Le Graffiti, de l’art dans la rue !

J’apprends que les collectifs se concertent avant de graffer des merveilles en écho avec le terroir. Celui-ci tels des racines vivifiera ce spontanéisme artistique qu’est le graff. Quand j’observe ces lancés de jet de bombes qui selon la couleur approfondissent et mettent en valeur certaines attitudes ou expressions, je jubile. Cela me rappelle un art universel qui palpite au cœur d’un quartier, tel que Frébault. J’ai assisté à la décoration d’un blockhaus avec l’artiste Oscar Yana et je n’en reviens pas de la résonance émotionnelle que cela produit. C’est un art qui agit au cœur de soi, donc c’est un art vivant. La spontanéité règne dans toute cette expression.

Des photos de graffitis sur lekiosque.bzh :

L’art graffiti avec Diaspora Crew

L’art dans la ville, Lorient sud

Un livre est sorti en juin 2019 :

Street art au pays de Lorient

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *