Création Jazz au CDDB

“C’est alors que j’appris que les mots ne servent à rien, que les mots ne correspondent jamais à ce qu’ils s’efforcent d’exprimer.” William Faulkner – Tandis que j’agonise

La contrebassiste de jazz Sarah Murcia, adapte librement le roman “Tandis que j’agonise”du grand écrivain américain William Faulkner . Elle met en chansons ce roman polyphonique, Mark Tompkins incarne, lui, les personnages de cette tragi-comédie qui raconte le périple funéraire burlesque et pathétique d’une famille de paysans au fin fond du Mississippi dans les années 1930.

« Mon rapport avec la littérature, comme avec la musique, m’oriente souvent vers des artistes qui proposent un trouble formel, un vertige, un regard ambigu, qui se plaisent à déstabiliser le lecteur ou le spectateur (…). Faulkner m’a toujours servi de référence, tant en littérature que dans les autres arts. Ce que j’y cherche, c’est l’oscillation entre la sensation du confort et celle du danger. » De cette farce épique et de ses monologues intérieurs, Sarah Murcia tirera un récit musical pour la scène.

avec
Sarah Murcia, contrebasse et voix
Gilles Coronado, guitare
Olivier Py, saxophone
Franck Vaillant, batterie
Benoit Delbecq, piano
Mark Tompkins, voix

Site web : http://sarah-murcia.fr

N-B: Le 26 janvier 2020, Sarah Murcia jouera en duo avec Kamilya Jubran à Port-Louis au festival Jazz Miniature

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *