Wood street, l’exposition du Diaspora crew

7000 réservations en quelques jours pour cet événement en décembre à Lorient. Le musée éphémère a été rebaptisé galerie d’art pour pouvoir accueillir du public en cette fin d’année 2020 mouvementée…

En deux mois 24 artistes du Diaspora crew se sont approprier un local mis à disposition par le promoteur immobilier Seemo. Ils ont doublé la surface d’exposition en installant une centaine de portes pour réaliser des cloisons et son passés de 600 m2 de murs  à 1500 m2 d’exposition ! Le collectif n’a pas chômé, les artistes étaient sur le pont jusqu’au 31 décembre pour accueillir les heureux propriétaires d’un billet d’entrée. Pour mieux connaître les organisateurs Ezra et Kaz, lire L’art graffiti avec Diaspora Crew

Beau cadeau de noël pour des adhérents du centre social PLL qui se sont rendus en groupes ou en individuels à la découverte de l’art du collectif Diaspora. Voici quelques témoignages en images ou en textes…Merci et bravo aux artistes, espérons que cet événement donnera des idées aux villes du pays de Lorient…Pourquoi pas un parcours artistique comme à Saint-Brieuc à l’échelle du pays de Lorient ? 25 communes à enchanter par des fresques hautes en couleurs !

Ces artistes avaient un message à nous faire passer avec cette exposition “Wood Street, quand la nature reprend ses droits”, espérons que nous saurons les entendre…

Suivez Diaspora crew sur facebook

N-B: le Livre Street Art Lorient a été réédité…Plus d’infos sur la page facebook

Erik

 

Saïko

 

Etienne

 

Delphine

 

Frédéric

 

Isabelle

 

Stéphane

 

Maxime

 

Jean

 

Josiane

 

Nicolas

 

Louis  

Au-delà des immenses peintures qui ne peuvent être exécutées qu’avec l’aide d’un échafaudage, j’ai pu contempler cet assemblage de métaux qui donnent lieu à un personnage expressif. Celui-ci tend son bras amical comme pour nous inviter à découvrir ce lieu original ! Mais au-delà du climat enthousiasmant qui active toutes curiosités, le point d’orgue à été quand j’ai pu discuter avec un artiste (Ezra) présent dans ce lieu. Ses explications m’ont conforté dans l’idée que cet art invite au voyage ! Dès lors je voyage avec de nouvelles perspectives ! Cela pour dire que cette exposition s’insinue dans tout for intérieur et l’alimente pour peu que l’on soit sensible et à l’art et au monde de la rue…

 

Yannael

Yannael a trouvé le travail des graffeurs époustouflant. Il a aimé aussi bien les dessins que les signatures et il a adoré les sculptures !
Ses mots : «  C’est génial ce que l’on peut faire avec une bombe de peinture ! »
Rêvez est alors juste essentiel. Les explications et la disponibilité de Kaz et Ezra étaient très intéressantes.

 

Erik

C’est avec impatience que j’attendais le moment d’entrer dans l ‘exposition pour voir les magnifiques graffs qu’il y avait comme l’annonçaient ceux qui étaient sur la façade de l’immeuble du 32 cours de Chazelles ! Je fus complètement ravi de ce que je découvris à l’intérieur et mon objectif également. Je dois dire que la situation actuelle limitant la circulation intérieure me permis de déclencher selon mes découvertes progressives. Les graffeurs dévoilent leurs talents dans une galerie dite éphémère , où leurs œuvres aussi divers que magnifiques se côtoient pour former un passage évolutif ou des personnages et des paysages se croisent dans un milieu très futuriste par leurs couleurs et leurs formes. Les photographes ne sont pas loin par leur différentes visions pour les restituer sous plusieurs angles et dimensions et surtout de leurs interprétations qui permettent d’augmenter la puissance de ces œuvres majestueuses qui seraient pour cet ensemble perdues dans l‘avenir par leur position d’ éphémère…Si vous remarquez des graff quelque part saisissez l‘instant et fixez leurs existences par vos photos pour leur conservation dans le futur !

 

Jeanne

Que cette expo fait du bien dans cette période morose ! De véritables œuvres d’art et une vraie découverte d’artistes talentueux qui savent donner de nouvelles couleurs à une ville !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.