Articles

Sorties photo – découverte en juillet

Deux sorties payantes sont organisées en juillet avec l’espace multimédia, dans le respect des règles sanitaires…

Sortie à Castennec (Pluméliau-Bieuzy)

Le jeudi 9 juillet de 14h30 à 16h30 avec Samuel Piriou, géologue. Départ à 13h30, retour 18h30. Prévoir un masque pour le transport. Places limitées : 6

1- Bord du Blavet: description de la roche locale, origine et formation.

2- Promontoire de Castennec: description du paysage à partir de ce formidable point de mire. Géologie régionale. Histoire et patrimoine du site.

3- Sentier sous les bois. Observations particularités géologiques locales.

4- Chapelle troglodyte de St-Gildas. Histoire du saint Gildas. Signification du symbolisme du dragon. Visite de la chapelle et de la pierre sonnante.

Tarifs : adulte : 8€, 12/17 ans : 3€
Sortie à l’observatoire du Plancton à Port-Louis le jeudi 16 juillet de 10h à 12h. Places limitées : 10
Départ du centre social à 9h, voyage en bateau-bus,
Selon la météo, repas à Port-Louis, reportage-photo dans l’après-midi, retour 17h
L’observatoire propose de pêcher et d’observer, au microscope, les surprenants petits êtres vivant dans une goutte d’eau de mer. Des images magnifiques qui permettent de découvrir le rôle fondamental du plancton pour la planète. Prévoir l’appareil photo pour immortaliser les découvertes.
Tarifs : 6€, réduit 4.50€

Deux adhérents de l’espace multimédia joueront les guides lors des prochaines sorties photo :

Le Jeudi 23 juillet de 9h à 13h, nous suivrons le Circuit d’art et d’histoire avec Isabelle

Un circuit patrimonial en centre-ville. En 5 kilomètres, 25 étapes font l’objet d’un descriptif permettant de remettre en perspective le lieu en question dans sa dimension historique et architecturale.

Le jeudi 30 juillet de 9h à 13h, direction la Rando des vallons avec Jean-Yves

Dans cet écrin de verdure, manoirs, lavoirs et fontaines dévoilent tout leur charme. Située au coeur du vallon, une mare écologique a été aménagée au printemps 2014.

Inscription conseillée à l’espace multimédia !

Plus d’infos sur les Promenades urbaines

Atelier de réparation de vélo

Le collectif Syklett propose un atelier de réparation de vélo participatif et solidaire. Ici, le réparateur c’est vous !

Nous mettons à disposition des adhérents les outils, les pièces détachées d’occasion et les conseils de nos professionnels, volontaires et bénévoles, dans un lieu chaleureux et convivial (13bis rue Beauvais à Lorient).

Le collectif propose aussi des ateliers de mécanique vélo itinérants dans les quartiers, les collèges/lycées, entreprises…Ainsi que des balades en triporteur à destination des personnes âgées et à mobilité réduite.

Enfin, le collectif organise quelques balades en groupe, s’inscrit sur divers événements locaux organisés par nos divers partenaires, …

Nous venons de temps en temps sur le quartier Polygone-Frébault pour les ateliers de réparation participative avec l’équipe du PLL.

A bientôt à l’atelier ou sur le quartier !

Collectif Syklett

http://syklett.bzh

Visions de Lorient en aquarelles

« Il n’y a pas d’obligation en art parce que l’art est libre » Vassily Kandinsky

Alors en toute liberté, autodidacte, j’ai choisi le chemin de l’aquarelle pour sa lumière, sa transparence et pour la technique humide qui permet de donner une ambiance et une atmosphère particulière.Les stages de haut niveau ainsi que les rencontres et les échanges avec d’autres artistes m’ont permis de progresser et d’évoluer. La recherche en créativité m’a orientée vers différents horizons tels que la peinture chinoise, la calligraphie, la broderie au fil de soie sur aquarelle, le collage, la technique mixte et le croquis dans le cadre des Urban Sketchers, tout en gardant une ligne directrice. Le choix des thématiques conditionne et influence mon travail. L’éclectisme est délibéré et chaque nouvelle technique ouvre de nouveaux horizons. Qu’il soit figuratif ou abstrait, mon univers : la mer, les ports mais aussi l’urbain, ma ville, la nature, les voyages m’inspirent.

Membre de la Société des Aquarellistes de Bretagne, j’ai aussi présenté mon travail dans le cadre d’expositions et de salons que ce soit à titre personnel ou dans le cadre associatif et avec les Urban Sketchers Lorient.

Prix du Public : Biennale d’Aquarelle l’Estran – Guidel 2017
Oeuvres remarquées au Salon de Riantec de 2017 et 2018
1 er Prix Dargent (catégorie collage) à Melrand – Couleurs de Bretagne 2019
Nominée pour la finale régionale de Couleurs de Bretagne 2019

Andrée LE GARREC
Aquarelliste
Urban Sketcher

Journée mondiale de l’environnement

La Journée mondiale de l’environnement a été initiée par l’Organisation des Nations unies en 1972. Le thème cette année est la biodiversité : c’est un appel à l’action pour lutter contre la perte accélérée d’espèces et la dégradation du monde naturel. Un million d’espèces végétales et animales sont menacées d’extinction, en grande partie à cause des activités humaines. La Journée mondiale de l’environnement nous invite à repenser la manière dont nos systèmes économiques ont évolué et l’impact qu’ils ont sur l’environnement.

Testez vos connaissances au sujet de la biodiversité et apprenez-en davantage sur les services complexes que la nature nous fournit : https://www.worldenvironmentday.global/fr/le-saviez-vous/faire-un-quiz

Qu’est-ce que la biodiversité et pourquoi est-ce important pour nous ?

Site web : https://www.worldenvironmentday.global/fr

N-B: A l’occasion de cette journée pour la planète, participez au Gaia World Tour un festival qui accueille des artistes, des scientifiques ou des explorateurs pour 30 heures de direct

Biodiversité, culture et communication animale, économie bleue, biomimétisme, poussières d’étoiles, océans, peuples premiers, musique, engagement, émerveillement, conscience, colère, droit de la nature, Overview Effect, les échanges seront passionnés, passionnants et inspirants sur www.gaiaworldtour.org

Au jardin partagé avec Hélène

Merci à Hélène pour cette ballade virtuelle au jardin partagé des coccinelles dans le quartier Frébault !

Saurez-vous reconnaître Bourrache, Capucine, Souci, Vipérine…et les 2 fleurs mystères ?

Le nom des plantes est indiqué en bas de chaque image ! Trouverez vous les 2 inconnues ?

Donnez votre réponse en commentaire, des graines de fleurs pour le ou la gagnant.e !

Les croqueurs en confinement (2/2)

Qui est la communauté mondiale de dessinateurs, autant professionnels qu’amateurs, qui valorisent la pratique du dessin in situ d’après l’observation directe de la vie urbaine et quotidienne ? Ce sont les Urban Sketchers !

En exclusivité pour votre webjournal, des croqueurs lorientais partagent leurs créations confinées :

Première partie de l’exposition

A Lorient, ils se retrouvent toutes les semaines en été pour croquer un quartier…Ils étaient venus en 2018 dans le quartier Polygone-Frébault, leurs superbes croquis avaient été exposé au centre social du Polygone, ils sont toujours en ligne, cliquez ICI ! N’hésitez à pas à les rejoindre, contactez Gérard Darris : gerard.darris@orange.fr

Les croqueurs de Lorient sur Flickr

Lumni, le web culturel au service de l’éducation

L’audiovisuel public, avec les ministères de l’Education et de la Culture, a lancé, mardi 19 novembre, Lumni, une nouvelle plateforme éducative en ligne au service des élèves de primaire, de collège et de lycée, ainsi que des enseignants et éducateurs : www.lumni.fr

Une nouvelle offre qui permet un accès à la culture, au savoir et à la connaissance.Elle propose aux enfants seuls ou accompagnés d’apprendre autrement, prolonger les cours et comprendre le monde qui nous entoure.

Leur ambition est de contribuer à développer le savoir et la connaissance en proposant des ressources gratuites, expertisées et sans publicité.
Plateforme éducative unique, plus de 10 000 contenus pédagogiques accessibles, en lien avec les programmes scolaires sur tous les niveaux du primaire au lycée dans toutes les disciplines.

Edit : 18 mars 2020

Pendant la durée de fermeture des écoles, collèges et lycées, Lumni est partenaire de l’opération « Nation apprenante » du ministère de l’Education nationale et de la jeunesse, pour accompagner les élèves, leurs familles et les enseignants.

Radio France propose un ensemble de contenus éducatifs sur France Culture et France Musique

France 4 modifie toute sa programmation de journée pour diffuser en direct des cours dispensés par des professeurs de l’Education Nationale

Du lundi au vendredi à partir du lundi 23 mars (et pour une période indéterminée à l’heure actuelle…)

  • 9h – 10h pour les CP – CE1 : 30 min de lecture & 30 min de maths
  • 11h – 12h la maison Lumni pour les 8-12 ans et plus spécifiquement pour les CM1 – CM2
  • 14h – 15h pour les collégiens : 30 min de français & 30 min de maths
  • 15h – 16h pour les lycéens (notamment les premières et les terminales) : 1h de Français, Maths, Histoire-Géo, Anglais ou Philo.

Le reste de la journée et les week-ends, priorité sera donnée à une programmation ludo-éducative qui alternera des contenus à vocation scolaire, avec des programmes plus divertissants.

La formation tout au long de la vie

 

FUN-MOOC est une plateforme de cours en ligne ou MOOC (Massive Open Online Course / Cours en ligne gratuit ouvert à tous).

Ces cours sont proposés par les établissements d’enseignement supérieur français et leurs 130 partenaires. En France et à travers le monde, ils permettent de diffuser la connaissance au plus grand nombre. Déjà plus de 6 million d’inscriptions à 547 MOOC diffusés ! Les étudiants et internautes peuvent les suivre de manière interactive, collaborative et à leur rythme. Ces cours sont mis à disposition gratuitement des internautes qui y trouvent matière à satisfaire leur curiosité, approfondir des sujets d’intérêt, ou initier une démarche d’auto-formation.

Bonne découverte de  FUN-MOOC sur ce cours :

https://www.fun-mooc.fr/courses/course-v1:zhFUN+115+session01/about

Ce cours vous permet de comprendre comment :

s’inscrire aux cours
suivre un cours
obtenir une attestation ou un certificat

Pour que les informations soient accessibles au plus grand nombre de personnes, ce cours a été rédigé et réalisé en collaboration avec les membres de l’atelier FALC ( Facile à Lire et à Comprendre) de l’ESAT La Roseraie et Les Courlis d’Avenir APEI.Plus d’informations sur le site easy-to-read.eu

Une deuxième chance avec “Remise en jeu”

Rencontre avec Robert Salaün, créateur du projet « Remise en jeu », une école de la deuxième chance pour que les jeunes retrouvent confiance en eux…

Influencé par ses expériences de footballeur professionnel (D2 à Poitiers, Châteauroux dans les années 70), mais surtout de professeur d’éducation physique et directeur d’Institut médico-éducatif, Robert Salaün a eu l’idée il y a 20 ans de remobiliser les jeunes par le football.  Utiliser leur centre d’intérêt pour une remise à niveau. Ainsi le français, les maths, l’anglais ou l’histoire sont enseignés via le thème du football. Par exemple, ils vont utiliser la Coupe du Monde pour travailler la géographie.

Des sessions de 6 mois et demie permettent aux 16-25 ans de trouver une formation ou un emploi à la sortie. 4 premiers mois en immersion : les cours le matin, préparés par Marie Le Moing, encadrés par Caroline Salaün, fonctionnent sur le mode de l’auto-évaluation. Le sport l’après-midi est encadré par Jonathan Cado et Anthony Landrein, professeurs titulaires de brevets d’État. Certains stagiaires seront les derniers mois en stage dans une entreprise ou passeront les premiers brevets d’initiateur, d’éducateur, voire le BAFA…

Les 2 structures bretonnes pour l’instant à Lorient et Quimperlé affichent des résultats concluants, 80 % des jeunes trouvent du travail ou une formation. De quoi satisfaire le président Michel Kervadec ou le vice-président Christian Gourcuff. Les autres centres créés par Robert Salaün à Cognac, la Courneuve ou en Corse ont aussi du succès. L’aide de la région Bretagne dépend de leur revenu fiscal, un stagiaire de la formation professionnelle peut être indemnisé de 400€ à 900€.

Plus que des savoir-faire, c’est avec un savoir être que les jeunes sortent de cette « remise en jeu », plus motivés que jamais à trouver leur place dans la société, avec un corps sain dans un esprit sain.

Contact : remiseenjeu@gmail.com

Fin de l’exposition d’art Haïtien…

Pour conclure l’exposition d’art Haïtien organisée au centre social, nous vous postons un message de Marie-Hélène Lestrohan, présidente de l’association Soleil d’Haïti qui résume bien la situation sur l’île…

“Parce que je ne veux pas rester en Haïti encore, tout le monde vit sur la frustration, ça me rend mal pour  apprendre, je veux quitter ce pays pour me réfugier dans un autre pays plus calme et qui permet aux jeunes de devenir quelque chose dans la vie.”

Voici le message poignant que m’a adressé Jonaldson il y a quelques jours. J’ai connu Jonaldson lorsqu’il était en maternelle, il avait 7 ans. J’ai tout de suite remarqué ce petit bonhomme vif et drôle. Après l’école primaire dont notre association Soleil d’Haïti assurait la gratuité totale aux 140 élèves, il ne pouvait, faute de moyens, continuer au Collège. Grâce à des parrainages nous avons pu lui assurer la scolarité dans un collège national (ils étaient 80 en 5eme !!!) et de quoi vivre. Sa maman est morte d’une crise d’asthme, faute de soins, quand il avait 14 ans. Jonaldson s’est alors retrouvé chef d’une famille de 6 enfants dont un petit frère de 3 ans. Malgré tout il a poursuivi ses études et en 4ème il a passé brillamment un concours d’entrée dans un collège technique privé, le meilleur de Port-au-Prince, tout en poursuivant ses études d’enseignement général. Il doit passer cette année son BEP de mécanique générale et nous faisons les démarches afin qu’il puisse venir à Lorient préparer un bac pro, puis un BTS.

Jonaldson au lycée professionnel de Port au Prince

Est-ce-que vous  vivriez, vous, dans un pays qui n’a jamais connu la paix depuis 220 ans ?  et qui voudrait faire subir à ses enfants les galères, les misères qu’ils connaissent ? Et depuis 2 ans le pays subit une crise politique et économique terrible.

80% des étudiants émigrent à bac + 3 ( chiffres qui m’ont été donnés par une universitaire d’une prestigieuse université privé de Port-au-Prince en 2009)

En 2006 et je m’en souviens comme si c’était hier, lors d’une réunion avec une dizaine d’étudiants avec lesquels j’avais crée un club de lecture, je leur avais dit : ” Vous aussi vous partirez à l’étranger”

Au nom de tous l’un m’avait répondu : “Non, Madame Hélène, nous sommes les leaders de demain et nous changerons les choses”

10 ans après ils ont TOUS émigré au Canada ou aux USA. A l’exception de 2 d’entre eux – Muller et Sherly dont j’ai été témoin du mariage – qui ont fondé une bibliothèque et survivent tant bien que mal.

Il y a 2 moyens de ne pas sombrer là-bas : la religion et l’art. C’est aussi pourquoi tant de Haïtiens sont écrivains, poètes, comédiens, peintres, sculpteurs… malheureusement l’Art ne permet pas à tous de remplir le frigo – quand ils en ont évidemment – et je connais des artisans d’art du fer sculpté qui cherchent par tous les moyens à quitter le pays car les clients sont devenus rares depuis 2 ans et ils ne peuvent que survivre.

Marie-Hélène Lestrohan

Si vous souhaitez aider l’association Soleil d’Haïti à financer un école avec la vente des tableaux, connectez vous sur https://soleildehaiti.weebly.com