Une fiction sonore en 4 tableaux

Une fiction sonore en quatre tableaux. A l’automne 1699, les habitants de la ville d’Hennebont sont touchés par une épidémie… Devant l’impuissance des moyens humains à contenir la maladie, les Hennebontais s’en remettent finalement à la puissance divine. C’est ce que l’Histoire nommera le Voeu des Hennebontais. Revivifié à la fin du XIX ème siècle, ce Voeu a encore un écho aujourd’hui…

En janvier 2020, à l’occasion de la nuit des Froussards, organisée par TRIOS… Enseignement artistique, le service valorisation du patrimoine de la ville d’Hennebont a présenté au public une fiction sonore en quatre parties. Jouée par les comédiens de la Compagnie du Puis ferré d’Hennebont avec une musique originale des élèves du TRIOS…, elle relate cet épisode.

En écoute sur Radio Balises : https://radiobalises.com/artists/1699/

 

Attestation de déplacement

Le 28 octobre 2020, le président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements sur l’ensemble du territoire en établissant un confinement du 30 octobre au 1er décembre minimum.

Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et sur attestation uniquement pour :

  • Les déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou les universités (ou établissements d’enseignement supérieur) pour les étudiants ou les centres de formation pour adultes et les déplacements professionnels ne pouvant être différés
  • Les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle, des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr) et les livraisons à domicile;
  • Les consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés et l’achat de médicaments ;
  • Les déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d’enfants ;
  • Les déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;
  • Les déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ;
  • Les convocations judiciaires ou administratives et rendez-vous dans un service public ;
  • La participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

Des attestations permanentes sont en ligne pour les déplacements domicile travail et pour amener les enfants à l’école. Pour les autres motifs les attestations individuelles seront à remplir à chaque déplacement.

Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect du confinement.

Les Noirs lumineux du XVIe au début du XXe siècle

Bonjour,

Besoin de soutien au projet concernant la publication de l’ouvrage “Les Noirs lumineux du XVIe au début du XXe siècle”.

À une période où les problématiques relatives à la traite des Noirs, à la décolonisation et à la cohabitation humaine ressurgissent avec force et vigueur dans bon de pays travers le monde, l’auteur s’est penché sur la lucidité et la bravoure ayant animé quelques Africains et leurs descendants asservis en vue du combat pour la dignité humaine.

Voire lien ci-contre : https://fr.ulule.com/les-noirs-lumineux/

Merci d’avance !

Bien cordialement.

Le don d’organes

Le don d’organes est très important car il permet de sauver de nombreuses vies chaque année. Malgré une légère augmentation en 2019, entre 500 et 800 patients meurent chaque année faute d’avoir pu bénéficier d’une greffe.

Il est possible de donner un organe ou des tissus de son vivant ou après sa mort. 92% des dons d’organes ou de tissus viennent d’une personne décédée et les 8% restant le sont de son vivant et concerne essentiellement l’un des deux reins.

Chaque individu est présumé donneur depuis la loi Caillavet du 22 décembre 1976, plus d’infos en cliquant ICI

Que dit la loi Caillavet du 22 décembre 1976 ?

Elle est construite sur 3 grands principes de la loi de bioéthique (Étude des problèmes moraux que soulèvent la recherche et les techniques biologiques, génétiques).

1 / Le consentement présumé : toute personne peut devenir donneur d’organes à moins qu’elle n’ait exprimé son refus de son vivant.

2 / La gratuité : toute rémunération ou avantage équivalent en contrepartie du don d’organes est interdit et sanctionné

3 / L’anonymat : le nom du donneur ne peut être communiqué au receveur et réciproquement. La famille du donneur peut cependant être informée des organes et tissus prélevés ainsi que du résultat des greffes, si elle le demande à l’équipe médicale qui l’a suivie.

Depuis le 1er janvier 2017 en France, au nom de la solidarité nationale, c’est le principe du consentement présumé qui a été choisi. La loi indique que nous sommes tous donneurs d’organes et de tissus, sauf si nous avons exprimé de notre vivant notre refus d’être prélevé.
Le principal moyen de s’opposer au prélèvement de ses organes et tissus après la mort est de s’inscrire sur le registre national des refus. Et pour plus de simplicité, l’inscription est désormais possible en ligne sur le site registrenationaldesrefus.fr

Sinon, vous pouvez également faire valoir votre refus de prélèvement par écrit et confier ce document daté et signé à un proche.
Enfin, vous pouvez communiquer oralement votre opposition à vos proches qui devront en attester auprès de l’équipe médicale.
De plus, le refus peut désormais être partiel, et ne concerner que certains organes ou tissus.

On peut tous un jour être concerné pour recevoir un don d’organes. Ce peut être pour nous même, ou pour notre entourage. Alors soyons tous solidaires.

Cette solidarité est également importante pour le don du sang le don de moelle osseuse où le corps médical peine à renouveler les stocks.

Le Décalé, une revue d’art sur le monde marin

Le Décalé est une revue d’artistes présentée par des artistes, une invitation à se questionner, à détourner, à surprendre, à bousculer, à oser, provoquer, enchanter leur rapport au monde maritime, dans le champ de l’art contemporain – Dessin, Peinture, Photographie, Écriture, Son, Vidéo et toutes explorations graphiques.Une production 100 % locale, de l’idée de départ à la réalisation, en passant par la conception graphique ou l’édition. Une quarantaine d’artistes locaux d’horizons artistiques et culturels divers et variés vous délivrent leur point de vue maritime à travers leur art. Un œil, une voix, une perception de notre environnement sublimés par les choix éditoriaux de la bande du bout de la cale à Locmiquelic. On vous en souhaite une excellente découverte.

Revue disponible en version papier ou numérique sur www.ateliersduboutdelacale.fr et à l’espace multimédia du Polygone !

Exposition Thierry Le Baill à Keroman

Le 7 novembre à 19h, inauguration de l’exposition des œuvres de Thierry Le Baill, en présence de la violoncelliste Hélène Bass.

Atelier Galerie Sara Amato Gentric, 19 rue Talvas, dans le quartier de Keroman à Lorient (Port du masque obligatoire)

https://www.facebook.com/ateliersaraamatogentric

Vendeur(se) conseil en magasin avec l’AFPA

En partenariat avec l’enseigne Brico Dépôt, l’AFPA organise la formation VENDEUR CONSEIL EN MAGASIN en alternance, sur un format contrat d’apprentissage.
5 postes sont à pourvoir sur le magasin de Lorient et 5 postes sur le magasin de Quimper ; la formation elle, se fera au centre AFPA de Lorient. Elle débouchera sur le Titre Professionnel Vendeur conseil en magasin et les CACES 1,3 et 5.
Le contrat démarrera début 2021.
L’information collective aura lieu le lundi 16 novembre sur le centre AFPA de Lorient à 9h.

FCL – OM en direct sur Twitch !

Samedi, suivez FC Lorient – Olympique de Marseille (17h)
en LIVE-COMMENTAIRES sur la plateforme Twitch (gratuit, sans inscription)
🎙 Commentaires : Gaëtan Pinel & Benjamin Genton
Allez les Merlus !