Les créations de Mycci

Ce blog est là pour partager mes créations. Je dessine, peins, écris, photographie, j’aime aussi jouer du piano…L’art est ancré en moi, c’est une partie de moi, mes sentiments, mes idées, une façon de voir le monde.

Je dessine depuis toujours, ma mère m’apprit les bases, comme les proportions, les ombres et les reliefs.

Cette année au lycée, avec le cours d’art appliqué, j’ai appris à faire les cheveux réalistes, j’ai joint quelques photos que vous pourrez voir ci dessous.

 

 

Concours photo Kiff and clic

Les jeunes Lorientais de 16 à 29 ans sont invités à faire voyager le public en partageant la photo d’un séjour à l’étranger.

Il suffit d’envoyer des photos par messagerie avant fin septembre. Vote du public et du jury le 27 novembre à l’occasion du salon En Route pour le monde.

Contact : 02 97 02 59 11, actions.jeunesse@mairie-lorient.fr

www.lorient.bzh/jeunesse

Parcours santé Vital’iti

La Ville de Lorient propose Vital’iti, des parcours santé sur l’espace public, pour favoriser le développement des mobilités actives (marche, vélo,…)

La ville, ses parcs, ses esplanades, ses promenades piétonnes, deviennent autant de terrains de jeu pour de petits exercices physiques. Coordination, renforcement musculaire,… prenez soin de vous et réinventez l’usage du mobilier urbain. Escaliers, bancs publics, arceaux-vélo,… le mobilier urbain devient support à des exercices de remise en forme, pour les débutants comme pour les confirmés. Plusieurs spots de remise en forme sont également installés tout au long du parcours, avec rameurs, marcheurs, vélos elliptiques…Vital’iti se décline également en version mobile sur Lorient et moi (Android / Apple)

Télécharger les parcours sur www.lorient.bzh/vitaliti

 

Micro Théâtro au parc Chevassu

Voilà le programme pour le samedi 24 : 15 mn, 15 spectateurs… 4 spectacles gratuits le 24 juillet à partir de 14h au parc Chevassu

Spectacle de Marionnettes/objet , spectacle musical, théâtre et conte….
Entrée libre, sans réservation, plus d’infos : https://microtheatro56.wixsite.com/microtheatro

Randonnée photo à l’étang du verger

Rendez-vous mardi 27 juillet à 14h au centre social polygone, sortie sur inscription !

Notre guide sera Chantal, n’oubliez pas vos appareils photos…

Nous en profiterons pour expérimenter l’application Pl@nnet qui permet d’identifier une plante à partir d’une photo !

Circuit de l’étang du verger

Facile – 43 mn – 3,4km

Point de départ : Parking de l’étang près du Moulin Neuf

Créé sur la rivière du Scave, l’étang du verger est propice à la balade en famille. En randonnant autour, vous découvrirez cet espace protégé à la grande richesse floristique et faunistique.

A la découverte des plantes avec l’application Pl@ntNet

Suite à notre visite du musée du street art à Vannes, nous avons découvert  la création d’une régie de maraîchage bio qui alimente les crèches vannetaises. (plus d’infos). Nous en avons profité pour partager nos connaissances des plantes…L’application Pl@ntNet nous a été d’un grand secours pour les identifier à partir d’une photo !

A l’heure actuelle Pl@ntNet permet de reconnaître environ 20 000 espèces. On est encore loin des 360 000 espèces vivant sur terre mais Pl@ntNet s’enrichit quotidiennement grâce aux contributions des utilisateurs les plus aguerris. C’est aussi un grand projet de sciences participatives : toutes les plantes que vous photographiez sont collectées et analysées par des scientifiques du monde entier afin de mieux comprendre l’évolution de la biodiversité végétale et de mieux la préserver.

La version web, android et mac sont disponibles sur www.plantnet.org

Le Géologue ambulant vous attend pendant l’été

Le géologue ambulant, Samuel Piriou, nous propose des sorties, pendant l’été, tous les jours de la semaine. Elles nous emmènent à la découverte de différents sites de Bretagne, notamment du Morbihan et des côtes d’Armor: Le Quillio, Gouarec-Perrec, Pontivy et Noyal-Pontivy, Rohan et la forêt de Branguilly, Plouhinec et Gâvres, île Kerner, Ploemeur, Quénécan, Saint-Nicolas des eaux et Castennec.

Venez nombreux à ces sorties passionnantes, où vous découvrirez différents lieux dans la bonne humeur. Le géologue ambulant nous apprend la géologie de l’endroit et son histoire à travers le temps. Vous saurez identifiez après ces visites les différentes roches du sol breton, témoins de son histoire multi-millénaire . Vous apprendrez ainsi l’histoire, la conception de certains dolmens et bien d’autres choses…

Plus d’informations : https://legeologueambulant.blogspot.com

 

Le FIL recrute pour son édition 2021

Le Festival Interceltique lance un appel pour participer au grand rendez-vous des celtes :

“Pour vivre, pour grandir, le Festival Interceltique de Lorient fait appel à des centaines de bénévoles qui forment l’ossature même de l’association. Chaque année, de nombreuses personnes se pressent pour prendre part à cette aventure humaine unique. Les bénévoles adhèrent à un projet qui dépasse les frontières socioprofessionnelles et s’attache à des valeurs de service au public, de partage de ses compétences et de son temps, de promotion de la convivialité, de la solidarité.

Sans le bénévolat, le Festival Interceltique ne pourrait exister. L’investissement de ses membres fait de cet événement une manifestation humaine où chacun se met au service de l’autre dans un esprit de solidarité. Cette dimension résolument humaine s’applique au monde des techniciens du son, de la lumière, du montage, qui forment l’équipe professionnelle du festival.

Le FIL est un brassage social sans équivalent, un mélange intergénérationnel d’une grande richesse. On y exerce, au fil des ans et des besoins, toutes les activités (accueil, contrôleurs, interprètes, etc…). Au gré de son expérience, on accède à des responsabilités diverses (responsable de site, de spectacle, du roulage, du protocole…)

Le FIL c’est  un condensé de « vivre ensemble » au service des autres. Chacun de ses membres porte ces valeurs, notamment pendant les dix jours du festival où la générosité de l’accueil, la gentillesse, l’ouverture aux autres et la disponibilité fondent et entretiennent l’ « âme » du FIL.”

Plus d’informations : www.festival-interceltique.bzh/les-benevoles/

 

Une traversée photographique en Bretagne

Une traversée photographique en Bretagne est le fruit de la réunion de sept structures artistiques qui partagent la même passion pour la photographie en région Bretagne. Ensemble, elles dessinent des parcours, récits et aventures pour découvrir ce que le territoire recèle de trésors photographiques contemporains.

Expositions monographiques, festival, collections bretonnes ou projets dans la ville, Une traversée photographique en Bretagne, ce sont plus de 30 propositions offertes cet été aux publics pour traverser la Bretagne par le prisme de la photographie.

Embarquez pour Une traversée photographique en Bretagne à Chateaugiron, Daoulas, Guingamp, La Gacilly, Lannion, Lanrivain, Lorient, Rennes, Saint-Briac, Saint-Carré…

Toute la programmation : https://www.traverseephotobretagne.fr

A Lorient, ’exposition proposée dans le cadre de la célébration du 50ème anniversaire du Festival Interceltique de Lorient met la Bretagne à l’honneur de ses festivités de Jubilé. À l’invitation de la Ville de Lorient et du Festival, le Frac Bretagne a conçu une exposition photographique à partir de sa collection célébrant cette thématique du territoire, emmenée par une sélection d’artistes vivant ou ayant séjourné en Bretagne, et que cette terre contrastée a su largement inspirer.

Coca-Cola Triskel, c’est le titre facétieux d’une photographie de Raymond Hains qui résume avec humour une dichotomie heureuse qui définirait la Bretagne. Coca-Cola Triskel sonne comme un Ying et Yang 100% pur beurre, comme s’il nous fallait mettre en balance la Bretagne traditionnelle, de symboles et d’histoire – avec son lot de triskels, de bigoudènes et de crêpes – et celle de l’ère moderne, péninsule pointée vers l’ailleurs et ouverte sur le monde. Mais la Bretagne est bien plus que ça. Et c’est justement pour conjurer cette polarisation un brin désuète que l’exposition se veut une ode à la complexité multiculturelle qui forge l’identité de la région. À travers les regards de dix artistes d’ici ou d’ailleurs, la Bretagne est célébrée dans tous ses états. Elle est tour à tour historique, touristique, laborieuse, vernaculaire, festive, traditionnelle et tout simplement humaine. L’exposition conjugue approches photographiques documentaires et plasticiennes. Elle confronte scènes intimes et fédératrices, instants captés au bord des routes et portraits posés en studio, paysages côtiers iconiques et sites industriels.Source

Avec

Isabelle Arthuis (1969, France) Vit et travaille à Bruxelles.
Virginie Barré (1970, France) Vit et travaille à Douarnenez.
Muriel Bordier (1965, France) Vit et travaille à Rennes.
Daniel Challe (1961, France) Vit et travaille à Lorient.
Anita Gauran (1988, France) Vit et travaille à Rennes.
Raymond Hains (1926-2005, France)
Malick Sidibé (1936-2016, Mali)
Eric Tabuchi et Nelly Monnier (1960 et 1988, France) Vivent et travaillent en région parisienne.
Michel Thersiquel (1944-2007, France)
Yves Trémorin (1959, France) Vit et travaille à Rennes.

 

Exposition à découvrir à la galerie du Faouëdic, boulevard Général Leclerc à Lorient du mercredi au dimanche, de 14h à 19h.
Entrée libre et gratuite.

Expo photo suite à la visite du DéDalE

Reportage photo à Vannes avec des adhérents de l’espace multimédia PLL

Merci à l’association « L’Art Prend La Rue », leur reconversion d’une friche administrative en un lieu de création et de culture est un un succès : C’est complet en juillet et août mais chaque jour des places se libèrent, automatiquement remises à la réservation…Si vous êtes de passage à Vannes, tentez votre chance !

“Les artistes qui ont une pratique d’art urbain (graffiti, street art, néo-muralisme) et les cultures urbaines y sont mis en avant dans toutes leurs diversités, avec comme fil d’ariane la culture émancipatrice du graffiti.”

Plus d’infos : https://dedale.lartprendlarue.org

_________________________________

Tel le minotaure emprisonné dans le labyrinthe d’un bâtiment de la DDE voué à la destruction en fin d’année, j’ai été happé par cet exposition d’une centaine d’artistes  De bureaux en bureaux , je me suis déplacé au cœur des œuvres d’artistes. L’espace donne une force supplémentaire et permet d’appréhender davantage  le travail réalisé.

Les œuvres présentées sont d’une grande générosité. Elles m’ont interpellées par leur force, la palette des couleurs, par la diversité des matériaux (acier, bois,électronique, d’antiquité, de récupéation…), par les techniques utilisées.

Il est dommage que ce bâtiment disparaisse car c’est un support idéal pour une expression libre et accessible à tous

René

Dédale est un lieu d’exposition et une résidence d’artistes dans lesquels de nombreux graffeurs se sont exprimés librement sur les murs de l’ancienne DDE (Direction Départementale de l’Entretien).

Ce sont des artistes très percutants avec une grande maîtrise du graphisme, des couleurs, du relief avec pour certains un discours subversif. Se dégage de cette exposition une grande effervescence créatrice et beaucoup d’énergie. Dépêchez-vous de profiter de ce vivier, car l’association Dédale met les clefs sous la porte à la fin de l’année.

Léna

Le musée Dédale à Vannes est un musée dédié aux graffeurs. Nous y avons passé toute la matinée de samedi. Parmi les œuvres qu’on peut trouver dans ce dédale de couloirs, figure une œuvre appelé le fil d’Ariane. C’est un clin d’œil au mythe du minotaure et au fil qu’Ariane a donné à Thésée, soldat athénien, pour trouver son chemin dans le labyrinthe où est caché le monstre, issu des amours entre la femme de Cronos et d’un taureau offert par Zeus.

Les autres œuvres du Dédale (nom de l’architecte du labyrinthe) sont toutes très originales et ont chacune leurs particularités. Qu’elles soient en noir et blanc ou en couleur, chaque salle ( y compris les couloirs) est dédiée à un thème  et une technique distincte à chaque artiste

Isabelle

Arrivés à Vannes à 9 heures, le temps de faire le trajet du stationnement à l’ entrée, nous trouvons la porte close mais les choses s’arrangent et nous commençons la visite commentée de la galerie DEDALE. Celle-ci commence par le rez de chaussez, et se compose de portes, de pièces où divers artistes ont exercés leur ART.  Les graffs peuvent être interprétés suivant l’esprit de chacun.

Puis à l’ étage le même principe mais pour moi plus grandiose et les artistes venant de divers provenances m’ont permis de prendre quelques photographies de leurs œuvres signées de leurs blazes, nom d’emprunt des graffeurs.
Batiment de la DDE d’où le nom de la galerie DéDaLe, prêté par la mairie et sans doute bientôt quitté par les artistes en fin d’ année ! Elle vous apparaîtra de “loin” grâce à ses gorilles sur le fronton , et garez-vous ou vous pouvez (parking payant).

Erik

Etonnant d’observer les réactions du public devant les oeuvres du  DéDalE, des sentiments d’admiration mais aussi de répulsion…Une centaine d’artistes et autant de démarches artistiques, notre analyse est soumise à rude épreuve pour comprendre l’art…On espère vivre une telle expérience artistique au pays de Lorient, pourquoi pas un parcours comme à Saint-Brieuc ? 25 communes à enchanter par des fresques hautes en couleurs !

Nicolas