Expo photo de Noémie Leclerc

Mes photos ont été réalisées lors de promenades en Bretagne. Je photographie de manière instinctive avec comme protocole de prise de vue l’omission d’éléments permettant d’identifier un lieu précis. Cette imprécision est valable aussi pour l’aspect temporel, notamment grâce à l’utilisation de l’argentique et de pellicules anciennes. Ces démarches ont pour objectif de les rendre intemporelles et universelles facilitant ainsi, l’appropriation du regardeur.

Je présente ici deux séries :

« Insulaire » : le noir et blanc met en valeur la lumière. Cette dernière créée une ambiance particulière sur un lieu où l’automne s’installe, la nature omniprésente impose à l’homme de vivre au gré des averses et des éclaircies. Les maisons, les voitures présentent sur l’île suggèrent la présence humaine mais, soulignent également son absence.

« Là où la Terre se termine » : les falaises, les plages, les îles, des lieux où la terre se termine et laisse place à un vaste océan. Des lieux de transitions où les phares représentent les gardes-frontières entre ces deux éléments. Certains les dépassent pour partir, d’autres pour revenir.

1 image 100 formes, le site de Noémie Leclerc, avec bientôt la vente en ligne de tirages et de créations : leclercnoemie.wordpress.com

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] lekiosque.bzh/2018/expo-photo-noemie-leclerc […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *