Mademoiselle De, photographe promeneuse

Exposition d’une artiste découverte aux Ateliers du Bout du Monde à Keroman : Mademoiselle De

« Je suis arrivée à la photographie comme je suis arrivée en Bretagne : En marchant un peu par hasard.

Je n’ai jamais vraiment étudié, ni l’image ni rien du tout, mais j’ai appris beaucoup de choses en regardant, en écoutant, en faisant aussi. Je n’ai du coup que très peu de notions techniques concernant la photo. J’ai grandis au fur & à mesure, en me trompant & en essayant encore, & encore, de sorte que certaines de mes images sont souvent naïves & maladroites.

J’ai été une « professionnelle » pendant quelques années. Presque 4. J’ai eu un atelier, j’ai beaucoup travaillé, exposé & partagé mon travail, j’ai beaucoup cherché, j’ai pris de nombreux chemins qui parfois m’éloignaient de cette maladresse. Le résultat n’était pas toujours satisfaisant, mais cette expérience m’a permis de comprendre quelle sorte de photographe je suis.

Je pense être une passeuse. Je vois des choses & ces choses deviennent des images. Que je déclenche ou non.

Si je déclenche, ces images deviennent les vôtres, elles ne m’appartiennent plus.

Si je ne déclenche pas, elles deviennent soit des souvenirs, soit des photos de tête exposées dans ma mémoire.

Aujourd’hui, je ne vis plus de la photographie. Il faut être un super-héros pour réussir à en vivre. Je me suis ainsi dégagée de toute contrainte, & j’ai retrouvé ma naïveté & ma maladresse.

Je continue de chercher, mais sans but réel, sans objectif précis.

Je continue de marcher, de regarder, & parfois, je déclenche.

J’habite toujours en Bretagne, & je vais avoir 45 ans.

C’est tout. »

Par Mademoiselle De

http://mlle-de.com

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *