Anita Conti : une histoire, un fonds à Lorient

Le collège de Kerolay a été rebaptisé Anita Conti en 2006. Rappelons nous qui fut cette grande dame.

Née en 1899 en Seine et Oise, Anita Conti fut habituée dès l’enfance à côtoyer la mer et les bateaux. Ce fut une humaniste active et passionnée, qui fut aussi relieuse d’art, journaliste, photographe et écrivain. Elle mourut en 1997 à Douarnenez

Elle fut donc d’abord relieuse d’art, puis c’est son mari qui l’oriente vers une autre voie. Avant la guerre, elle embarque en 1935 sur un bateau océanographe. Et par la suite, c’est sur un chalutier-morutier qu’elle navigue en mer de Barents et au Spitzberg pendant 100 jours. Elle s’évertue à dénoncer la surexploitation des océans. Ses récits de voyages sont nombreux, elle publie des articles dans divers journaux. Ses activités la firent remarquer par l’ancêtre de l’Ifremer, elle en devint « chargée de propagande », ce qui l’amène notamment à aller sur le premier navire océanographe français. Au cours de ses équipées maritimes, elle prit de nombreuses photos dans des conditions pratiques très difficiles parfois. Son travail colossal et remarquable entre autre dénonce la vie précaire des marins et aussi un état des lieux déplorables des mers…

Plus d’informations sur le site du Patrimoine de la Ville de Lorient

Découvrez le fonds Anita Conti, propriété de la Ville de Lorient, sur la base de données en ligne accessible à l’adresse :

Fonds iconographique Anita Conti

Fonds d’archives papier Anita Conti

Par Isabelle et Nicolas

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *