Paroles de lorientais sur le podcast Mylk

De Merville, Appoline, nous parle de nourriture sur son podcast avec des invités lorientais…

MYLK est un podcast d’interviews bi-mensuelles qui part à la rencontre des acteurs de l’alimentation durable et responsable. Quelle que soit l’échelle de son engagement, chaque invité se livre quant à son rapport à la nourriture et participe à démystifier un peu plus le sujet de l’éco-responsabilité dans nos assiettes.

Archives en écoute sur https://www.deezer.com/fr/show/358842

Nouvelle saison en écoute dès septembre. Premier épisode sur l’agriculture urbaine :

https://mylkpodcast.com/mylk-podcast/

Les Envolées Sonores

Par une après-midi ensoleillée, dans un parc à la pelouse verte et aux arbustes colorés, derrière les feuilles au parfum tropical, un bruit résonne…
Plus on s’y approche et plus on distingue une musique, une mélodie venues d’ailleurs, au rythme de percussions africaines et aux touches mystiques d’un jazzman antillais… Bienvenue aux « ENVOLÉES SONORES »

Nous avons le plaisir de vous inviter à la première édition des « Envolées Sonores ». Une immersion musicale à travers l’écoute, la danse et le chill tout en profitant du cadre bucolique des jardins de l’Hôtel Gabriel à Lorient. Vous pourrez venir découvrir la sélection de passionnés de musique sur un système son moelleux comme jamais.

En famille, entre copains ou en amoureux, ce dimanche risque d’être fait pour les épicuriens que vous êtes.

* Évènement gratuit
* Où? au Jardins de l’Hôtel Gabriel – Lorient
* Quand? Dimanche 25 août de 15h à 21h30
* Miam Miam offert pour l’heure du goûter
* Glou Glou (bières et boissons non alcoolisées à prix doux)
* Attention: pas de lecteur CB, prévoir un peu de monnaie (Distributeur proche)

* Line Up
– Julien Low Bow (Dj set)
– Juju Lily (Dj set)
– Mackenzy Bergile (Live)
– Sen Haku (Dj set)

* Partenaires
– Actions-jeunesse (Mairie de Lorient)
– Corner Records
– Ceciweb formation

Visuel >> Florian Gallou

Lorient et ses multiples activités…

Sensible à d’exaltantes activités, j’éprouve un ressenti positif à l’évocation de cette prodigieuse ville qu’est LORIENT.

Loin de me faire somnoler, elle a sublimé mes modestes connaissances. D’abord par son accueil chaleureux qui m’a beaucoup réconforté dans plusieurs domaines, psychologique et physique. Arrivé à Kerpape en situation de handicap, vous comprendrez mieux mes aspirations d’aujourd’hui.

Grand amateur de théâtre j’ai découvert son grand Théâtre ainsi que le Festival de Kerhervy, dans un décor où se mêlent le Blavet, vertueux cours d’eau et le plein air exaltant de cette atmosphère artistique. Le festival révèle d’incroyables talents atypiques : http://festival.kerhervy.com

Et pour couronner ce feu d’artifice émotionnel, la gentillesse de ses habitants !

Quel bel écrin que Lorient car dans ce lieu magique se complaît aussi le Festival Interceltique où des paradis Celtes sont mis en valeur par leurs cultures : www.festival-interceltique.bzh

A suivre…

Le quartier Merville et son architecture

Balade photographie le 30 juillet à Merville…De son école à ses halles, en passant par son théâtre, son église, ses vieilles maisons, un quartier où il fait bon vivre. Le thème de la sortie photo était l’architecture, une sélection de photos pour vous :

Erik

Jean

René

Nicolas

 

Festival #interceltique2019

Suivez le festival interceltique de Lorient avec Mathieu Duigou, un habitant du quartier qui couvre le festival pour son Webzine. Des photos sur https://www.facebook.com/dmatphotos/

D’autres images sur le Flickr, l’instagram et la webTV du Festival Interceltique Lorient

 

Poésies – Champs urbains

Par Yvonne Meunier

Demandez mes livres  dans les médiathèques municipales de Lorient et de nombreuses autres villes bretonnes : poésie pour enfants, poésie pour adultes, nouvelles…

 

A votre sobriété !

 

N’oubliez pas, mes chers amis,

que les cafés servent aussi

Des boissons non alcoolisées :

C’est bien meilleur pour la santé.

N’hésitez pas à demander

Chocolat chaud, thé ou café,

Ou, pour une meilleure nuit,

Tilleul, verveine ou camomille.

Pour ceux qui veulent boire frais,

Il y a les eaux, sirops et laits,

Les jus de fruits crus, les sodas

et les boissons à la cola .

La gorge ainsi désaltérée,

vous pourrez prendre le volant

Sans craindre la maréchaussée

Ni provoquer un accident .

La liste n’est pas terminée,

A vous de vous y essayer.

Les boissons non alcoolisées :

Tout un domaine à explorer !

(Mai 2018)

 

Trois haïku d’août

 

La mouche sans but

Zonzonne tous azimuts !

Viens, orage d’août !

 

Août sur les ronciers ;

Après la pluie le soleil :

Oh l’odeur des mûres !

 

Oh nuit du quinze août !

Après le feu d’artifice,

Les météorites !

 

Trois haïku d’été dans la région lorientaise

 

Chaleur, bus des plages :

Mamans aux couleurs d’Afrique,

poussettes, sourires…

 

Plongeons interdits

Des murailles de Port-Louis :

L’été des ados !

 

Nuit d’été à Groix :

Fraîche mer, voix de bouées,

Phares, Voie Lactée…

 

Le 2/8/2019

 

Trois haïku sous-marins

Cheveux des rochers

Dans la mer claire ondulant

Au gré des courants

 

Mer amniotique

Scaphandriers aux cordons

Dans l’obscurité

 

Epave en mer

H.L.M. pour les poissons

A vingt mètres au fond

 

Nuit d’été

Sous une immense nuit dété

Oh s’allonger sur un grand pré

Tout de lucioles piqueté

Oh contempler la Voie Lactée

Tous ces milliards de galaxies

Se pénétrer de l’Infini

Se diluer dans l’Ether flou

Dans l’univers, dans le grand Tout !

 

Le 26/07/19

 

Le rap du donneur de sang

Même si je suis très sage,

Bien assis dans mon relax

Qualité top médical,

Chouchouté par l’hôpital,

Que mon bras ne bouge pas

(Dans mon gras, l’aiguille est là,

Sous son pâle sparadrap)

C’est la fête dans ma tête.

 Je répète : C’est la fête !

Coule, coule, source rouge,

Cours, cours, bouge, bouge

C’est la vie que tu charries,

C’est la vie, c’est mon amie !

Danse dans les secoueurs

Aux cadences de rappeurs,

Danse, danse de bonheur,

Dans ta robe de couleur,

Dans mon corps et dans mon cœur !

Tcha-tcha-tcha, ouais, tcha-tcha-tcha !

(D’un seul bras, ouais, d’un seul bras)

C’est la fête, je vous dis !

J’ai une pêche inouïe,

Veines, tête réjouies,

Et dès que j’en ai fini,

(« Au revoir, mille mercis ! »)

J’ai droit au cola gratuit

Prescrit par la Faculté

A ma santé !

(Octobre 2008)

 

Trois haïku « Eté en mégapole »

 

Dans la ville immense,

Soir d’été sur ma loggia

Avec des amis

 

Dans la ville immense,

L’été sur notre loggia,

Nos petits dans leur piscine.

 

Soir dété au parc :

Arbres frais, couchers d’oiseaux

Et lever de lune.

 

Trois haïku « camping »

 

Oh mettre les voiles

Vers un camping mille étoiles !

Oh nuits sous la tente !

 

Dîner sous la tente

-Un peu de terre se lève :

En sort une taupe !

 

Etoiles d’été,

Lucioles du pré,

Phares et bateaux lointains…

 

Le 12 juillet 2019

 

Trois haïku d’été

 

Nuages d’été

Chantilly sur bleu intense

Dessert frais sur nappe

 

Chaude nuit d’été

Aux fenêtres du quartier

Des bruits de sommier

 

Orange

Concert sous la nuit dété

Et dessert givré

 

Le 31 juin 2019

 

 

LA  PAIX

 

« La paix est une femme enceinte

A qui son compagnon sourit.

Elle est deux espérances jointes

Pa l’amour et pour la vie.

 

La paix est une cour d’école

Avec des rires et des jeux,

Avec des cris, des courses folles

Et des chants d’enfants heureux.

 

La paix est un jardin public

Où chacun peut venir sans peur,

Où rien ne blesse ni ne pique,

Où chaque geste est une fleur.

 

La paix est un vaste pays

Où il n’y a que des amis.

Elle est un bien que l’on partage

Car on sait que c’est plus sage.

 

C’est ça, la paix.

« Mais… quoi, la guerre ?

-Hélas ! La guerre,

C’est le contraire. »

 

Janvier 2017 – juin 2019

 

Trois haïku de juin

 

Un arbre sait-il

Qu’on coupe le tronc

De l’arbre voisin ?

 

Marcher en forêt,

Nager en mer agitée,

Chanter à plein chœur !

 

Soir de juin en fleurs

-Tous rentrés, volets fermés !

C’est l’heure d’été…

 

Le 14 juin 2019

 

Maman

Maman

Toi qui créas ma vie au péril de la tienne,

Qui pour me faire naître souffris mille peines,

Que je te dois d’amour

Depuis mes premiers jours !

Quand j’étais un bébé tu étais ma déesse,

Tu m’avais créé un monde de tendresse

Et tu régnais sur tout :

Mon berceau, mon papa, puis plus tard ma nounou,

Et tes bras merveilleux demeuraient les plus doux

Ton nom fut le premier

Que je sus prononcer

(Après « Papa »

Comme il se doit)

Et plus tard, à l’école,

Lorsque j’avais besoin d’un peu de réconfort,

Quel était donc le nom que je disais pleurant ?

Nul autre que «Maman »

Depuis lors j’ai grandi,

J’ai quitté le doux nid,

Et puis j’ai fait ma vie :

L’amour, je l’ai transmis

A mes très chers petits

Pourtant, toujours il nous relie :

Parfois je vais fleurir ta tombe au cimetière,

Te raconter ma vie, mes joies et mes misères,

Et avant de mourir,

En mon dernier soupir,

C’est encore ton nom que je prononcerai,

Et je te rejoindrai,

Maman

1979 – 1988 – 2019

 

Cinq  haïku  sur le mois d’avril :

 

Oh beaux jours d’avril,

Senteurs vertes des chemins

Sous le frais ciel bleu !

 

« ao » en japonais :

Si long à dire en français !

En breton c’est « glaz » !

 

Les œufs dans les nids

Sont des promesses

Qu’on doit respecter

 

Une nuit par an

Il grêle comme des ceufs

En chocolat !

 

L’œuf qui  tient debout

Au prix d’en casser un bout

N’est  plus un vrai œuf

 

Tous écrits en avril 2019

 

Œuf

Oh

pouvoir

par un miracle

voir dans l’oeuf

que la poule couve

son si adorable

petit poulet

jaune

 

 

Dors mon petit ange

 

Dors mon petit ange, ô mon nouveau-né,

Dans ton berceau blanc tendrement orné

De tulle léger tel un pur nuage

Pour protéger ton si petit âge,

Tes trois kilos de pâle beauté

De fragiles os, de naïveté.

 

A qui souris-tu  en ton doux sommeil ?

A tes soeurs et frères restés au ciel

Au bord des ruisseaux de lait et de miel ?

 

Oh ! Quelle est cette ombre sur ton minois ?

Ne t’attriste pas :

Tu les reverras.

Bientôt  ils naîtront, oui, tout comme toi !

 

( mars 2019, printemps des poètes sur le thème « La beauté »)

 

La  grue du port

La grande vieille grue rouillée

Travaillant au port de Lorient

Grinçait se grave mélopée

Venue d’on ne sait quel orient

 

(Automne 2014)

 

Voici cinq haîku sur la pleine lune du 21 janvier 2019

Lune ronde O
O ses rayons sur mes nerfs
O nuit sous tension

R-r-r-ronflements
Lune sur mes nerfs
Nuit sans r-r-repos

J’ai pas voulu ça
C’est la lune qu’était pleine
Et qui m’énervait

O ! la pleine lune
un 21 mars :
Pêche à pied !

Marée de 115 :
pouls à 80,
tension à 17 !

 

Trois haîku traduits du japonais, sur la pleine lune en général

Lune ronde
À faire le tour de l’étang
la nuit entière

Matsuo Bashô
(1644 – 1694 – le plus grand de tous les haîjin japonais, donc mondial)

Un chien
aboie au bassin
Nuit de pleine lune

Bushi (1888 – ? )

La moto
serrée entre mes cuisses
sous la pleine lune de printemps !

Masaki Yuko
( née en 1952 )

Quatre haîku sur la lune en avril 2019 :

Lune noire
En pudeur elle se cache
Le silence dort

(Nuit du 5 au 6 avril 2019)

Faible lune noire
Vigueur verte du printemps
Harmonie

(Samedi 6 avril 2019)

Tremblantes étoiles,
craignez-vous la lune rousse,
faucille givrée ?

(Nuit du 9 au 10 avril 2019)

Etoiles cachées,
craignez-vous la lune rousse,
faucille givrée

(Nuit du 10 au 11 avril 2019)

Publié le 12 mars 2019

 

La Liberté

Face à la peur, face aux tyrans

La Liberté, cheveux aux vents

Courageuse et déterminée

Chantait, la gorge déployée

Juin 2012 – mars 2019

 

Haîku

Viens

Tout le monde sera là

On compte sur toi

2016

Publié le 8 mars 2019

Gymnastique : Pot de fin d’année

GYMNASTIQUE SAISON 2018 /2019.

Nous sommes réunis ce soir pour fêter ensemble la fin de la saison de gymnastique 2018/2019 qui se termine comme vous le savez le 28 juin.
Nous sommes là aussi pour remercier Patricia, notre animatrice préférée, qui mène avec brio cette activité aux multiples facettes et depuis fort longtemps.

Nous n’allons pas revenir sur toutes les qualités de Patricia, telles la compétence, la bienveillance, l’écoute, la gentillesse, etc, etc que nous apprécions tous, mais il est normal de lui témoigner ce soir notre reconnaissance et notre gratitude pour sa bonne humeur, sa patience avec nous et surtout avec certains d’entre nous.( j’ai les noms…)

Nous ne pouvons pas terminer ces remerciements sans parler des randonnées…Patricia consacre beaucoup de temps à l’organisation des randonnées, à la recherche du bon parcours, en toute sécurité, parcours qu’il faut reconnaître d’abord et ensuite établir le contact avec les artisans lors des randonnées gourmandes. Les randonnées gourmandes sont de véritables découvertes. Il y en a pour tous les goûts, çà va de la spiruline à la tisanne en passant par le miel, les huitres, les algues, les plantes, le cidre, les fraises, le savon et j’en passe….

Depuis quelque temps Patricia a inauguré…. la «randonnée baignade»… n’est ce pas Jean? C’est un nouveau concept, on peut se baigner tout habillé au cours de la randonnée. Patricia annonce les randonnées au début des séances de Gym, du genre, la prochaine randonnée aura lieu le mardi, X à Pétaouchnok ou Perpètes-les-oies , départ à13h30, il y a des questions? …oui, combien de kilomètres Patrica? Réponse oh! 8 kms environ…Plus on approche de la date plus les kilomètres augmentent les 8 kms deviennent 10 kms puis 12 kms le dernier vendredi. Mais attention, Patricia, les randonneurs sont futés, ils utilisent maintenant le podomètre de leur smartphone. Et alors? Alors….à l’arrivée il y a autant de distances annoncées que de podomètres en service, bref on n’est pas d’accord et on attend la prochaine rando pour comparer, mais la joie est au rendez vous dans les minibus du retour.

Voilà les amis, j’espère par ces quelques phrases avoir transmis le plus fidèlement possible les remerciements que nous voulions adressés à Patricia ce soir et pour terminer lui dire que nous avons eu beaucoup de chance de croiser sa route!

Vive la gymnastique et bravo PATRICIA!

Guy.

Jahwayne-G, de Gwada à Lorient

Rencontre avec Jahwayne-G qui vient d’enregistrer un clip dans le quartier de Frébault.

Originaire du Moule en Guadeloupe, l’artiste est installé à Lorient depuis 2010.Il compose les paroles de toutes ses chansons dont la musique est produite par 808bando. Ses influences viennent des rythmes caraibéen zouk, compas, soca, dancehall ainsi que du rap us et français.Il écrit en créole, en particulier pour son ami tétraplégique Xavier qui lui donne la force de créer. La rencontre de personnes en situation de handicap lui a donné l’envie de composer, un échange qui redonne tout son sens au mot solidarité.

Ses dernier titres ont été enregistré à Keroman au Studio Supermarket avec Big Barber (lire l’article du mois de janvier). Le clip filmé dans le quartier Frébault a été réalisé par Luc Bresom.

Voter pour sa musique sur https://coast2coastlive.com/video/venom_112501

L’art dans la ville, Lorient sud

Où en est l’art dans l’espace public à Lorient ? Reportage photo dans le secteur de Lorient sud, un des rares endroits à voir fleurir des fresques…Fin du circuit par Frébault et ses blockhaus. La fresque réalisée en 2010 par le rendez-vous des ados avec Krysta commence à noircir, elle était magnifique, dommage…Celle réalisée en 2018 par les habitants avec Oscar Yana illumine le quartier !

Eric

Geneviève

Jean

Nicolas

Plus d’infos, lire l’article consacré au Diaspora Crew et leur fresque sur la pollution maritime

Vous en saurez plus sur l’art urbain au pays de Lorient avec l’indispensable livre, Le street art au pays de Lorient, à travers les 450 photographies de Gwenaël Dréan sur les traces des artistes qui embellissent nos paysages urbains et créent des musées à ciel ouvert ! Livre disponible dans toutes les bonnes librairies, au Café-galerie Dubail ou sur le site de Liv’Edition

L’auteur s’engage à reverser l’intégralité de ses droits d’auteur à plusieurs associations caritatives du pays de Lorient.

La page facebook pour suivre l’art urbain en Bretagne sud : https://www.facebook.com/StreetArtLorient56

Les low-tech dans l’habitat

Les low-tech sont des technologies issues de matériaux recyclés ou directement de la nature. Elles sont souvent peu gourmandes en énergie et respectent donc l’environnement. Lire l’article du 8/11/18

Pour le nouveau projet du Low-Tech Lab, « En quête d’un habitat durable », leur objectif est de tester de manière complètement transparente des solutions Low-Tech, c’est-à-dire utilisant le moins possible d’électricité et d’électronique, pour équiper un logement.

Introduction

Le chauffage

L’autonomie électrique

La gestion de l’eau

Une expérience participative en cliquant ICI. Partager avec le Low Tech Lab vos premières impressions sur les low-tech pour leur permettre d’améliorer ces systèmes durables, utiles et accessibles répondant aux besoins de base (alimentation, eau, énergie)

Suivez le Low Tech Lab sur https://lowtechlab.org