Articles

Les oubliés du Front de Lorient

En 2005, à l’occasion du 60e anniversaire de la libération de la Poche de Lorient, la Ville de Lorient a réalisé un film documentaire de 52 mn pour mettre en avant ces combattants de l’ombre.

Après une tentative infructueuse pour libérer la ville début août 1944, les Alliés continuent leur conquête du territoire français et laissent derrière eux un certain nombre d’endroits où les soldats allemands se replient et maintiennent des places fortes. La Poche de Lorient demeure une zone occupée jusqu’au 10 mai 1945.

Film réalisé par Christophe Hoyet, produit par Trigone Production et la Ville de Lorient.

Un article sur Trigone Production de janvier 2018, cliquer ICI

Faut qu’ça MARCHE !!!

Frédéric Pinguaud nous présente sa chaîne Youtube “Faut qu’ça MARCHE !!!

https://www.youtube.com/channel/UCp3BuW-QGZHOegJ8cuHYNRg

 

Bonjour, c’est Frédéric.

Bienvenu sur ma chaîne où j’aime vous emmener avec moi en randonnée.Je suis moi-même un marcheur assidu depuis quelques temps. Je suis venu à la marche pour des raisons de santé. C’est la raison pour laquelle je parle notamment des problèmes de cœur. Des problèmes Cardio.

Chaque semaine, je publie une vidéo qui vous donnera des idées de randos et de balades en Bretagne sud. Chaque semaine, je partage avec vous le plaisir de découvrir de beaux paysages, l’histoire de certains lieux ou quelques astuces de marcheurs.Grace à cette chaîne, vous allez aussi avoir la possibilité de changer d’air depuis chez vous . Donc, si vous voulez m’accompagner virtuellement, je vous invite à vous abonner à ma chaîne pour ne rien rater et surtout à vous présenter dans les commentaires.

Moi , je vous dis à tout de suite sur une de mes vidéos.En attendant, prenez soin de vous et pour que vous vous portiez bien : FAUT QU’CA MARCHE !!!

Frédéric

 

Le dernier épisode, contraint par le confinement, vous fera redécouvrir Lorient !

Exposition de photographie plasticienne Imagin’R

La photographie plasticienne s’offre plus d’un mois d’exposition à Agora, les Grands larges Lorient.

A mi-chemin entre la photographie et la peinture, la photographie plasticienne entérine l’effacement de la frontière entre la photographie et les arts plastiques. Fusionnant l’oeil et l’imagination des auteurs, l’exposition met en lumière plusieurs auteurs photographes de talent venant du Pays de Lorient et de la région Bretagne. Les procédés et les photographies obtenus sauront vous émerveiller par des réalisations hors du commun.

Dès les années 70, ce nouveau mouvement photographique est lancé par 3 expositions à Paris et Stuttgart. Dans les années 1990, à côté des thématiques originelles que sont la photographie documentaire, le reportage ou encore le portrait, émergent de nouvelles pratiques photographiques rassemblées en France sous le terme de « photographie plasticienne ».
En 1998, la critique d’art Dominique Baqué forge ce terme qui se répand rapidement sur le marché de l’art.

Aujourd’hui, à chaque minute, il est pris autant de photographie dans le monde que pendant tout le 19ième siècle ! Certains affirment qu’il est pris plus de 2 milliards de photos instantanées par jour (principalement avec les 2,5 milliards de téléphone portables).

La photographie plasticienne ne vise pas à montrer le monde exact comme ces photos instantanées. Elle présente au lecteur une fusion du monde avec
l’imaginaire et l’âme de chaque auteur.

Avec  l’exposition Imagin’R, Laurent Balpe, l’organisateur, présente des œuvres obtenues par divers procédés comme les attaques acides sur des négatifs photographiques, la fusion de plusieurs photographies, l’intégration de courbes et nuances fractales et surtout une part importante d’imaginaire puisé au plus profond des cinq artistes chevronnés :

Ediluz

https://pubcyber.wixsite.com/imaginr/ediluz

Jeplor

https://pubcyber.wixsite.com/imaginr/jeplor

Daniel Lafontaine

https://pubcyber.wixsite.com/imaginr/daniel-lafontaine

Jacques Rousselin

https://pubcyber.wixsite.com/imaginr/jacques-rousselin

Josiane Chevalier

https://pubcyber.wixsite.com/imaginr/josiane-chevalier

 

Du 5 au 30 avril 2021 / Les Grands Larges, 25 avenue Général de Gaulle à Lorient

Entrée gratuite du lundi au vendredi en continu de 8h30 à 19h

Rencontre avec les artistes (date à préciser)

Le régime des intermittents du spectacle : comment ça marche ?

On en parle en ce moment, car les intermittents du spectacle vivant occupent plusieurs théâtres en France. Mais concrètement de quoi s’agit-il ?
C’est un régime d’indemnisation-chômage pour des artistes professionnels, car un intermittent du spectacle n’est pas employé en continu. Exception culturelle : ce régime n’existe qu’en France.

Comment l’obtenir ?

Pour une grande majorité de cas, l’indemnité est de l’ordre de 1200 à 1300 € nets / mois.
Pour un artiste (comédien, musicien, danseur, clown, arts de la rue…) il faut avoir obtenu 43 dates de représentations dans l’année, fixées par un contrat. Pour un technicien (son, lumière, régie, costumière, maquilleuse…) il faut avoir travaillé 507 h dans l’année. Si l’intermittent ne parvient pas à justifier de ce nombre de contrats ou d’heures pour un an, il perd le droit à ce régime.
Depuis la crise sanitaire, à cause de la fermeture des salles de spectacles, de l’interdiction des spectacles debout, des restrictions concernant les rassemblements sur l’espace public même en extérieur, un très grand nombre d’entre eux sont interdits de travailler et menacés de ne plus pouvoir exercer leur métier. Ils ont obtenu une année blanche jusqu’en août 2021 (c’est-à-dire la prolongation de leurs droits). Mais si les spectacles ne reprennent pas dans un futur très proche, et si leur année blanche n’est pas renouvelée jusqu’en août 2022, la plupart d ‘entre eux perdront leurs droits.

Quel rapport y a-t-il entre cette indemnisation et le cachet perçu pour un spectacle ?

Les chiffres sont arrondis pour faciliter la compréhension, avec. Si on prend l’ exemple théorique d’un cachet de 240 € bruts /par artiste pour un spectacle (ce qui représente non seulement 1h à 1h30 de prestation, mais aussi tout le temps de préparation : répétitions, installation du matériel, etc) :
– 120€ sont versés immédiatement, au titre des charges, au GUSO (Guichet Unique du Spectacle Occasionnel)
-Restent 120 € de salaire net, mais Pôle Emploi diminue alors l’indemnité-chômage de plus de la moitié de ces 120 €
-Si bien que pour un cachet brut de 240 €, l’intermittent a gagné en fait environ 50 € seulement (qui s’ajoutent à son indemnité). C’est vraiment très peu cher payer tous ces artistes professionnels qui nous apportent le rêve, la beauté, l’émotion et nous aident à vivre.
On ne fait pas ces métiers pour devenir riches, on les fait par passion. Mais si les intermittents perdent leur régime, la culture disparait, et avec elle la civilisation et notre part d’humanité.

Mireille KERGOAT

Mars, mois de la langue Bretonne

Dans le cadre du « Mois du breton – Mizvezh ar brezhoneg », découvrez sur votre webjournal des formations linguistiques et des activités culturelles.

Toute la programmation en Bretagne en cliquant ICI

“Pendant les Deizioù, je lis un livre sur la Bretagne” est une proposition d’Emglev Bro an Oriant faite à tous de mieux découvrir le fonds breton dans différentes médiathèques du Pays de Lorient. Les médiathèques participantes mettent en avant leurs ouvrages en langue bretonne ou à propos de la culture bretonne pendant les Deizioù et le Mois de la Langue Bretonne.

 

Sur la chaîne Youtube “Bretonne”, Maïlys Princé propose des cours de breton, partage ses coups de cœur littéraires, musicaux et vous fait même découvrir les particularités du breton de l’île de Groix : https://www.youtube.com/channel/UCoHpEz8U6nlhgkefE7cHR1w

 

Apprenez le breton en écoutant des podcasts de dix minutes par jour, vous parlerez breton dans six mois !

En fait si vous commencez aujourd’hui, vous pourrez dire ‘Komz a ran brezhoneg bremañ !’ dès demain !

Je parle breton maintenant avec https://eienn.bzh

 

 

La série « Clichés bretons » est une série de 24 épisodes de 2 minutes qui a pour objectif de répondre à des questions que l’on peut se poser sur la Bretagne, en tordant le cou, avec humour et rigueur, à certaines idées reçues sur la Bretagne : Nantes est-elle en Bretagne ? Le Gwenn ha du est-il traditionnel ? Quelles sont les origines des coiffes bretonnes ? Pleut-il toujours en Bretagne ?

Retrouvez tous les épisodes sur le site Bretagne Culture Diversité, en français et en breton !

A suivre…

 

 

La Fête du court métrage 2021

Accéder gratuitement à des dizaines de films en vous inscrivant à La Galaxie du court ! (Vous pouvez aussi faire un don…)

La Galaxie du court, plateforme vidéo de La Fête du court métrage, vous permettra de découvrir la richesse du court métrage à travers 150 films courts depuis chez vous, sur simple inscription et gratuitement, du 24 au 30 mars. Aventure, frissons, émotions, il y en aura pour tous les goûts !

Comment voir ces films ?

Inscrivez-vous en ligne sur le site La Galaxie du court :

https://univers.lafeteducourt.com/

Découvrez  la programmation de La Galaxie du court (PDF – liste des films)

N’hésitez pas à laisser en commentaire de cet article vos coups de cœur !

L’impact du numérique sur la planète

Profitons d’événements organisés cette semaine* pour se remettre à jour sur les questions d’écologie numérique…

Pendant la Semaine du Numérique 2019 à Lorient, nous avions organiser à l’espace multimédia une semaine découverte des questions liées à l’impact du numérique sur l’environnement. Un quiz avait été proposé pour venir tester ses connaissances même si c’était surtout un prétexte pour faire des recherches…La plupart des réponses se trouvaient dans le guide La face cachée du numérique créé par L’ADEME. Télécharger la version de janvier 2021 en cliquant ICI

*Le Cyberworld clean-up day ( jour de nettoyage numérique planétaire) aura lieu le samedi 20 mars et de la conférence sur la pollution numérique organisée par l’association Camp’TIC le mardi 16 mars (Plus d’infos ICI)

Le numérique aujourd’hui c’est : 6% des émissions à effet de serre, c’est à dire autant que les transports aériens mondiaux sur un an. 800 kilos de matières premières sont nécessaires pour fabriquer un ordinateur portable. Un ou une salariée émet en moyenne, en France, 514 kg de gaz à effet de serre à cause de son utilisation du numérique, ce qui représente un trajet Paris-Moscou en voiture.

Crédit : PrincessH

Repensons nos manières d’utiliser les outils numériques…Comment agir ? Faisons le tri et supprimons nos données numériques comme les mails, images, vidéos, fichiers bureautiques que nous n’utiliserons pas et interrogeons nous toute la semaine sur lekiosque.bzh :

Lundi 15 mars, pour cette première journée,  commençons par étudier cette infographie de Archimag sur les chiffres clés de la pollution numérique : nos appareils électroniques sont une source de pollution numérique dès leur conception, quand nous les utilisons et bien après leur destruction ! Cliquez ICI

Mardi 16 mars, rendez-vous à 20h pour une Controverse numérique en visioconférence avec l’association Camp’TIC sur le thème de la Pollution numérique, plus d’infos ICI

Mercredi 17 mars,  présentation sur lekiosque.bzh du MOOC Numérique Responsable

Jeudi 18 mars, Testez vos connaissances :

Votre utilisation du smartphone est-elle durable ?

vendredi 19 mars, Testez vos connaissances ?

Savez-vous (vraiment) quelle est l’empreinte environnementale de nos appareils numériques ?

Samedi 20 mars ce sera à vous de jouer pour le jour de nettoyage numérique planétaire (Cyberworld clean-up day) :

https://cyberworldcleanupday.fr

Oulala Jazz Band en concert virtuel

Le Oulala Jazz band réimagine les tubes pop et variétés dans les styles d’autrefois, comme le swing, le jazz manouche…Le groupe est bien connu au centre social Polygone pour avoir avoir joué au repas de noël. Leur concert vendredi 5 mars en direct de la salle de spectacle des Arcs à Quéven est rediffusé sur Youtube, bon concert !

Sortie photo à la réserve naturelle de Guidel

Première sortie photo de l’année à la découverte de la faune et la flore de la ré­serve na­tu­relle régionale des étangs du Petit et du Grand Loc’h à Guidel. Le site  a un rôle de halte migratoire et d’abri pour les oiseaux hivernants. Hérons, rouges-gorge, alouettes, buses, canards, cormorans étaient au rendez-vous…Plus d’infos sur la réserve en cliquant ICI

Josiane

Erik

Isabelle

Jean

Nicolas

René

 

 

Mes voisins sont formidables

⛳️ C’EST PARTI ! Dès aujourd’hui, racontez les lieux, initiatives et personnes qui rendent votre quotidien formidable sur https://mesvoisinssontformidables.fr !

🙌 Le voisin, la voisine, c’est vous, c’est moi, c’est lui, c’est nous ! En partageant le même territoire, nous partageons aussi des valeurs, des liens, des idées, des envies. Et si on racontait ce qui nous fait du bien près de chez nous ?

🎯 Objectif : Recueillir 1000 témoignages d’habitants des 25 communes de Lorient Agglomération sur les personnes, lieux et initiatives qui vous inspirent près de chez vous, afin d’en faire 6 cartes illustrées racontant un territoire en transition…

🙌 Chaque jour, sur notre territoire, des milliers d’habitants font preuve d’inventivité, de solidarité, et de courage pour rendre la vie plus douce ou pour défricher des chemins prometteurs encore inexplorés.

🎊 Et parce que ces personnes, les actions qu’elles entreprennent, les lieux qu’elles bâtissent, sont formidables, nous avons décidé de les soutenir et de les mettre en lumière.

Pour réussir cet inventaire positif et citoyen, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

📍 Rendez-vous sur : www.mesvoisinssontformidables.fr

Un projet Aloen Agence Locale Energie, en partenariat avec Lorient Agglomération etADEME Région Bretagne