Top départ du championnat des bagadoù !

C’est un évènement de la scène musicale bretonne ponctué de spectacles hors normes sous forme de concours-concerts, à ne surtout pas manquer. Le championnat national des bagadoù débute en février. Il s’achèvera en août au Festival interceltique de Lorient où le vainqueur de première catégorie sera sacré « Champion de Bretagne », remportant pour un an le traditionnel Maout. Les bagadoù devront présenter une suite originale de 6 à 11 minutes chacun, en fonction de leur catégorie. Le rythme est enlevé, le niveau musical élevé, le classement serré à l’issue du concours, l’ambiance exaltée à l’annonce des résultats.

Des bagadoù partout dans le monde. Qui pourrait aujourd’hui imaginer le Festival interceltique ou le Festival de Cornouaille sans eux ? Les bagadoù font rayonner l’image de notre région partout en France et à l’étranger. Ils proposent des créations actuelles et les présentent sur toute la surface du globe. Ils s’implantent aussi un peu partout. Sonerion, leur fédération nationale, recense 150 groupes portés par 130 associations sur toute la Bretagne et au-delà, de Lille à Marseille, en passant par Paris, Strasbourg, Bordeaux… et la Guadeloupe. Il existe même un bagad à New-York et à Tyr au Liban !

Un championnat en deux manches. A partir de février, ils entameront leur 71e saison de championnat à Pontivy. Les 90 bagad participants sont classés en 5 catégories, la première représentant l’élite des sonneurs. Répartis sur les saisons de printemps et d’été, ces concours, sous forme de concerts, se déroulent en deux manches : en salle au printemps, au cœur des festivals en été. Pontivy, Brest, Vannes et Saint-Brieuc accueillent les premières manches ; Saint-Malo, Quimper et Lorient les secondes. Première et seconde manches sont organisées le même jour à Carhaix pour la 5e catégorie, surtout composée de jeunes musiciens.

L’enjeu. Chronométrées, jugées par un jury constitué de sonneurs expérimentés, les créations musicales des bagadoù, appelées suites, sont notées à l’issue de chaque manche ; en découle un classement général tiré de la moyenne des notes des deux concours. Le vainqueur de la première catégorie est alors sacré «Champion de Bretagne». S’ensuit, pour les cinq catégories, le reclassement des premiers et derniers (pas de rétrogradation de la 4e à la 5e catégorie). De la 3e à la 1ère catégorie, les deux groupes classés derniers du championnat descendent dans la catégorie inférieure.

Public et ambiance au rendez-vous. Initialement créé afin de permettre aux nombreux bagadoù adhérents à Sonerion de se rencontrer et de confronter leur répertoire tout en stimulant la création, les concours sont aussi une occasion de promouvoir la musique bretonne auprès d’un public de plus en plus nombreux. En témoigne le succès grandissant de la retransmission sur le web des concours de première catégorie. A titre d’illustration, le direct-live du championnat au Festival interceltique, le 3 août dernier, totalisait 248000 vues dans plus de 55 pays sur la seule journée du concours. 2 mois après, les vidéos des groupes comptabilisaient près d’un million de vues ! Mais le véritable spectacle se joue en salle ou dans les gradins. Le public vibre avec les bagadoù ! Le championnat est une ambiance à vivre.

Savez-vous que…

Le mot «bagad» désigne une formation musicale bretonne (pluriel : bagadoù sauf quand bagad est précédé d’un chiffre : un bagad, des bagadoù, dix bagad). Le penn soner est le chef d’orchestre. Le bagadig est le deuxième groupe d’une même association et un bagad école. Le bagadigan est une formation préparatoire au bagadig.

150 bagad, portés par 130 associations, adhèrent à Sonerion, ce qui représente 10000 musiciens. La majorité des bagadoù est située sur le territoire formé par les cinq départements de la Bretagne historique. Mais 39 sont localisés dans le reste de la France métropolitaine et en Guadeloupe. Il existe même un bagad à New-York et à Tyr au Liban ! 22 sont adhérents de Sonerion, les autres entretiennent des relations avec la fédération.

Le bagad compte traditionnellement trois pupitres : bombardes, cornemuses, caisses claires (et percussions), mais le règlement du championnat autorise aussi binioù kozh et veuze, sans limitation de temps; accordéon, violon, vielle, clarinette, harpe celtique, texte parlé ou chanté et danseurs (avec limitation de temps). Des «clin d’œil» à des musiques non bretonnes sont aussi permis.

Près de la moitié des musiciens adhérents à Sonerion a moins de 25 ans.

Son école, Skol Muzik Sonerion, la plus grande de Bretagne, compte 4500 élèves, 54 enseignants professionnels et 450 encadrants bénévoles. Il faut 7 à 10 ans pour former un bon musicien. La formation des jeunes permet d’assurer, demain, la relève des musiciens d’aujourd’hui. L’enseignement est réalisé dans un groupe (skolaj ou bagadigan, puis bagadig ou bagad). Les cours de Skol Muzik Sonerion sont pratiqués sur la base de tarifs volontairement abordables pour que la musique traditionnelle soit accessible au plus grand nombre. Les instruments sont généralement prêtés aux élèves. La pratique musicale en ensemble, dès l’acquisition des premiers rudiments techniques, est une particularité de l’école. Au sein des groupes, des liens d’amitié très forts unissent les musiciens qui évoluent ensemble depuis le plus jeune âge. C’est aussi pour eux un facteur de réussite scolaire : la pratique musicale collective stimule les neurones chez l’enfant !

Pour rejoindre un bagad près de chez vous, cliquez sur le lien situé sous la carte. Vous accéderez directement au site du bagad que vous aurez choisi.

https://www.bodadeg-ar-sonerion.org/wp-content/uploads/2019/12/Carte-interactive.pdf

Toutes les dates du championnat

Printemps 2020

1re catégorie, 16 février, 13h // Brest, Le Quartz

16 groupes, 800 musiciens (40 à 60 musiciens par bagad), 5 h de spectacle

Tarif unique hors frais éventuels : 20 €

https://www.lequartz.com/CHAMPIONNAT-DES-BAGADOU-2020-871.html

2e catégorie, 22 mars, 13h30 // St-Brieuc, Hermione

14 groupes, 650 musiciens (40 à 50 musiciens par bagad), 4 h de spectacle

Tarifs hors frais éventuels : 4 € (réduit), 8 € (plein)

https://www.ticketmaster.fr/fr/artiste/championnat-des-bagadou/idartiste/14014

3e catégorie, 08 mars, 13h30 // Vannes, Palais des Arts

14 groupes, 650 musiciens (30 à 40 musiciens par bagad), 4 h de spectacle

Tarifs hors frais éventuels : 5 € (réduit), 10 € (plein)

https://www.ticketmaster.fr/fr/artiste/championnat-des-bagadou/idartiste/14014

4e catégorie, 02 février, 13h// Pontivy, Palais des congrès

23 groupes, 600 musiciens (20 à 30 musiciens par bagad), 4 h de spectacle

Tarifs hors frais éventuels : 6 € (réduit), 12 € (plein)

https://www.ticketmaster.fr/fr/artiste/championnat-des-bagadou/idartiste/14014

été 2020

1re, 2e, 4e (B) catégories, 08 août, 13h, 10h30, 10h // Lorient, Festival Interceltique

3e catégorie, 18 juillet, 13h30 // Quimper, Festival Cornouaille

4e (A) catégorie, 11 juillet, 14h // Saint-Malo, festival Folklores du Monde

5e catégorie, 14 juillet, 10 h // Carhaix, Bagadañs

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *