Le Tour de France 2021, la Bretagne à l’honneur.

Le Tour de France 2021 cycliste aura lieu du 26 juin au dimanche 18 juillet prochain .

La présentation du parcours a été faite le dimanche 1er novembre  par Christian Prudhomme, le directeur de course, sur le plateau de Stade 2. L’événement a une portée mondiale et a battu des records d’audiences en 2020.Il se déroule chaque année au mois de juillet et attire quelques 15 millions de spectateurs au bord des routes, pour un grand spectacle gratuit et populaire .

L’édition 2020 a été suivie par plus d’un milliard de téléspectateurs dans 190 pays. Les chaînes de France Télévisions ont consacré plus de 100 de heures de direct au Tour et près de 25 millions de vidéos ont  été visionnées sur France.tv et plus de 200 millions de pages consultées sur le site du Tour de France.

Cette compétition cycliste par étapes a été créée en 1903 par Henri Desgrange, coureur cycliste et rédacteur en chef du quotidien sportif parisien L’Auto.

Le tour est depuis une manifestation populaire, festive et conviviale.

Cette année, la Bretagne est à l’honneur puisque la région accueille le départ et 4 étapes du Tour.

Après le départ de Brest le 26 juin, jusqu’à Landerneau, le Tour  proposera le 27 juin l’étape : Perros-Guirec – Mûr-de-Bretagne puis le 28 juin l’étape : Lorient – Pontivy et le 29 juin l’étape : Redon – Fougères. Les 4 départements bretons verront donc passer le Tour de France cette année.

 

La Bretagne est depuis longtemps une terre de vélo, elle fait partie des régions de France ayant le plus de clubs cyclistes. La région est connue pour avoir de grands champions de cyclisme : Jean Robic, Louison Bobet, Bernard Hinault, …. .

La relève est là : David Gaudu et Valentin Madouas  les deux finistériens de la Groupama-FDJ, Cyril Gautier le costamoricain de l’équipe B&B Hotels-Vital Concept et Warren Barguil , coureur de l’équipe Arkéa Samsic et local de l’étape Lorient-Pontivy auront sûrement à coeur de se faire remarquer sur leurs terres.

Lorient accueillera donc le départ de la troisième étape de la “Grande Boucle”, qui emmènera les coureurs jusqu’à Pontivy. Ce sera la douzième fois de son histoire que la ville accueillera le Tour.

 

Manger les fruits et légumes de saison : Avril

Les fruits et légumes à privilégier au mois d’avril

 

Concours Lorient, ville fleurie

La Ville de Lorient et l’association Lorient Ville fleurie organisent comme chaque année le concours de fleurissement des jardins, immeubles, commerces et balcons.

Gratuit et ouvert à tous, ce concours met en valeur les jardins, balcons, commerce fleuris et  participe au fleurissement et à l’embellissement de la ville.

Le jury passera en juin et les gagnants de chaque catégorie seront récompensés à l’automne.

Différents critères seront pris en compte par le jury :  couleurs et formes, pérennité des compositions, composition, associations végétales, mise en valeur du patrimoine, …..

 

Différentes catégories existent : jardin paysager visible de la rue ; jardin fleuri visible de la rue ; décor floral et végétal sur façade ; balcon ; fenêtre ; espaces jardinés devant l’habitation ; commerce ; fleurissement collectif des immeubles.

Pour maximiser vos chances, éliminez les éléments décoratifs trop artificiels, pour les balcons, utilisez des jardinières identiques, préférez l’harmonie à la profusion de couleurs et  si possible rendez vos jardins visibles de la rue.

Cette année, le Tour de France passe à Lorient, les jardiniers sont donc invités à s’en inspirer pour le choix de leurs décors, accessoires ou couleurs.

Pour clôturer le concours, un dîner dansant sera organisé fin octobre pour tous les participants.

Vous pourrez trouver le bulletin de participation à découper dans le Lorient Mag de mai et des exemplaires sont disponibles en mairie. Pour télécharger le bulletin de participation, cliquez ici .

 

 

 

Sensibilisation au numérique responsable

Les enjeux de l’impact environnemental du numérique suscite de plus en plus d’intérêt. Face à l’urgence climatique, l’Institut Numérique Responsable a conçu des formations en ligne ouvertes à tous…

Une sensibilisation d’une trentaine de minutes ludique et interactive  :

https://www.academie-nr.org/sensibilisation

Une autre formation de 5 heures propose des éléments de réflexion et un panel d’actions à mener afin de contrôler notre impact numérique :

https://www.academie-nr.org/#mooc-nr

Ce MOOC permet de de mesurer et prendre conscience des conséquences de nos actions. De la bonne gestion de nos équipements numériques  à la façon la plus responsable d’utiliser un cloud ou tout autre service numérique…La Rochelle Université et l’Institut Numérique Responsable veulent  réconcilier une transition à la fois numérique et environnementale de nos sociétés.

Sortie photo à la réserve naturelle de Guidel

Première sortie photo de l’année à la découverte de la faune et la flore de la ré­serve na­tu­relle régionale des étangs du Petit et du Grand Loc’h à Guidel. Le site  a un rôle de halte migratoire et d’abri pour les oiseaux hivernants. Hérons, rouges-gorge, alouettes, buses, canards, cormorans étaient au rendez-vous…Plus d’infos sur la réserve en cliquant ICI

Josiane

Erik

Isabelle

Jean

Nicolas

René

 

 

Rétro des expos arts graphiques en 2020

 

Merci aux artistes d’avoir mis de la couleur dans le webjournal du quartier !

 

Vues d’architectures lorientaises / Sébastien Coueffic

www.lekiosque.bzh/2020/vues-darchitectures-lorientaises

Lorient à la fin du confinement… / Kaz

www.lekiosque.bzh/2020/lorient-a-la-fin-du-confinement

 

L’art est dans la rue au quartier Frébault /

Faustine Hamoum, Oscar Yana et des enfants du quartier

www.lekiosque.bzh/2020/animation-pixel-art-au-quartier-frebault

 

Par les sentiers de bords de mer / Brigitte Jotté de la Touche

www.lekiosque.bzh/2020/par-les-sentiers-de-bords-de-mer

 

Visions de Lorient en aquarelles / Andrée Le Garrec

www.lekiosque.bzh/2020/visions-de-lorient-en-aquarelles

 

Les croqueurs en confinement (1/2) /  Urban sketchers Lorient

www.lekiosque.bzh/2020/croqueurs-en-confinement

Les croqueurs en confinement (2/2) /  Urban sketchers Lorient

www.lekiosque.bzh/2020/les-croqueurs-en-confinement-2-2

« vue de ma fenêtre » / Expo participative

www.lekiosque.bzh/2020/vue-de-ma-fenetre

 

Carnets voyageurs/ Fanny Poussier

www.lekiosque.bzh/2020/carnets-voyageurs-fanny-poussier

Un incroyable jardin /Natalie Lanson

www.lekiosque.bzh/2020/natalie-lanson

Un confinement en croquis… / Sylvie Bargain

www.lekiosque.bzh/2020/un-confinement-en-croquis

 

Cours d’arts plastiques  avec Anne Regnault / Expo collective

www.lekiosque.bzh/2021/expo-virtuelle-des-cours-darts-plastiques

Offres d’emploi à Lorient

Pole Emploi, pour mieux valoriser les offres locales et les formations en alternance, vous propose  sur le site de la Ville de Lorient de faciliter la recherche et d’afficher les offres en quelques clics :

Offres en alternance

Offres recensées à Pôle Emploi

N-B: Vous pouvez trouver les Offres de la Ville de Lorient en cliquant ICI

 

 

 

L’échappée des confinés, déconfinée

Après avoir présenter le projet « L’échappée des confinés, déconfinés » au sein du foyer soleil situé à Lorient (cliquer ICI), nous vous présenterons les portraits des coureurs de l’échappée des confinés :

Alexandre, Julien, Valérie, Charline, Ronan, Olivier, Jocelyn, Françoise, Quentin, Yoann, Christophe, Nathalie, Franck, Christine, Sébastien, Maxime

Portrait de Julien

Ton Nom de coureur ? « Julien Poulidor »

Ton début de carrière au Foyer Soleil ? 2006

Ta qualité ? Joyeux

La qualité que tu préfères chez les autres ? La remise en question

Ce que tu apprécies chez tes amis ? L’écoute

Ton défaut ? Têtu, quand j’ai une idée en tête je ne l’ai pas ailleurs

Ton occupation favorite ? Ecouter de la musique et regarder des films

Un rêve ? Aller au stade de Liverpool et rencontrer Bono

Un métier ? Commentateur sportif

Un pays que tu aimerais visiter ? Australie

Ta couleur préférée ? Bleu

Si tu étais un héro ? Batman

Ce que tu déteste ? L’injustice

Si tu avais un pouvoir ? Soigner les gens

Une devise ? Carpe Diem, profite de l’instant présent

 

Portrait de Nathalie

Ton Nom de coureur ? « Nathalie LaCourt »

Ton début de carrière au Foyer Soleil ? 2006

Ta qualité ? La fidélité

La qualité que tu préfères chez

les autres ? L’honnêteté

Ton défaut ? Bonne Poire

Ton occupation favorite ? Lecture et Mot croisé

Un rêve ? Visiter la Camargue

Un métier ? Travailler dans l’éducation

Un pays que tu aimerais visiter ? Italie

Ta couleur préférée ? Noir

Si tu étais un héro ? Esmeralda

Ce que tu déteste ? Mauvaise foi et l’injustice

Si tu avais un pouvoir ? Aider les gens à vivre et guérir

Une devise ? Vaut mieux voir le verre à moitié plein qu’a moitié vide

Découvrez les low-tech avec le Nomade des mers

En 2016, Corentin de Chatelperron, un ingénieur breton, aventurier, fondateur et président de l’association Gold of Bengal* est parti sur Nomade des mers, un catamaran-laboratoire pour aller rencontrer les inventeurs des meilleures low-tech autour du monde. En 2018, Corentin a passé quatre mois sur une plateforme flottante en bambou, pour vivre en autonomie avec les 30 meilleures découvertes, afin de concevoir une base vie low-tech pour les déplacés climatiques et les réfugiés.

Les low-tech sont des technologies issues de matériaux recyclés ou directement de la nature. Elles sont souvent peu gourmandes en énergie et respectent donc l’environnement. La low-tech pour une société soutenable et désirable !

Plus d’infos : https://fr.wikipedia.org/wiki/Low-tech

 

Le Low-tech Lab est un projet de recherche et de documentation collaborative visant à diffuser et promouvoir les low-technologies. Le programme a pour vocation de permettre à des solutions low-tech locales et efficaces de se répandre largement afin de répondre de manière globale aux Objectifs de Développement Durables identifiés par les Nations Unies :

https://lowtechlab.org

 

La saison 2 de la  série “Nomade des Mers – Les escales de l’innovation” est diffusé sur Arte du 8 au 19 février 2021 du lundi au vendredi à 17h45  ou sur le site d’Arte jusqu’à fin avril 😉

Au travers des 10 épisodes, suivez Corentin de Chatelperron et l’équipe du Low-tech Lab de la Malaisie au Mexique, en passant par les Philippines, Taiwan, le Japon et les Etats-Unis.

ARTE re-diffuse les 15 épisodes de la première saison  à l’antenne les samedi 6,13 et 20 février 2021 entre 7h et 10h et sur le site arte.tv jusqu’au 26/02/2021 (A partir de l’épisode 7)

 

Plus d’informations : http://lowtechlab.org/wiki/Nomade_des_mers

 

*Association 1901, Gold of Bengal a pour mission la recherche, l’aide au développement et la promotion de solutions répondant à des problématiques d’intérêt général, dans le respect et la valorisation de la nature ainsi que des ressources propres à chaque territoire.www.goldofbengal.com

Le nouveau film de Yann Arthus-Bertrand

Le photographe et réalisateur dresse un nouveau constat alarmant sur l’état de notre planète : Un monde où progrès cohabitent avec destructions, richesses avec pauvreté et où la nature est souvent considérée comme un obstacle. Crise climatique, déclin de la biodiversité, pollution plastique, surexploitation des ressources naturelles et des énergies fossiles, agriculture trop intensive…Les problèmes sont connus ! Ce long-métrage, entre témoignage et sensibilisation, a nécessité plus d’un an et demi de travail.

“C’est un film très très personnel, sans doute le plus difficile que j’ai eu à faire. Faire un film sur la fin du monde c’est compliqué. Et je ne voulais pas faire un film sur les catastrophes comme les films habituels qui sont faits sur l’écologie… Je ne voulais pas attaquer les lobbys, les politiques. Les émissions de gaz à effet de serre, la fonte des glaces, la perte de biodiversité… Ces sujets-là sont tous les jours dans les médias. On devient habitués. Les mots n’ont plus de force. Ils ne nous touchent plus aujourd’hui. C’est pour ça que j’ai essayé d’amener de l’émotion pour que l’on voit à nouveau. Ayons le courage de la vérité et regardons nous avec les yeux ouverts. C’est un film compliqué je reconnais. Mais sincèrement, je ne connais pas un écolo qui soit optimiste. Être optimiste aujourd’hui c’est ne pas regarder les chiffres. Il faut imaginer j’ai 74 ans. J’étais écolo quand j’avais 20 ans. Vous avez vu ce qu’il se passe depuis une cinquantaine d’années ? C’est dingue. Jamais je n’aurais pensé il y a 50 ans parler de la fin de l’humanité. Il y a tellement de bla bla autour du changement climatique, de l’écologie alors que dans le fond, les solutions sont simples”. Yann Arthus-Bertrand

Le message se veut porteur d’espoir. A travers son documentaire, le réalisateur a tenu à évoquer aussi les solutions pour agir face à cette situation…

Voir le film en rediffusion sur votre box TV ou sur le site de M6

La chaîne Youtube de Yann Arthus-Bertrand