Impact écologique du numérique

Jour après jour, nous tentons de consommer plus responsable, d’éteindre nos lumières, de trier nos déchets… Mais qu’en est-il de nos comportements face aux technologies numériques ? Qui aujourd’hui, qu’il soit adepte ou débutant, n’utilisent pas des nouvelles technologies ? Il suffit pourtant d’apprendre les bons gestes, les bonnes pratiques à adopter avec l’informatique…

Voici 10 écogestes numériques à adopter absolument :

1 / On reste fidèle jusqu’au bout à son vieux PC, on évite de le changer tous les 2 ou 3 ans. On peut aussi se tourner vers des appareils modulables comme le Fairphone et soutenir les associations qui luttent contre l’obsolescence programmée.

2 / On recycle ses e-dechets, et on ne jette pas ses ordinateurs et autres smartphones à la poubelle ! Le site eco-systemes.fr vous propose de trouver le point de collecte le plus proche de chez vous en 3 clics, soit pour recycler l’appareil, soit pour le donner à une association.

3 / On regarde ses émissions préférées en live sur la TNT, le streaming est à bannir (ou du moins à restreindre).

4 / On diminue son utilisation du cloud, qui est tout sauf écolo. Le stockage en ligne de ses documents est plus énergivore que celui sur son ordinateur (clef USB ou disque dur externe). Utiliser une messagerie responsable telle que Newmanity Mail, qui stocke ses données dans un data center à bilan carbone neutre, pourra légèrement atténuer son impact.

 

5 / On débranche tout, son ordinateur, ses chargeurs et ses box ADSL.

6 / On privilégie les data centers 100% green, c’est à dire à bilan carbone neutre comme celui d’Evo Switch aux Pays-Bas par exemple.

7 / On vide sa boîte mail, car conserver 30 mails consomme environ l’équivalent d’une ampoule laissée allumée toute la journée! un tout nouveau service Cleanfox, permet de nettoyer sa boîte mail en se désabonnant et supprimant toutes les newsletters indésirables en moins d’une minute.

8 / On surveille son poids, car l’envoi d’un courriel représente environ 20 grammes de CO², et on privilégie, par exemple, les liens plutôt que les pièces jointes.

9 / On s’engage pour l’éco-conception des sites Web, et on se focalise sur ses fonctionnalités essentielles et on élimine le superflu…

10 / On évite les moteurs de recherche, et on va directement sur un site, soit en tapant son adresse, soit en l’enregistrant comme favori. On peut aussi utiliser un moteur de recherche comme Ecosia, qui reverse 80% de ses bénéfices publicitaires, à la plantation d’arbres au Burkina Faso.

Voilà, maintenant que vous connaissez les 10 gestes essentiels, c’est à vous de jouer maintenant…Faites du ménage et du tri !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *