Madame de Sévigné à Lorient

Lors des Journées du Patrimoine, peut être avez vous eu l’occasion de visiter la Chambre de Commerce et d’Industrie, et de découvrir une peinture monumentale qui évoque le passage de Madame de Sévigné par Lorient…Je voudrais vous faire connaître sa personnalité extraordinaire. J’ai sous les yeux son livre : « Les Lettres de Sévigné ».

Cette épistolière du nom de naissance, Marie de Rabutin-Chantal, est née le 5 février 1626 à Paris et est morte le 17 avril 1696 au château de Grignan dans la Drôme. Elle se marie le 4 août 1644, à 18 ans Henri de Sévigné, noble breton, qui adopte le titre de « Marquis » dont elle sera veuve à 25 ans. Ce dernier possédait des propriétés près de Rennes, Vitré, Nantes et Quimper.

De cette union, naîtront deux enfants :
_ Françoise en 1646 qui épousera François de Grignan
_ Charles dit « marquis de Sévigné » et marié Jean-Marguerite de Mauron, sans avoir d’enfants.

Lors d’un voyage autour d’Auray, elle se rendit à Port-Louis le 12 août 1689 ; Le jour suivant, elle va à Lorient, et observe les transactions et les échanges de marchandises sur le port.

«Nous avons fait depuis trois jours, écrivait madame de Sévigné août 1689, à madame de Grignan, le plus joli voyage du monde au Port-Louis, qui est une tres-belle place, située comme vous le savez; toujours cette belle pleine mer devant les yeux. Le lendemain nous allâmes en un lieu qu’on appelle Lorient, à une lieue dans la mer; c’est là qu’on reçoit les marchands et les marchandises qui viennent d’Orient.»

Cette dame remarquable est connue dans le domaine de la littérature pour les lettres très intéressantes envoyées avec ses proches. Regroupées par la la suite en livre, elles sont célèbres. Les jeunes d’aujourd’hui les lisent à l’école, au collège ou au lycée. Une rue de Lorient porte son nom dans la zone de Rouho.

Si vous voulez en savoir plus sur Madame de Sévigné, cliquer ici pour pour accéder à Wikipédia

Crédit photo : Etienne

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.