Projet de fresque rue Pontois

Du 26 au 30 juillet 2021, Faustine et Jeannie vous proposent de participer à la valorisation du blockhaus rue Pontois (dans la suite de la fresque du jardin partagé des Coccinelles) en collaboration avec le centre social du Polygone PLL.

Il faut tout d’abord choisir le thème de cette nouvelle fresque.

3 thèmes vous sont proposés. Lequel vous plaît le plus ???????

1

2

3

 

 Date limite de dépôt de votre choix : 9 juillet 2021

 

Vous pouvez voter en déposant votre choix dans les boites aux lettres présentes aux jardins partagés de Frébault et des Coccinelles, au CMS (boulevard Herriot), au Saje et au centre social du Polygone PLL.

Les bulletins de vote sont disponibles au Centre social du Polygone PLL 

Vous pouvez aussi voter sur le Kiosque.bzh en indiquant par message Projet Fresque et le numéro de votre projet préféré.

Merci de votre participation

 

 

Pour la mémoire de l’esclavage à Lorient

Rencontre avec Valérie Valey, professeure d’histoire au Lycée Dupuy de Lôme, très impliquée dans un projet pour la mémoire de l’esclavage à Lorient.

Certaines villes ont accepté leur histoire, d’autres essaient de l’occulter. Peu de lorientais sont au courant du passé lié à la traite négrière. En effet, Lorient fut bien entre 1723 et 1725, le premier port négrier car la Compagnie des Indes avait le monopole de ce négoce.152 expéditions négrières sont partis de Lorient.

La conférence de Jean-Marc Eyrault qui a eu lieu dans le cadre du carrefour des humanités (Plus d’infos) a provoqué la mobilisation au lycée Dupuy de Lôme de Mme Valey et Mr Cado, professeur d’Arts plastiques. Avec trois classes de première et deux classes de seconde, ils ont écrit un projet concernant la mémoire de l’esclavage. Une classe a pu discuter avec l’ancien maire de Nantes, fondateur de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage

Tout va se dérouler sur trois ans :

La première année 2020-2021, a pour but de sensibiliser les élèves, 94 élèves de première ont fait une fresque, aidés par le graffeur EZRA

Ce fut pour 3/4 des élèves une découverte de ce pan de l’histoire de Lorient. J’ai eu la chance de parler à quelques élèves qui m’ont fait part de leurs expériences. Il s’en dégage des points importants :

Du point de vue de l’expression artistique, les adolescents décrivent l’activité de graff. Ils ont découvert que graffer est « un véritable métier ». Pour l’un des élèves, la pratique du graff est « géniale ». Un autre élève a été surpris de l’implication de Lorient dans la traite négrière. Cela dit, ce chapitre de l’histoire est enseignée en cours. Tous ont été très intéressés par la médiatrice culturelle des Archives départementales venu présenté des documents de la traite.

La deuxième année, 2021- 2022, a pour but d’élargir autour des lycées : Des interventions dans les collèges, une exposition itinérante sont à l’étude ainsi qu’un partenariat avec les Archives départementales de Vannes pour le prêt de documents.

La troisième année, 2022-2023, les élèves proposeront un projet mémoriel pour la Ville, une pièce de théâtre…

Plus d’informations sur le site du Patrimoine de la Ville de Lorient :

Lorient, les Compagnies des Indes et l’esclavage

Borne interactive concernant la traite et l’esclavage

Les croquis lorientais de Daniel Faurie

Nouvelle exposition virtuelle d’art graphique avec les croquis de Daniel Faurie. Cet ancien dessinateur en bureau d’études est bien connu des abonnés du groupe facebook lOrient vu par ou des lecteurs du magazine des gens de la rade de Lorient : Le Radier.

La curiosité d’une ville réside dans découverte du détail, son agencement, sa vitalité portuaire pour notre cité…Ce regard pour peu que l’on aime dessiner invite le crayon à courir sur la feuille…c’est jouissif , oui de voir que l’on maîtrise parfois ces éléments…Tiens, une grue c’est un mécano ! La répétition des fenêtres d’un immeuble, la justesse des ombres…Cet infini succession de détails parfois que l’on termine chez soi.

C’est un fait que j’étais assez seul à cette époque à croquer notre ville. Ah si je croisais Jean-Paul JAPPÉ, le peintre, il en laisse lui aussi des œuvres de notre ville…Ah que oui j’en ai fait des dessins, ils sont chez “tout un chacun”, un peu partout, parfois très loin… Je n’ai pas toujours photocopié l’œuvre, ceux que nous voyons ont eu cette chance…Puis la photo facile, me détourne de ces poses qui parfois sont pénibles (vieillissement). Je vénère mes amis les Urban Sketchers qui œuvrent sans relâche, et si bien ! Talentueux artistes de nos rues, Lorient est une pépinière…

Allez, que vive l’Art dans notre LORIENT et comme je me tue à le redire “un musée, s’il vous plaît” et là j’aurai une bien belle joie !

Bien à vous, dessiner c’est témoigner.

Daniel Faurie

Apprendre le breton à Lorient : Où et comment ?

Salud tout an dud, ar revras hag ar re vunut !

Bonjour à tous, les grands comme les petits !

Vous avez envie d’apprendre le breton dans le pays de Lorient, il y a plusieurs choses qui existent pour vous, que ça soit dehors ou sur Internet.

Pour commencer, il est logique de vous présenter les deux centres de formations qui sont dans le pays. Stumdi (https://stumdi.bzh) qui se trouve à Plœmeur et Roudour (www.roudour.bzh) à Hennebont.

Les deux centres de formations proposent des cours du soir ainsi qu’une formation longue allant de 6 à 9 mois pour apprendre le breton en peu de temps.
En ce qui me concerne, j’ai appris le breton en formation longue avec Roudour l’année dernière. Une superbe expérience même s’il elle a été un peu plus compliqué sur la fin avec le confinement. (Obligé de faire ça à distance sur Zoom et sur la plateforme d’apprentissage Ambroug de Roudour)

Il existe aussi du côté de la cité Allende, la fédération Emglev Bro An Oriant (www.emglevbroanoriant.bzh) qui promeut la langue bretonne en ville. Si vous avez des questions pour un apprentissage de breton, ils sauront vous aiguiller pour choisir la bonne formation. Cette fédération nous informe de tout ce qu’il se fait en breton dans la ville que ce soit du théâtre, du cinéma, des conférences, etc.

Sur Internet, il existe plusieurs moyens pour apprendre le breton :

Apprendre le breton par correspondance (par mail) grâce à Skol Ober (http://skolober.com/fr) [Payant]

Vous avez aussi ce site qui vous propose d’apprendre quelques petits mots de la vie courante avec une aide phonétique https://www.loecsen.com/fr/cours-breton [Gratuit]

Sur Facebook, il existe un groupe qui est à l’écoute de tout le monde et qui pourra vous aider ou vous aiguiller :  https://www.facebook.com/groups/173249684228

Il existe aussi un groupe sur l’application Discord qui donne des cours du soir en vocal (https://discord.gg/zVVhdY7k : Il se peut que le lien ne dure pas plus d’une semaine, si ça ne marche plus, vous pourrez le trouver dans le groupe Facebook ci-dessus)

Comme vous avez pu le voir dans un autre article du Kiosque qui parlait du mois du breton. Il y a aussi la webtv Brezhoweb qui propose sur leur chaîne Youtube des vidéos courtes pour apprendre le breton. ( Playlist : https://www.youtube.com/watch?v=8ebVKs_w_m8&list=PLJCV2EXfMT8sMbVDmo85dM0eLUuLbSnkC)

Et bien sûr la chaîne YouTube Bretonne qui propose quelques cours de breton du coin. (https://www.youtube.com/c/Bretonne/videos)

Si vous cherchez des dictionnaires en ligne :

Geriafurch : Dictionnaire bilingue FR/BZH – BZH/FR (https://geriafurch.bzh/fr) Le site vous propose aussi une version pour écrire les chiffres et nombres en breton ainsi qu’un tableau des mutations.

Devri : Dictionnaire BZH -> FR seulement (http://devri.bzh)

Termofis : Dictionnaire FR -BZH seulement, site de l’office de la langue bretonne (https://www.fr.brezhoneg.bzh/36-termofis.htm)

Je pense que pour un début, vous avez toutes les cartes en main pour vous y mettre donc pas d’excuse !
La langue bretonne est en danger et c’est en l’apprenant, en la pratiquant, que nous la sauverons ! Betek an trec’h ! (Jusqu’à la victoire)

Et comme on dit : Kenavo ! (Au revoir)

NB : Beaucoup de cours que ça soit sur internet ou à l’extérieur de chez vous propose des cours avec un accent qui n’est pas du pays de Lorient (Vannetais).
Ne vous inquiétez pas, l’accent viendra en fréquentant les groupes de discussions et autres sites d’archives audio.
NB² : Ma kaozit brezhoneg me ‘vehe laouen kaozal genoc’h rak deskiñ a ran brezhoneg c’hoazh !

Mai, mois des Mémoires de l’esclavage

En ce 23 mai, journée nationale d’hommage aux victimes de l’esclavage, profitons-en pour mieux comprendre notre présent et notre avenir en n’oubliant pas cette histoire. Le développement de la ville de Lorient au 17ème siècle repose sur une dynamique entre commerce, colonies, traite et esclavage.

Plus d’informations sur le site du Patrimoine de la Ville de Lorient :

Lorient, les Compagnies des Indes et l’esclavage

Borne interactive concernant la traite et l’esclavage

Mai est le Mois des Mémoires de l’esclavage et de ses héritages, avec plusieurs dates clés :

10 mai : journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition
21 mai : célébration du 20e anniversaire de la loi Taubira grâce à laquelle l’esclavage a été reconnu “crime contre l’humanité”
23 mai : journée nationale d’hommage aux victimes de l’esclavage

Des événements pour commémorer la loi Taubira et la mémoire de l’esclavage sont organisés par la ville de Lorient :

Une exposition de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage  du 20 au 31 mai à l’hôtel de ville.

#C’est notre histoire est une exposition itinérante retraçant l’histoire de l’esclavage et de ses héritages du XVe au XXe siècle dans l’espace français. Elle donne des clés pour mieux comprendre comment l’histoire de l’esclavage, s’inscrit dans le récit national, et explique en quoi les combats pour l’abolition ont nourri la construction des valeurs de la République. Pédagogique, l’exposition comprend des animations numériques. Elle est accueillie du 20 au 31 mai, dans le hall d’entrée de l’Hôtel de ville, côté parvis. Du lundi au vendredi de 10h30 à 17h (sauf le lundi 24 mai),  le samedi de 9h à 12h Entrée libre

Une Création musicale inspirée de l’histoire de l‘esclave Furcy

Le compositeur et musicien Guillaume Chartin, créateur d’un travail musical intitulé OJÛN, inspiré de l’histoire de l‘esclave Furcy. Ce dernier a intenté un procès à ses maîtres sur l’île de la Réunion, à partir de 1817, pour obtenir son affranchissement. Il l’obtient finalement auprès de la Cour royale de Paris en 1843, après avoir été emprisonné et banni de l’île, soit cinq années avant l’abolition définitive de l’esclavage en 1848. Composée et créée lors d’une immersion de deux mois dans la culture et l’histoire de l’île de la Réunion, OJÛN mixe la musique électronique aux sons de la nature de l’île et aux instruments traditionnels réunionnais. OJÛN, est une création musicale portée par le Musée de la Compagnie des Indes, en partenariat avec l’association Musiques d’Aujourd’hui au Pays de Lorient (MAPL) et Hydrophone.

Pour aller plus loin : le site de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage

Sports Lundi, ça continue

Le Sport Lundi , ça continue….. Malgré le temps maussade, on a tenté la sortie ce lundi après-midi avec un petit groupe d’adhérentes  du Centre social du Polygone PLL.

5 km de balade : d’abord un petit tour au parc Chevassu pour admirer la nature puis  au Ter pour profiter du soleil qui a fini par pointer son nez.
On a encore contribué en marchant ce lundi à notre petite échelle,  à La Littorale 56.

Quelques photos pour vous faire partager notre balade

Mois de la biodiversité 2021

 

Lorient Agglomération, en partenariat avec une trentaine d’associations locales propose tout un mois ponctué d’évènements, d’animations, d’ateliers…à la découverte de la biodiversité et du développement durable de notre territoire.

Le Mois de la biodiversité  est organisé  du 22 mai au 20 juin 2021 par Lorient Agglomération, en partenariat avec les associations locales et avec le soutien de l’Office Français de la Biodiversité.

Programme d’animations

  • LE VULCAIN FAIT SON CINEMA ! Inzinzac-Lochrist – Cinéma Le Vulcain (sous réserve de la réouverture des salles)

Projections de films et documentaires sur la biodiversité et sur le développement durable.
Entre le 22 mai et le 20 juin, au cinéma Le Vulcain, 10 rue Léon Blum
Plus d’infos et programmation détaillée sur http://cinemalevulcain.com

  • EXPOSITION DE PHOTOS SUR LA BIODIVERSITÉ  et SUR LES OISEAUX DE LA PRESQU’ÎLE GÂVRE – Caress

Les Rencontres de la planète à Gâvres en lien avec la Marche pour le Climat

Réalisation collective de Dominig Bourbao, Dominique le Mouel, Florence Rohou, Hervé Le Bolay et Patrick Saindon.

Du 22 mai au 20 juin, à Maison Glaz, Les Saisies, route du Fort
Plus d’infos : Facebook «Les Rencontres de la Planète à Gâvres en lien avec la Marche pour le Climat»
SMS sur 06 62 31 91 69 / dbourbao@gmail.com

  • ANIMATIONS DÉVELOPPEMENT DURABLE LORIENT – Bureau Information Jeunesse

Création d’un espace d’information permanente et mise en place d’une exposition sur le développement durable.
Réédition du Livret Jeunes et solidaires, pour s’engager et mettre en pratique des éco-gestes au quotidien.
Animation de l’espace Gratiféria « Happy Planet »avec dépôt d’objets, échanges de services
et bons plans malins.
Ateliers cuisine, espace jeux de société, ateliers tri des déchets et éco-gestes, fabrication d’une boîte à livres…
Mise en ligne de portraits de jeunes impliqués dansune démarche de développement durable à travers
des voyages, des projets…
Du 25 mai au 20 juin au Bureau Information Jeunesse, esplanade du Moustoir, rue Sarah Bernhardt
Plus d’infos au 02 97 84 94 50 / asso@bij-lorient.org

  • ANIMATIONS JARDIN PARTAGÉ DU QUARTIER FRÉBAULT  à LORIENT – Patronage Laïque de Lorient Centre social du polygone

Du 25 mai au 20 juin

Ateliers thématiques intergénérationnels : Baumes naturels (cueillette de plantes du jardin, réalisation de macérât, fabrication de baumes).

Biodiversité en famille (plantations de fleurs mellifères, construction de gîtes à insectes, fabrication et installation de nichoirs sur le quartier).  :

Programme détaillé, cliquer ici

Plus d’infos au 02 97 83 69 64 et polygone.morgane@orange.fr

  • JEU CONCOURS « CHARIOTS MALINS »- Hennebont/ Lanester / Plouay
    UDCLCV DU MORBIHAN
    – Vendredi 28 mai de 10h à 12h
    Intermarché, 11 av. François Mitterrand à Hennebont
    – Vendredi 4 juin de 10h à 12h
    Netto, 17 av. François Mitterrand à Lanester
    – Vendredi 11 juin de 10h à 12h
    Netto, rue Hélène Le Chaton à Plouay

Plus d’infos au 06 01 07 23 19 / morbihan@clcv.org

  • LES MÉDIATHÈQUES : EXPOSITIONS ET LIVRES SUR LA BIODIVERSITÉ                 

Exposition de photos et d’affiches sur le jardinage au naturel (compostage individuel et collectif, valorisation locale des bio-déchets, permaculture, jardin partagé, lieu de mise en pratique et d’échanges entre citoyens).

Gestel / Guidel  Du 11 mai au 29 mai à la médiathèque, 11 rue de Quéven à Gestel  et du 31 mai au 12 juin à la médiathèque, Espace Avalon, place Louis Le Montagner à Guidel.

Plus d’infos : Facebook « Guidel en Transition » / 06 23 11 5888/guidelentransition@gmail.com

 Locmiquélic Exposition des peintures d’oiseaux de Jean-Pierre Tanguy, organisée par la mairie de Locmiquélic du 8 au 26 juin à la médiathèque Place Jean Jaurès –

Plus d’infos au 02 97 33 98 20

 Bubry  : Médiathèque municipale de Bubry au 02 97 51 76 41 ou mediatheque.bubry@gmail.com

Quistinic : Médiathèque de Quistinic au 02 97 39 71 08 ou multimedia.quistinic@laposte.net

Riantec : Médiathèque Anjela-Duval de Riantec au 07 77 34 91 82 ou mediatheque@mairie-riantec.bzh

Caudan Gestel, Pont-Scorff, Quéven – Réseau Calliopé                                                                                        Plus d’infos sur le site du réseau des médiathèques de Caudan, Gestel, Pont-Scorff et Quéven sur       www.calliope.bzh

  • EXPOSITION PHOTOS « LE TEMPS DE LA LOUTRE » PONT-SCORFF

Lorient Agglomération et Eau & Rivières de Bretagne
Parcours photographique en plein air
Du 15 juin au 31 juillet au Moulin des Princes – accès libre

 

Programme complet et contacts pour les inscriptions

Sports Lundi, ça continue

Comme tous les lundis (hors vacances scolaires), le groupe d’adhérents du Sports Lundi part en balade.

Ce lundi, nous avons été nous promener le long des rives du Scorff sur le site de la Poudrière.

Sous le soleil et à l’abri du vent , nous avons découvert ou redécouvert les magnifiques graffs disséminés un peu partout sur le site.

Nous avons pu également profiter de la  nature qui se réveille avec le printemps.

Quelques photos pour vous faire partager notre balade …..

 

Les oubliés du Front de Lorient

En 2005, à l’occasion du 60e anniversaire de la libération de la Poche de Lorient, la Ville de Lorient a réalisé un film documentaire de 52 mn pour mettre en avant ces combattants de l’ombre.

Après une tentative infructueuse pour libérer la ville début août 1944, les Alliés continuent leur conquête du territoire français et laissent derrière eux un certain nombre d’endroits où les soldats allemands se replient et maintiennent des places fortes. La Poche de Lorient demeure une zone occupée jusqu’au 10 mai 1945.

Film réalisé par Christophe Hoyet, produit par Trigone Production et la Ville de Lorient.

Un article sur Trigone Production de janvier 2018, cliquer ICI

Sortie photo au marais de la Goden

Le marais de la Goden à Lanester est un site naturel avec une grande diversité d’oiseaux et de plantes et un paysage resté sauvage. Classé dès 2012 en Espace Naturel Sensible, les 22,8 ha du site regroupent plusieurs espaces humides et saumâtres, recouverts à marée haute, ce qui favorise le développement d’une mosaïque de milieux différents qui en font toute la richesse.

Le sentier et son platelage en bois offrent une accessibilité du site à tous les publics, poussettes et fauteuils inclus. Deux parcours reconnus par la Fédération Française de Randonnée, sont proposés : l’un de 2,8 km est praticable en 45 mn, tandis que l’autre, utilisé en période de chasse, se parcourt en 1 heure pour une distance de 3 km.

Merci à Alfred Osti de nous avoir guidé et d’avoir partagé ses connaissances sur la faune et la flore.

Télécharger le Circuit du marais de la Goden en cliquant ICI

Isabelle

René

Jean

Nicolas

Josiane