La Cohérence cardiaque

→  La cohérence cardiaque : Qu’est ce que c’est ?

Née aux Etats-Unis il y a une quinzaine d’années, le concept de cohérence cardiaque est issu des recherches médicales en neuroscience et en neuro-cardiologie.

Son impact sur la gestion du stress a été étudié  par l’institut HeartMath et  introduit en France par les médecins David Servan Schreiber et David O’Hare.

La cohérence cardiaque est une pratique personnelle de  gestion du stress et des émotions,  un outil simple, gratuit, sans contre indication et à la portée de tous.

Elle permet d’apprendre à contrôler sa respiration afin de réguler son stress et son anxiété.

Cette technique de relaxation se base sur des exercices de respiration pour ralentir notre rythme cardiaque qui  s’emballe au moindre bouleversement émotionnel.

En agissant sur notre rythme cardiaque via des exercices de respiration, nous avons la possibilité d’envoyer des messages positifs à notre cerveau.

Elle entraine de nombreux bienfaits sur la santé psychologique et intellectuelle :

  • Une réduction du stress
  • Un meilleur équilibre émotionnel
  • Une meilleure prise de décision
  • Une augmentation des capacités intellectuelles et créatrices
  • Une amélioration du sommeil
  • Etc

Elle peut être obtenue de plusieurs façons mais la résonnance cardiaque (cohérence cardiaque obtenue par la respiration et la règle du 365) est la plus rapide et la plus simple : 3 fois par jour, 6 respirations par minute et pendant 5 minutes.

→  La cohérence cardiaque : la pratique

  • Le lieu :  un endroit tranquille et calme.
  • Le temps : 5 minutes
  • La posture : la  position assise, les pieds à plat et dos droit est recommandée .

3 fois par jour, 6 respirations (une respiration = une inspiration et une expiration) par minute et durant  5 minutes. Il s’agit du fameux 365 .

  • 3 fois par jour car les effets bénéfiques de la pratique ne persistent que quelques heures (3 à 6 heures). Une durée moyenne de 4 heures entre chaque pratique est donc recommandée.
  • 6 respirations par minute car c’est la respiration à la fréquence de résonance des systèmes cœur/poumon commune à l’espère humaine et qui permet une augmentation optimale de l’amplitude de la variabilité cardiaque.
  • 5 secondes à l’inspiration et 5 secondes à l’expiration en adoptant une inspiration abdominale par le nez et en expirant par la bouche comme si on soufflait dans une paille.

Quelques exercices en ligne :

Mieux connaître la cohérence cardiaque :

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *