Gaz hilarant, alerte danger !

Par Elsa

Qui n’a pas envie de rire juste en soufflant dans un ballon ? Surtout dans une période si incertaine et angoissante….

Vous avez peut-être vu ces capsules au sol en vous demandant ce que c’était. Pour ma part, j’en ai vu quelques unes laissées juste devant l’école maternelle de mon fils.

Appelé “proto” ou “gaz hilarant”, il s’agit du protoxyde d’azote, un gaz employé pour différentes utilisations. Depuis quelques années, il est détourné pour son côté euphorisant et l’après confinement a vu sa consommation augmenter de manière très importante par des jeunes, étudiants, lycéens mais aussi collégiens.

Si je vous alerte, c’est que ce gaz dit hilarant représente de graves dangers.

– des risques immédiats : asphyxie par manque d’oxygène, perte de connaissance, brûlure par le froid du gaz expulsé de la cartouche, perte du réflexe de toux (risque de fausse route), désorientation, vertiges, risque de chute ;
– des risques en cas d’utilisation régulière et/ou à forte dose : atteinte de la moelle épinière, carence en vitamine B12, anémie, troubles psychiques.
La consommation associée d’autres produits (alcool, drogues) majore les risques.

Il me semble important de porter ces éléments à votre connaissance afin d’en parler autour de vous, de prévenir. Comme députée, je vais demander que la proposition de loi votée au sénat l’an dernier pour l’interdiction de la vente aux mineurs soit au plus vite débattue à l’assemblée nationale. Ce serait un pas important mais évidement pas suffisant ; notre vigilance collective, les campagnes de prévention, le repérage des conduites à risques et le déploiement de politiques publiques ambitieuses pour la jeunesse sont le chemin le plus sur.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *