’espace multimédia PLL

Merci à l’association « L’Art Prend La Rue », leur reconversion d’une friche administrative en un lieu de création et de culture est un un succès : C’est complet en juillet et août mais chaque jour des places se libèrent, automatiquement remises à la réservation…Si vous êtes de passage à Vannes, tentez votre chance !

“Les artistes qui ont une pratique d’art urbain (graffiti, street art, néo-muralisme) et les cultures urbaines y sont mis en avant dans toutes leurs diversités, avec comme fil d’ariane la culture émancipatrice du graffiti.”

Plus d’infos : https://dedale.lartprendlarue.org

_________________________________

Tel le minotaure emprisonné dans le labyrinthe d’un bâtiment de la DDE voué à la destruction en fin d’année, j’ai été happé par cet exposition d’une centaine d’artistes  De bureaux en bureaux , je me suis déplacé au cœur des œuvres d’artistes. L’espace donne une force supplémentaire et permet d’appréhender davantage  le travail réalisé.

Les œuvres présentées sont d’une grande générosité. Elles m’ont interpellées par leur force, la palette des couleurs, par la diversité des matériaux (acier, bois,électronique, d’antiquité, de récupéation…), par les techniques utilisées.

Il est dommage que ce bâtiment disparaisse car c’est un support idéal pour une expression libre et accessible à tous

René

Dédale est un lieu d’exposition et une résidence d’artistes dans lesquels de nombreux graffeurs se sont exprimés librement sur les murs de l’ancienne DDE (Direction Départementale de l’Entretien).

Ce sont des artistes très percutants avec une grande maîtrise du graphisme, des couleurs, du relief avec pour certains un discours subversif. Se dégage de cette exposition une grande effervescence créatrice et beaucoup d’énergie. Dépêchez-vous de profiter de ce vivier, car l’association Dédale met les clefs sous la porte à la fin de l’année.

Léna

Le musée Dédale à Vannes est un musée dédié aux graffeurs. Nous y avons passé toute la matinée de samedi. Parmi les œuvres qu’on peut trouver dans ce dédale de couloirs, figure une œuvre appelé le fil d’Ariane. C’est un clin d’œil au mythe du minotaure et au fil qu’Ariane a donné à Thésée, soldat athénien, pour trouver son chemin dans le labyrinthe où est caché le monstre, issu des amours entre la femme de Cronos et d’un taureau offert par Zeus.

Les autres œuvres du Dédale (nom de l’architecte du labyrinthe) sont toutes très originales et ont chacune leurs particularités. Qu’elles soient en noir et blanc ou en couleur, chaque salle ( y compris les couloirs) est dédiée à un thème  et une technique distincte à chaque artiste

Isabelle

Arrivés à Vannes à 9 heures, le temps de faire le trajet du stationnement à l’ entrée, nous trouvons la porte close mais les choses s’arrangent et nous commençons la visite commentée de la galerie DEDALE. Celle-ci commence par le rez de chaussez, et se compose de portes, de pièces où divers artistes ont exercés leur ART.  Les graffs peuvent être interprétés suivant l’esprit de chacun.

Puis à l’ étage le même principe mais pour moi plus grandiose et les artistes venant de divers provenances m’ont permis de prendre quelques photographies de leurs œuvres signées de leurs blazes, nom d’emprunt des graffeurs.
Batiment de la DDE d’où le nom de la galerie DéDaLe, prêté par la mairie et sans doute bientôt quitté par les artistes en fin d’ année ! Elle vous apparaîtra de “loin” grâce à ses gorilles sur le fronton , et garez-vous ou vous pouvez (parking payant).

Erik

Etonnant d’observer les réactions du public devant les oeuvres du  DéDalE, des sentiments d’admiration mais aussi de répulsion…Une centaine d’artistes et autant de démarches artistiques, notre analyse est soumise à rude épreuve pour comprendre l’art…On espère vivre une telle expérience artistique au pays de Lorient, pourquoi pas un parcours comme à Saint-Brieuc ? 25 communes à enchanter par des fresques hautes en couleurs !

Nicolas

Comment Ksé le mois de Juillet ?

(Dé) Mission(aire) (Théâtre) – 3 juillet 2021 – 16h

Les tribulations de l’indomptable Savate, intérimaire de choc…Il arrive toujours des tas de trucs à Savate, qui n’ayant jamais correspondu aux critères de la méritocratie, est vouée aux petits boulots sans qualification,durs et mal payés, aux missions d’intérim improbables, enfin bref, à tous les avatars d’une France d’en bas qui a paumé depuis longtemps toute notion de lutte des classes.
Mais peu importe !
Savate, faisant partie des illettrés, cultive sans gêne aucune un sérieux poil dans la main, des addictions à diverses substances licites et illicites, et un parfait manque de moralité. Après tout,l’image qu’on lui renvoie d’elle même n’est pas franchement super vu qu’elle est tout ce qui est honni dans la société : femme d’un certain âge, habillée comme l’as de pique, EN SURCHARGE PONDERALE, comme on dit, et aucun désir d’être méritante.
Non pas que Savate ne soit pas de bonne volonté, mais même si elle rampe obséquieusement devant tout représentant de l’autorité, quel qu’il soit,DRH, PDG, Satan en personne, elle n’en retire quand même pas moins son épingle du jeu quelle que soit les aventures farfelues ou la précipite chaque mission d’intérim, gérée tant bien que mal par Mâme Boulon, la secrétaire de sa boîte d’intérim, Entubéo.
Spectacle à partir de 13 ans, environ 1 heure

Simon Scardanelli – Live in Lorient

Simon Scardanelli est un compositeur, chanteur et guitariste d’origine anglaise.
C’est un artiste complet, captivant, créatif et qui ne passe pas inaperçu!Son dernier album « Make Us Happy » est une combinaison exotique entre charme, enfer du devoir et tonalités capricieuses Folk/rock/acoustic.Avec une voix superbe et de belles chansons inspirées par le Lower East Side de New York, où il a vécu et chanté dans les années 90, Simon partage et nous emmène vers une variété d’autres univers, mystiques et résolument Rock ’N’Roll.

Soirée karaoké 60-70-80 animé par Marcel sans son orchestre – 3 juillet – 21h

Marcel quitte son orchestre pour venir au Comment Ksé et animer une soirée karaoké spéciale années 60-70-80.

La tête dans le sax – Vendredi 9 juillet – 19h30

C’est la croisée des chemins entre chansons de rue, folk, jazz,
et rythmes afro-cubains.La Tête dans le Sax, est le remède parfait à la morosité, aux
injustices et aux pessimistes.« Je suis vous êtes et vous serez
Je serai vous étiez et vous rêverez
D’aller voir cet autre monde
D’aller voir si la terre est bien ronde.»
Nous réconforte-t-il, dans leur « Je Suis », titre qui figure dans leur premier EP « Slimane ». Sortie officiel, mai 2021.
LTDS vient vous chercher, vous titiller, vous émouvoir, vous faire sourire, dans un numéro d’équilibriste jouant de leurs sonorités et leurs influences traditionnelles et actuelles.
Faisant jongler leurs mots dans tout le grand ouest, pas de distance entre eux et le public. Quel que soit le lieu ou
l’instant, l’intime efface les distances.
Pas de tricherie pour les 4 comparses, toujours le plaisir prédomine.
La Tête dans le Sax, c’est du texte, c’est une rencontre, c’est du LIVE !

Fiskal soutien ! Samedi 10 juillet – 12h

Le Comment Ksé ferme ses portes et délocalise à Bod Er Zant pour un mini Fiskal Baz’arts convivial.

Salut les p’tits Fiskalous ! Pour préserver notre lieu préféré à Bod Er Zant, nous organisons un festival de soutien avec de la bonne zik, de la bonne bouffe et de la bonne bière. L’événement de l’année à ne pas rater quoi !Duo BAM : 15h
Grass mat’project : 18h30
Zébulon : 20h30
Epilexique : 22h+ animations

Apéro concert : sortie album O’ POURMEN – Mardi 13 juillet – 19h

A l’accordéon diatonique, la clarinette et la voix, Erell et Nicolas vous emmènent dans leurs voyages proches ou lointains : Asturies, Pays de Galles, Bretagne, mais aussi Suisse, Italie ou Macédoine…Leurs morceaux sont des bouts de vie, des rencontres, qu’ils vous racontent avec des mots ou des notes. Du partage, des émotions, des souvenirs, pour eux la musique c’est une façon de vivre qu’ils ont plaisir à transmettre dans de petits concerts acoustiques, à domicile, en chapelle, petites salles… Ils se sont produits notamment dans le cadre du festival ‘’Le diable est dans la boîte’’ en pays de Quimperlé ou pour les ‘’Deizioù’’ en pays de Lorient.
Le disquePour graver ce répertoire dans leurs mémoires et les vôtres, Erell et Nicolas ont enregistré à l’été 2020. Ils ont conçu cet album entourés de Ronan Le Jossec pour le son et Barbara Levron pour les visuels.Il sera disponible courant 2021, mais vous pourrez avant sa sortie l’acheter en prévente pour participer au financement de l’autoproduction.Pour suivre l’actualité : https://www.facebook.com/Erell-Coupier-Nicolas-Syz-106647781146202 Voir moins

Petit boulot pour vieux clowns – Samedi 17 juillet – 16h

Concert – Samedi 17 juillet – 19h30 (à confirmer)

Prog en cours – Samedi 24 juillet – 16h

Agence lambda en concert – Samedi 24 juillet – 19h30

Agence lambda ? C’est pas d’la musique classiste ! Accompagnés d’une harpe, d’une guitare, d’une contrebasse, d’un harmonica et d’un cajon, revoyons nos chants révolutionnaires classiques ou moins connus à la sauce péchue !

Le voyage (théâtre) – Samedi 31 juillet – 16h

De Gérald Aubert
Théâtre de l’Abreuvoir (Arzano 29)
Mise en scène : Jillian Pehem
Un père et un fils font un voyage. Le père, veuf depuis quelques mois, est un ancien déporté. Il raconte volontiers son passé au fil des kilomètres. Le fils conduit, écoute son père. Ces histoires, il les a déjà entendues mille fois.
La destination, c’est Dachau, où le père a été déporté de 1943 à 1945. Ce voyage n’a rien de touristique. C’est une commémoration, un retour, une descente vers la mémoire. Et tout à coup plus rien n’est innocent.
Durée : 1h30

Aperodedennpapa – Samedi 31 juillet – 19h30

Dedennpapa, c’est un père : Vianney Lerat, et son fils : Denwal Lerat, jouant ensemble depuis les 3 ans de Denwal. Ils font de la musique ensemble pour le plaisir, quand l’idée de monter un véritable groupe germe en leurs pensées. C’est comme cela que vois le jour en 2008, le duo « Dedennpapa ».

Plus d’informations : http://commentkse.fr/

Le bonheur est dans le jardin

Mercredi 7 juillet 

Après la surprise de la prolifération des mauvaises herbes, la parcelle du jardin s’enrichit de nouvelles plantes (menthe, thym, oignons…). Les tomates cerises et les  poivrons se développent parfaitement et évoluent progressivement surtout avec la pluie qui a suivie ces derniers jours. La menthe plantée par Nicolas offre ses feuilles pour des tisanes aux vertus thérapeutiques, en particulier digestives, plus d’infos

Samedi 5 juin,  au jardin partagé de Frébaut, six plants de tomate ont été ajouté…Cette plante nécessite une terre ensoleillée.

Il existe différentes espèces : cœur de bœuf, Marmande…Celle que j’ai l’opportunité de cultiver sont des tomates cerise, Pyros F1. C’est une espèce qui serait robuste, avec une bonne précocité. Le fruit est gros, aplati et très ferme. La plantation se fait d’avril à juin et la récolte se fait de mi-juillet à fin octobre.

Il me faudra me méfier des principaux ravageurs ou maladies de la tomate sont le mildiou, la maladie du cul noir de la tomate, les pucerons et les aleurodes.

Au niveau bien fait, on dit que la tomate est excellent pour le système cardio-vasculaire et contre le mauvais cholestérol.

Plus d’informations sur les tomates : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tomate

A suivre…

Aujourd’hui, vendredi 7 mai, je vous présente un nouveau projet au jardin partagé de Frébaut. J’ai l’opportunité de cultiver une parcelle que je partagerai avec d’autres adhérents du PLL. Vous pourrez  suivre son évolution sur lekiosque.bzh. Je  salue les animateurs du PLL, Gaël et Morgane qui m’ont accueilli au jardin ainsi que Nicolas à l’espace multimédia.

La moitié de l’espace sera utilisé pour des fleurs d’agréments : hortensias, iris…..L’autre moitié de la parcelle sera consacrée aux plantes dites médicinales Pourquoi ce choix me direz-vous ? Il s’agit de plantes rares que nous offrent la nature, aux caractéristiques formidables, connues de nos anciens depuis des siècles.

Pour commencer, je veux faire honneur à des plantes que j’admire profondément : la sauge, la verveine, la saponaire….

La sauge si elle est officinale est très présente en europe méridionale jusqu’à 800m d’altitude. Elle mesure entre 0,30 m à 0,70m . On la reconnaît à différents critères, notamment les feuilles au vert blanchâtre, oblongues, persistantes, à sa tige velue et surtout à son odeur très agréable. Selon les anciens, cette plante sert à de multiples usages : assainir les meubles, parfumer les aliments…Plus d’infos

La saponaire est une plante vivace. Elle mesure entre 30 et 70 cm de hauteur. La plante est sans poils, de couleur vert sombre. Les fleurs très pâles et roses ont une bonne odeur. C’est une plante que l’on trouve dans les endroits frais et aux bords des cours d’eau. Elle fleurit normalement de juin a septembre.

Toute la plante, mais davantage les racines, étaient autrefois utilisée comme un savon pour nettoyer notamment le linge et les tissus. Selon un pharmacien et pour infos, on peut utiliser différentes parties de cette plante en infusion, ablution, shampooing ou détachant. Plus d’infos

La verveine officinale est une des plus ancienne herbe médicinale connue. Cette plante a une hauteur moyenne de 80cm. Les feuilles sont lancéolés, la tige est fine raide et dressée, nervurée sur deux faces, quadrangulaire. Les fleurs sont petites et mauve clair. Elle fleurit de juin à septembre.

De nombreuses légendes en font mention. Pline l’ancien l’assimilait aux druides. En fait, aujourd’hui, les pharmaciens d’aujourd’hui la préconisent contre le stress. Plus d’infos

Source bibliographique : Plantes médicinales par Ute künteke et Till Lobmeyer. (pharmacien herboriste.)

Photos de la sortie à la Ferme du monde

Reportage photo suite à la sortie organisée par le centre social PLL au parc animalier de « La Ferme du Monde » à Carentoir qui rassemble 400 animaux d’élevage des 5 continents, vivant en semi liberté dans un parc boisé de 25 hectares

Isabelle

 

Corinne

 

Bernard

 

Catherine

 

Nicolas

 

Ce parc calme se visite à pied, en petit train et en pédal’kart. De nombreuses activités et animations sont proposées en saison.Tous les ingrédients étaient réunis pour passer une agréable journée en famille dans un cadre naturel et reposant.

La Ferme du monde est un établissement public médico-social  qui accueille près de 80 travailleurs handicapés. Elevage, entretien, mais aussi fabrication de charcuteries et confitures, l’atout de cet établissement est de proposer des travaux diversifiés aux travailleurs handicapés. Le tout en contact avec un public très nombreux puisque 35 000 visiteurs (familles, scolaires, centres de loisirs, clubs des aînés…) se pressent chaque année pour découvrir le site.

Plus d’infos : www.lafermedumonde.com