On adore les couleurs d’Ador à Lorient

Nouvelle fresque au quartier Polygone – Frébault dans le cadre de l’action « Couleur Qu’ARTier ». Il s’agit de valoriser avec les habitants les graffs et fresques qui jalonnent le quartier Frébault, tel un musée à ciel ouvert où artistes et habitants conjuguent leurs talents…

Le centre social du Polygone PLL a accueilli le graffeur nantais Ador suite à la demande d’une habitante du quartier d’embellir la rue où elle habite. Faustine Hamoum est bien connue dans le quartier, elle a en effet réalisé avec d’autres habitants la fresque rue Pontois en été 2021 (plus d’infos). Faustine participe aussi au projet cette année en animant un atelier pour sensibiliser sur le bien-être et l’entretien de celui-ci. L’idée est de faire intervenir les habitant pour sensibiliser sur les bonnes pratiques à avoir dans leur quartier en détournant des panneaux de signalisations…(plus d’infos)

Ador vient de fêter ses 18 ans de graffiti par un livre. Son terrain de jeu va des murs aux toiles, il expose dans des galeries depuis 2015. Joli pied de nez aux professeurs des Beaux arts de Nantes où il a étudié qui considéraient le graffiti comme une sous-culture. Ses influences vont de Bosch et Brueghel à Ungerer et Daumier côté caricature. Ses collaborations avec Semor sont bien connues à Nantes, en particulier le défilé burlesque quai des Antilles. (Voir des photos) . Il a déjà peint ses œuvres faussement enfantines de personnages et animaux au quatre coins du monde. Il apprécie de voyager en Inde, Palestine ou à Madagascar pour des projets artistiques car il se sent mal à l’aise en tant que touriste…

Pendant son séjour à Lorient, sa fresque a suscité beaucoup d’intérêt chez les passants. Plusieurs lectures de son œuvre sont possibles…Vous pourrez aussi y lire un message codé : avec la première lettre de chaque nom d’animaux !

Plus d’infos sur son site, Facebook, Instagram

Consulter quelques pages de son nouveau livre en cliquant ici et commander le en cliquant là

N-B: Ador nous conseille d’écouter Dooz Kawa

 

Patrick

Erik

Nicolas

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.