Mikhael & Nil Adventures

Des nouvelles des aventuriers suite à l’article Le tour du monde de Mikhael et Nil

 

Après 14 jours de navigation, nous sommes enfin arrivés en Martinique 😎🐶⛵️
Nil et moi avons traversé l’océan Atlantique à la voile 💪🌊

Il y a 2 ans, je montais sur mon premier voilier habitable grâce à l’association Les Marguerites. Et c’était l’un de mes premiers mal de mer. Je ne faisais pas le fier. Je m’étais dit : « T’es sûr ?! Tu veux vraiment traverser les océans à la voile ? » Non, je n’étais pas sûr de moi. Mais comme pour tout, j’imaginais qu’il fallait de la pratique et encore de la pratique. Alors je n’ai pas lâché l’affaire, et pendant les 2 dernières années j’ai régaté, fait des stages à Les Glénans – Ecole de voile et traversé l’Atlantique en équipage. Un grand merci à l’association les Marguerites et plus particulièrement à Nicolas Le Corre de m’avoir offert son aide précieuse dans ce projet marin.

Je pense que lorsqu’on a un rêve et qu’on y croit fort alors celui ci peut devenir possible. Certains essayerons de vous décourager, d’autres se soucierons guère de vous aider, vous aurez des hauts et des bas, mais le plus important c’est de toujours y croire, être tenace et se battre pour se donner les moyens de le réaliser.

 

Comment était Nil ?

Nil a lui aussi été tenace. Il en a parcouru du chemin. À 3 mois (il va avoir 3 ans), pour exercer son équilibre, il se faisait balader en paddle. Une fois tombé à l’eau, il a vite compris qu’il préférait rester au sec sur la planche. Puis, très vite, il met sa première patte sur un bateau. Nous avons commencé à naviguer ensemble sur un petit dériveur. Il ne rechignait pas à monter à bord mais était content d’en descendre après 2 heures. Je me souviens sa tête lorsqu’on est reparti du Cap-Vert. Une tête qui voulait dire : « Et merde, rebelote ! » Son adaptabilité m’a surpris plus d’une fois. Il a été incroyablement conciliant, patient et calme. Je suis vraiment fier de lui. J’ai beaucoup de chance avec Nil.

Et maintenant ?

N’ayant pas les moyens de la garder, je mets en vente notre chère Goëlhan pour pouvoir continuer à vélo. C’est un peu à contre cœur car c’est un super bateau qui nous aura emmené à bon port. Goëlhan nous a gardé vivants lorsque nous étions au beau milieu de l’océan, c’est elle qui a veillé sur nous lorsque je dormais, alors il se crée forcément un lien fort. Je ne la céderai pas à n’importe qui et je la suivrai de près.

Comment allez-vous rejoindre le continent nord américain ?

Peut être que le nouveau propriétaire de Goëlhan accepterait de nous déposer sur le continent 🥺😇 Si non, je ne sais pas encore. C’est l’aventure 😉

Pour leur soutien, merci aux contributeurs Leetchi, à JMT Alimentation Animale Caudan (il nous reste encore des croquettes 🐶), à Aurora Productions, à TravelMap, à LiveXplorer et aux Laboratoires Copmed.
😘

Merci à Geoffrey de m’avoir soufflé l’idée folle d’acheter un voilier 😉

Et un grand merci à vous tous 😘

#mikhaelandniladventures

 

A suivre…

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *