Expo photo « Terre et partage »

Sarah Latscha expose ses photos sur l’écolieu « Terre et Partage » situé à La Guette près de Paimpont dans le département d’Ille-et-Vilaine. Du 20 octobre et jusqu’à fin novembre au 1er étage du centre social du Polygone PLL, du lundi au vendredi (9h-12h / 14h-18h)

Comment as tu eu l’idée de ce reportage photo ?

J’ai un projet artistique autour des écolieux en France. Ce mode de vie m’a tout de suite intéressé et questionné.

Il y a un photographe Martin Bertrand qui a fait un reportage sur l’écolieu Kerlanic, près de Rostrenen. C’est un travail qui donne envie de photographier d’autres écolieux. J’ai également pour inspiration les photographies animalières de Vincent Munier.

Je dessine également, et en ce moment j’ai un projet sur les cabanes. Je propose aussi des ateliers de photographie et de dessin en lien avec la nature avec cette exposition.

Peux tu nous parler de La Guette ?

Je cherchais un endroit pour me ressourcer et j’ai découvert le hameau de La Guette par une amie. J’ai été touchée par ce lieu et j’ai eu envie de faire partager leur mode de vie. Les personnes vivent en harmonie avec la nature, dans un soucis d’écologie et de partage. Il s’agit d’un écolieu ouvert à toute personne désireuse de se ressourcer ou faire du woofing. Les personnes qui vivent sur le lieu apporte une contribution en aidant au potager par exemple ou à retaper l’ancienne maison d’Alexis qui a brûlée. Les personnes restent plusieurs mois ou plusieurs années ou simplement un week-end end.

C’est un écolieu  situé dans un hameau à 6 km de Paimpont dans la forêt de Brocéliande où les personnes vivent en communauté. Ils cultivent le vivre ensemble, pratiquent le végétarisme et proposent des ateliers en lien avec le bien être et la permaculture.

Il y a deux kerterres (des petites maisons rondes en chaux et en chanvre) et un endroit situé dans l’ancienne maison d’Alexis (le propriétaire du terrain) qui permet d’accueillir quelques personnes. Cet endroit est en cours de petits travaux pour accueillir plus de personnes. Il arrive que des personnes logent dans la yourte de méditation ou dans la paillourte. Les personnes peuvent aussi venir avec leur caravane ou leur camping car. L’accueil se fait principalement l’été et permet d’intégrer dans le groupe des personne avec leur tente.

La première fois que j’y suis allée ils étaient trois à y vivre, actuellement, d’après les nouvelles d’Alexis, ils sont six. Les personnes vivant sur le lieu ont créée l’association Terre et Partage. Ils proposent d’accueillir des personnes en difficulté ou cherchant le calme de la nature.

Que t’a apporté cette expérience ?

J’ai découvert un mode de vie alternatif et nouveau pour moi. J’ai pu rencontrer des gens ouverts d’esprit et me lier d’amitié avec Alexis, à qui j’écris régulièrement. Je suis retournée plusieurs fois sur le lieu.

Merci Sarah

Visite de l’exposition

Pour aller plus loin sur les écolieux en Bretagne et en France

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.