Il est important de défendre les droits des femmes.

Je suis Hondurienne, je viens d’Amérique centrale et j’habite à Lorient. Dans mon pays j’ai beaucoup travaillé pour les droits des femmes et la prévention de la violence chez les femmes et les hommes.

Depuis mon arrivée, j’observe et écoute les conditions de vie des femmes et je respecte beaucoup ce que fait la République Française à cet égard, mais je considère qu’il y a beaucoup à faire encore. Il est important que des actions autour des droits des femmes soient menées par des organismes comme les centres sociaux…

Je ne vis dans ce beau pays que depuis un an et je connais plusieurs cas de femmes migrantes et non migrantes victimes de violences physiques et émotionnelles. Je connais également des institutions avec une approche sociale libre qui travaillent sur divers sujets et qui incluent ce thème comme un facteur important dans tous leurs objectifs de travail, comme le Centre social du Polygone, le Centre de formation pour adultes en Bretagne CLPS.

C’est grâce à ces institutions qu’en plus d’apprendre la langue française, j’ai pu m’intégrer dans cette société et m’épanouir, j’ai pu reconnaître à quel point cette société s’intéresse aux droits des femmes.

Bien qu’il semble que le nombre de plaintes soient faibles pour la proportion d’habitants au niveau régional, ce nombre est important et augmente sur le plan national avec celles qui n’ont pas été comptabilisées, comme les cas qui sont connus de bouche à oreille…

J’observe toujours qu’il est nécessaire de s’impliquer davantage dans la lutte pour l’égalité des droits des femmes dans un pays qui nous accueille et met à notre disposition tous les moyens pour faire respecter nos droits quel que soit notre pays d’origine.

Merci CLPS, IBEP et POLYGONE pour avoir accompagné ce devoir humain !!!

Pamela SANTOS

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *