Les Artdineries ou l’art au profit de la solidarité

Terre[s]… Celle de nos ancêtres devenue terre d’asile, terre matière, terre d’hôte, terre mère. Nourricière. Déesse de la vie. Berceau. Terre[s] par-delà l’Univers. Terre[s] à fouler. Terre[s] à protéger, à aimer, à apprendre. Terre[s] de cultures… Les Artdineries se lancent dans le culte du globe. Elles proposent au public de créer sur ce thème au profit du Chaînon, collectif d’associations d’aide à l’accueil des migrants. Au bout de la création, des rencontres et une journée festive, le 30 mai au Fort du Loch à Guidel.

Plantons d’abord le décor. Les Artdineries sont nées d’amitiés jardinées. Terrain de la première édition : une journée à thème et un jardin partagé entre amis et voisins dans le quartier de Keroman. Parmi eux, des artistes, professionnels ou amateurs, musiciens, comédiens ou plasticiens… Tous les participants – même ceux qui pensaient ne pas pouvoir faire quelque chose de leurs mains – ont apporté une oeuvre, jouée, chantée, peinte, soudée ou collée : le résultat était étonnant. C’était en juillet 2008. L’un d’eux partait, le mois suivant, construire des cases de tourisme solidaire au Mali, un chantier de l’association quimperloise La Concession solidaire. A la place des échanges initialement prévus, nous avons décidé de vendre nos oeuvres pour financer en partie l’action.

Les statuts de l’association Les Voisins de Jardin étaient été déposés deux ans plus tard après une édition semi-publique qui a encouragé ces artistes en herbe à poursuivre l’aventure. Aux Artdineries, on cultive l’art pour tous, on cultive le lien dans un monde où l’on n’ose plus se parler, on sème les graines de la solidarité que récoltent des associations de terrain. Nous les avons choisies parce qu’elles investissent la totalité des fonds recueillis dans l’action, sans frais de fonctionnement.

Reprise après deux ans de pause. Beaucoup regrettaient notre absence. Cette année, après dix éditions et deux ans de pause en 2018 et en 2019, nous avons repris notre terreau, nos bêches et nos graines. Nous avons choisi le thème de la terre et des hommes, des Terre[s] et des différentes racines des hommes. L’un ne va pas sans l’autre. Chacun cultive son identité sur sa terre et la transporte avec lui. Chacun partage son bout de terre avec l’autre. Les Artdineries sont une biodiversité de cultures et d’échanges.

Le 30 mai, à Guidel, au Fort du Loch, mis gracieusement à notre disposition par Lorient Agglomération (qu’elle soit remerciée pour son soutien), il y aura des performances d’artistes lorientais et nantais (Karina Kliopé et Mahnu Da Silva), une exposition (Le Hangar’t de Nizon), des concerts et deux vraies-fausses enchères des œuvres du public et d’artistes à 16 h et à 18 h. Nous nous retrouverons aussi autour d’un repas préparé par les bénévoles du Chaînon et de migrants en attente d’asile au Pays de Lorient. Des boissons sont aussi prévues sur place. (Attention, seulement 100 repas seront préparés, les réservations sont recommandées par mail : lesartdineries@gmail.com). Il y aura aussi le stand de gâteaux bretons au blé noir de Ker Youn dont une partie des bénéfices sera reversée aux associations bénéficiaires de la journée ; d’autres seront tenus par différentes associations du Chaînon.

 

Comment participer aux Artdineries ?

• Artistes plasticiens,
en proposant une performance sur place ou en faisant don d’une de vos oeuvres.
• Public,
en testant votre ADN artistique et solidaire.
1) Créez une ou plusieurs oeuvres sur le thème : Terre[s] 2) Envoyez la photo de votre (ou vos) oeuvre(s) pour publication sur notre site (Contact mail : lesartdineries@gmail.com)
3) Déposez de préférence votre (ou vos) oeuvre(s) le dimanche 24 mai, de 15 h à 18 h, au Fort du Loch qui proposera ce jour-là une exposition du Hangar’t (pop art rural de Nizon) et des animations musicales. Vous pouvez aussi la déposer le jour des Artdineries.
4) Lors des Artdineries, venez partager un moment solidaire le samedi 30 mai 2020, de 15 h à 2 h du matin, avec concerts, performances d’artistes et vraies-fausses enchères de vos oeuvres au profit du collectif Le Chaînon. Vous aurez aussi l’occasion de participer en achetant l’oeuvre d’un autre créateur le jour J. Nous vous dévoilerons bientôt le programme complet de cette édition… qui promet d’être éclectique et tonique ! Il y aura des rythmes africains, de la chanson française festive, du rap, du pop rock et du pop-électro-rock. Vous n’avez pas de voiture ? Réservez une place au Camping de Pen er Malo situé à 700 m du Fort.

Mail : lesartdineries@gmail.com
Site internet : https://lesartdineries.wordpress.com/
Pages Facebook : https://www.facebook.com/Artdineries/
Ou https://www.facebook.com/voisins.dejardin/

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *