Atelier “les petits artistes”

Breizh’Event lance un nouvel atelier pour les jeunes sur Lorient, “Les petits artistes”.

Dirigé par 3 animateurs, cet atelier aura pour objectif de faire découvrir aux jeunes le côté artistique qui est en eux. Tout en s’amusant, ils apprendront les étapes à suivre pour enregistrer une chanson en studio et la réalisation d’une vidéo, ainsi que le travail en équipe.

Pour plus d’informations, contactez l’association au 07.86.88.32.39  ou par courriel breizhevent56@gmail.com

 

Les oubliés du Front de Lorient

En 2005, à l’occasion du 60e anniversaire de la libération de la Poche de Lorient, la Ville de Lorient a réalisé un film documentaire de 52 mn pour mettre en avant ces combattants de l’ombre.

Après une tentative infructueuse pour libérer la ville début août 1944, les Alliés continuent leur conquête du territoire français et laissent derrière eux un certain nombre d’endroits où les soldats allemands se replient et maintiennent des places fortes. La Poche de Lorient demeure une zone occupée jusqu’au 10 mai 1945.

Film réalisé par Christophe Hoyet, produit par Trigone Production et la Ville de Lorient.

Un article sur Trigone Production de janvier 2018, cliquer ICI

Expo photos “Je m’en vêts”

« Je m’en vêts » est un projet artistique porté par les artistes Cécile Borne, plasticienne chorégraphe, et Thierry Salvert, vidéaste,avec la participation de femmes et d’enfants du Pays de Lorient. Projet des enfants du centre de loisirs, dans le cadre du projet inter-quartiers “Place des femmes”.

À travers une approche à la fois ludique, plastique et théâtrale cette édition met en scène une galerie de portraits. Cette création artistique autour du vêtement, de l’image de soi, du regard des autres est l’aboutissement de plusieurs rencontres au cours de l’année 2020/2021.

Visite virtuelle en cliquant ICI

Visite libre dans la limite de la jauge Covid jusqu’au 13 mai au centre social Escale Brizeux, 4 rue Jean Lagarde, contact : 02.97.64.36.54

Les 2, 3 et 4 juillet, exposition sous forme de mapping à la galerie du Faouëdic

Au Cinéma pour les Droits Humains

Le Festival “Au Cinéma pour les Droits Humains” d’Amnesty International France  du 8 mai au 8 juin 2021 est en ligne :

www.au-cinema-pour-les-droits-humains.fr

La 8ème édition revient cette année avec une programmation ambitieuse de films et de débats consacrés à de grands enjeux actuels des droits humains.

Messire Dragonne… la suite de l’aventure

 

Messire Dragonne est né en ce début 2021 pour le Carnaval de Lorient au Centre social du Polygone PLL des petites mains des enfants de l’accompagnement scolaire aidés des bénévoles et salariés du Centre.

Il a poursuivi son évolution  avec l’aide des enfants de l’accueil périscolaire de l’école de Keroman. Ces petites mains attentionnées ,sous la houlette de la référente éducative Lydie , lui ont permis de prendre forme.

Messire Dragonne est revenu au Centre social pour parfaire son apparence quelques jours avant le Carnaval ….. Mais hélas, le contexte sanitaire n’a pas permis à Messire Dragonne de parader sous son meilleur jour, puisque le Carnaval a été annulé.

Malgré tout, pour valoriser le travail des enfants, bénévoles et salariés, Messire Dragonne a été exposé tous les jours de la semaine pendant les 15 jours des vacances scolaires devant le Centre social.

Cela a permis à tout le monde, piétons, cyclistes, automobilistes, … de profiter  de sa splendeur et de sa beauté pendant ces quelques jours.

On vous a proposé de prendre un selfie avec Messire Dragonne et vous l’avez fait .

Voici quelques uns des selfies pris avec notre star du moment: Messire Dragonne

 

Messire Dragonne part quelques temps vers d’autres horizons, mais nous le retrouverons bientôt pour la suite de ses aventures …..

À très bientôt

Les mots de Falmarès

Je me nomme Falmarès, né le 19 décembre 2001 à Conakry en Guinée. J’habite actuellement à Nantes où je suis lycéen en alternance en classe de terminale Bac Pro. Logistique au CFA AFTRAL de Sainte-Luce Sur Loire.

En 2016, âgé seulement de 14 ans, je quitte la Guinée après la terrible disparition de ma mère et d’autres événements familiaux douloureux. Après avoir traversé le Mali, l’Algérie, la Libye, je finis par être embarqué sur un zodiac de 7 mètres où sont entassés 180 personnes direction l’Italie. Arrivé en Italie, dans le camp pour « migrants » de Bolzano,  je commence à écrire mes premiers poèmes.

Au départ, j’écris non pas par passion mais pour « trouver le sommeil », j’écris la nuit et je me relis pour m’endormir. Ensuite je rejoins la France en passant par Paris puis Nantes. Rapidement, je me rends dans les bibliothèques, je rencontre le poète Michel L’Hostis et sa compagne, avec leur revue de poésie intitulée « Pot à mot ». Je participe à des rencontres littéraires avec mes amis et très vite, je suis publié dans trois revues de poésie et gagne un prix de poésie.

Par la décision du juge pour enfant, j’ai été orienté dans le département du Morbihan aux apprentis d’Auteuil pour poursuivre mon intégration. C’est à Vannes, le soir de la fête de la musique de 2018, que je rencontre Joëlle et Armel Mandart des éditions Les Mandarines.

En novembre 2018, à l’âge de 16 ans, je publie Soulagements, mon premier recueil de poèmes (éd. Les Mandarines) avec la préface de Michel L’Hostis, poète nantais. Je suis alors souvent sollicité pour parler de mon recueil de poèmes, de mon rapport à l’écriture et de mon histoire. Deux ans plus tard, à 18 ans, je publie Soulagements 2, mon deuxième recueil de poésie qui a eu un très bon écho dans la presse locale et nationale. Ensuite je rencontre et je me lie l’amitié avec Joseph Ponthus qui vient de nous quitter, auteur du célèbre roman « A la ligne, Feuillets d’usine » aux éditions de la Table ronde.

En 2020, je suis nommé Ambassadeur de la paix entre France et Suisse. Mon troisième recueil devrait être publié au cours de l’année 2021. A la même année je reçois le « Prix Lycée » pour l’ensemble de mes poèmes, un concours de poésie organisé par l’association Europoésie en partenariat avec l’UNICEF. Je viens d’être sélectionné comme membre du jury du grand festival « Etonnants Voyageurs ».

Après une dure semaine de travail, je reçois une lettre de la préfecture de la Loire Atlantique datant du 21 avril 2021 me disant de quitter le territoire français dans 30 jours et je suis en pleine préparation de mon Bac. Chers amis, à cet instant le temps s’est arrêté pour moi et je ne me suis pas posé la question à savoir pourquoi la préfecture de Loire Atlantique veut expulser un Ambassadeur de la paix. Pourtant mon histoire ne se passe pas en Chine, ni en Irak, ni au Corée mais à l’Ouest de la France. La France est un pays de droits de l’Homme, pays de la Liberté, pays des lumières…

Mes livres sont disponibles sur le site des Editions de la Mandarine

Je vous posterai un nouveau texte tous les mois…

Falmarès

falmres203@gmail.com

Mise à jour, 27 avril : La préfecture a accordé lundi 26 avril un sursis de six mois à Falmarès, menacé d’expulsion. Elle lui demande d’authentifier son état civil auprès du consulat de Guinée afin qu’il obtienne un titre de séjour.

 

 

ECOLOWGIE : Utilisez des low tech au quotidien !

Vous connaissez les Low tech ? Ce sont des technologies et des approches utiles, accessibles et durables, qui cherchent à sortir du règne du jetable et de l’obsolescence programmée, pour un monde plus respectueux de la planète. Et pour les faire connaître au plus grand nombre, la Région a développé la web série ECOLOWGIE.

Réalisée par le blogueur Evan de Bretagne, en partenariat avec le Low Tech Lab, elle vous montrera comment intégrer facilement des astuces low tech dans votre quotidien, et ainsi réduire votre empreinte environnementale.

Parlons cuisson

Parlons chauffage

Parlons numérique

Lettres non-écrites de David Geselson

Ce projet artistique est passé par Lorient en 2018, David Geselson tenait bureau, de 9h à 17h et proposait de réinventer l’art de l’écrivain public :

« Si vous avez un jour voulu écrire une lettre à quelqu’un sans jamais le faire, parce que vous n’avez pas osé, pas su, pas pu, ou pas réussi à aller jusqu’au bout, racontez-la-moi et je l’écris pour vous. Nous passerons 35 minutes ensemble pendant lesquelles vous me raconterez cette lettre non-écrite. Je passerai ensuite 45 minutes à l’écrire pour vous. Une fois la lettre écrite, je vous la lirai. Si elle vous convient vous pourrez la garder (sous quelque forme que ce soit), et sinon, je l’effacerai et n’en garderai pas trace. Enfin, si elle vous convient et que vous acceptez, j’en ferai peut-être quelque chose au théâtre, étant entendu que toutes les lettres seront rendues anonymes. »

Rassemblées par thématiques (enfances, amours, deuils), ces lettres nous ramènent aux éléments les plus basiques de la vie de chacun, à nos émotions les plus essentielles.

Samedi 13 mars 2021, 48 comédien.nes sont monté.e.s un à un sur scène pour lire la première anthologie de ces correspondances singulières.

Avec Caroline Arrouas, Audrey Bonnet, Raphaèle Bouchard, Severine Chavrier, Sandra Choquet, Laurence Cordier, Charlotte Corman, Cécile Coustillac, Caroline Darchen, Emmanuelle Destremau, Noémie Develay-Ressiguier, Marie Dompnier, Lætitia Dosch, Valérie Dréville, Victoire Du Bois, Servane Ducorps, Emilie Gavois-Kahn, Adeline Guillot, Marina Keltchewsky, Sarah Le Picard, Laure Mathis, Shady Nafar, Juliette Navis, Alma Palacios, Marie Rémond, Lamya Regragui Muzio, Laetitia Spigarelli, Anne-Laure Tondu, Ruth Vega Fernandez, Samuel Achache, Clément Bresson de la Comédie-Française, Xavier Brossard, Yannick Choirat, Loïc Corbery, Guillaume Durieux, Cédric Eeckhout, Alex Fondja, Vladislav Gallard, Arthur Igual, Loïc Le Roux, Léo-Antonin Lutinier, Mounir Margoum, Elios Noël, Denis Podalydès de la Comédie-Française, Sébastien Pouderoux de la Comédie-Française, Pascal Sangla, Alexandre Steiger, Thibault Vinçon
& Jérémie Arcache (violoncelle), Martial Pauliat (clavier), Elodie Bouédec (dessin sur sable)
Une proposition de la Compagnie Lieux-dits et du Tripode, à l’invitation de la Maison de la Poésie
En co-réalisation avec Le Grand R, Scène nationale de La Roche-sur-Yon – David Geselson, artiste associé.
Conception et mise en espace : David Geselson – Lumières : Anne Vaglio – Régie générale : Sylvain Tardy – Régie vidéo : Julien Reis –
Régie son : Loïc Le Roux – Réalisation vidéo : Muriel Cravatte – Cadre : Guilhem Touzery
Direction de production : Noura Sairour assistée d’Aïcha Opper – Relations presse : Carole Willemot I AlterMachine – Léa Petitdemange I Le Tripode
Production : Compagnie Lieux-dits

Fracas, un lieu hybride à Lorient

Fracas est à la fois une librairie indépendante et un  atelier de céramique. Margaux et Guillaume veulent transmettre ce qu’ils  aiment…”Les livres que nous proposons sont des choix personnels liés à des thèmes actuels ou des maisons d’éditions qui nous plaisent. Un grand choix de poésie mais aussi des sujets de société, des livres sur le cinéma, une littérature militante…”. Guillaume  propose depuis peu l‘arpentage, la pratique de la lecture collective de livres de sciences sociales, plus d’infos ICI.

Margaux présente ses créations en céramique à la boutique et sur sur www.margauxceramics.com et propose des stages (tournage, modelage) grâce aux trois tours acquis via un financement participatif.

Une sélection de 5 thés cultivés de manière traditionnelle, respectueuse de la plante et des cultures est proposée dans leur salon de thé...

Venez découvrir leurs coups de cœur, 11 rue Auguste Nayel à Lorient, sur Facebook et Instagram

Merci à Bertin, leur chien, d’avoir joué le jeu de la pose photographique pour lekiosque.bzh

Sous le pont du bonhomme coule le Blavet

Ce documentaire relate l’histoire du Blavet depuis le Vème siècle où il a servi de voie naturelle pour se déplacer à l’intérieur du pays. Quelques événements ont marqué l’histoire de la traversée du Blavet jusqu’à la construction d’un pont en 1849.

Proposé par : Histoire et Patrimoine Lanester, Université Populaire Bretonne et Emglev Bro an Oriant