Saïko, une demoiselle hors norme

Ma première rencontre avec Saïko a eu lieu au Foyer Soleil à Lorient (maison d’accueil spécialisée et foyer d’accueil médicalisé). Régulièrement le soir elle partait pour l’entraînement de karaté…Hormis sa passion pour cet art martial, elle est une aventurière qui a de multiples cordes à son arc ! Sa nationalité y est pour beaucoup. Elle est Française par sa mère et Japonaise par son père et le “mélange” des deux a enfanté un être singulier et plein de mystères ! Pour moi elle est un modèle de combativité et de bonne humeur !

Sa gentillesse et sa culture me motivent pour lui poser quelques questions.

Est-ce que tu peux nous parler du karaté et de ta pratique ?

Le karaté est un art martial, cela vient du japonais “kala” qui veut dire vide et de “té” qui veut dire main : la main vide, c’est à dire que nous n’avons pas d’arme. Un art martial est un sport de combat, mais aussi un art de vivre avec ses codes dans lesquels petits et grands peuvent se retrouver.

Je suis ceinture noire, 2e dan et je prépare la 3e dan (un enchaînement de techniques dans le vide et travail sur cible). Je suis aussi professeur assistant à Kervignac avec les ados et les adultes. Cela fait 25 ans que j’en fais. J’ai été aussi arbitre pour la Ligue de Bretagne. J’ai en projet de passer le certificat de qualification professionnelle…

Quel est ton rapport avec la culture japonaise ?

Je suis née au Japon, d’un père japonais et d’une mère française. Cela fait parti de mon identité, je parle, je lis couramment le japonais grâce à l’aide de mon père Kazouto (et français avec l’aide de ma mère Annie). En 2008, j’ai eu le bonheur d’accompagner en tant que traductrice l’équipe de France de karaté au championnat du monde à Tokyo.

Je suis une grande lectrice de mangas, j’adore leur cuisine et je découvre aussi beaucoup de musique et d’art japonais avec mon père.

Avec Michel Kervadec, entraineur au Karaté Sud Armor Kervignac

Quelles sont tes aspirations profondes pour l’avenir ?

Après avoir passé 10 ans au Foyer Soleil, j’espère vivre de beaux moments au Bois du Château, un quartier en pleine mutation !

J’espère que l’avenir sera plus serein, que les promesses sur le climat seront enfin tenues et que l’on va pouvoir passer de la parole aux actes !

Week-end HandiGlisse avec l’association Vagdespoir : www.vagdespoir.com

 

Ravi de son humilité et de la clarté de ses réponses, elle a en plus un merveilleux sens de la vie.

Son site web où elle partage ses photos : http://saikoniida.weebly.com/

Louis

4 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *