Le bonheur est dans le jardin

Aujourd’hui, je vous présente un nouveau projet au jardin partagé de Frébaut. J’ai l’opportunité de cultiver une parcelle que je partagerai avec d’autres adhérents du PLL. Vous pourrez  suivre son évolution sur lekiosque.bzh. Je  salue les animateurs du PLL, Gaël et Morgane qui m’ont accueilli au jardin ainsi que Nicolas à l’espace multimédia.

La moitié de l’espace sera utilisé pour des fleurs d’agréments : hortensias, iris…..L’autre moitié de la parcelle sera consacrée aux plantes dites médicinales Pourquoi ce choix me direz-vous ? Il s’agit de plantes rares que nous offrent la nature, aux caractéristiques formidables, connues de nos anciens depuis des siècles.

Pour commencer, je veux faire honneur à des plantes que j’admire profondément : la sauge, la verveine, la saponaire….

La sauge si elle est officinale est très présente en europe méridionale jusqu’à 800m d’altitude. Elle mesure entre 0,30 m à 0,70m . On la reconnaît à différents critères, notamment les feuilles au vert blanchâtre, oblongues, persistantes, à sa tige velue et surtout à son odeur très agréable. Selon les anciens, cette plante sert à de multiples usages : assainir les meubles, parfumer les aliments…Plus d’infos

La saponaire est une plante vivace. Elle mesure entre 30 et 70 cm de hauteur. La plante est sans poils, de couleur vert sombre. Les fleurs très pâles et roses ont une bonne odeur. C’est une plante que l’on trouve dans les endroits frais et aux bords des cours d’eau. Elle fleurit normalement de juin a septembre.

Toute la plante, mais davantage les racines, étaient autrefois utilisée comme un savon pour nettoyer notamment le linge et les tissus. Selon un pharmacien et pour infos, on peut utiliser différentes parties de cette plante en infusion, ablution, shampooing ou détachant. Plus d’infos

La verveine officinale est une des plus ancienne herbe médicinale connue. Cette plante a une hauteur moyenne de 80cm. Les feuilles sont lancéolés, la tige est fine raide et dressée, nervurée sur deux faces, quadrangulaire. Les fleurs sont petites et mauve clair. Elle fleurit de juin à septembre.

De nombreuses légendes en font mention. Pline l’ancien l’assimilait aux druides. En fait, aujourd’hui, les pharmaciens d’aujourd’hui la préconisent contre le stress. Plus d’infos

Source bibliographique : Plantes médicinales par Ute künteke et Till Lobmeyer. (pharmacien herboriste.)

A suivre

Terre et eau, des destins liés

Cette semaine a eu lieu, lundi 22 mars, la Journée mondiale de l’eau, l’occasion de s’interroger :

Comment les sols participent-ils à filtrer et à nettoyer l’eau ?
Quel périmètre est nécessaire pour protéger une aire de captage d’eau destinée à l’eau potable ? Comment tout ceci est-il estimé ?
Comment se fait-il que dans certains point de prélèvement, la trace de 40 pesticides différents peut être détectée ?
Combien coûte la dépollution et le traitement de l’eau ?

Dans ce film, vous découvrirez la relation entre l’eau et le sol :

Film réalisé par Terre de Liens qui préserve les terres agricoles, faciliter l’accès des paysans à la terre et développer l’agriculture biologique et paysanne :

https://terredeliens.org

Semaine pour les alternatives aux pesticides

Du 20 au 30 mars, Lorient Agglomération en partenariat avec Roi Morvan Communauté, Quimperlé Communauté et la communauté de communes Kreiz Breizh, les communes et les associations locales, propose un programme d’animations pour s’informer sur les enjeux tant sanitaires qu’environnementaux des pesticides et sur leurs alternatives écologiques.

Consulter le programme des animations qui ont pu être maintenues en cliquant ICI

 

 

Inauguration du jardin Frébault

Le nouveau jardin partagé, situé entre le 1 et le 3 rue commandant Marchand à Frébault, s’est mis en fête jeudi 30 Juillet.
Après un atelier de fabrication de baume avec Laura, les habitants du quartier ont eu le plaisir de vivre le spectacle Conte chanté par la Compagnie “Les mots en l’air” avant un goûter festif . Deux chansons sur la vidéo pour les absent.e.s : “Aragon et Castille” de Bobby Lapointe et “Salade de fruits” (interprétée par Bourvil).
Une inauguration plus officielle aura lieu ultérieurement…

Le jardin de Frébault se met en fête !

Rendez vous entre le 1 et le 3 rue commandant Marchand à Frébault !
Au plaisir de se retrouver, dans le respect des gestes protecteurs. Masque bienvenus.
Une inauguration plus officielle du nouveau Jardin partagé au coeur du quartier Frébault aura lieu ultérieurement.

 

Les cabanes de Monsieur Charles

Alors qu’un cabanon est en projet au jardin partagé les Coccinelles, voici le regard de Monsieur Charles sur ces lieux qui meublent nos villes :

Dans un monde où tout se ressemble, l’originalité est salvateur, tout est de plus en plus identique dans notre ère aseptisée…Mes abris sont tous originaux, construits avec du matériel de récupération, de bric et de broc…J’y range mon barbecue, mes outils…Avec les cabanes, on se reconstitue un univers qui nous est propre. Le propriétaire dispose de son temps, de ses moyens, de son pouvoir décisionnel,  je fais comme je veux  aucun compte à rendre, pas de patron…J’aime parcourir les jardins partagés, jardins ouvriers pour y découvrir des lieux innovant où on peut y récupérer l’eau de pluie, échanger nos connaissances sur la biodiversité et refaire le monde…Je vous invite à visiter Tela Botanica, le réseau des botanistes francophones : www.tela-botanica.org

Mon jardin…

J’ai un petit jardin que j’ai entièrement conçu.
C’était un plaisir de prendre soin de lui.
Jardiner vous vide la tête ! C’est un passe-temps génial !

Malheureusement, ma maladie s’aggrave et je ne peux plus jardiner.
Pendant 2 ans je ne m’en suis pas occupée, il était devenu une vraie jungle. L’an dernier je me suis décidée à prendre un jardinier.
Benoît et ses collègues viennent tous les mois pour tondre et tailler et après 2 ans d’efforts, mon petit jardin est devenu un vrai bijou.

Cette année je peux profiter de toutes les plantes comme les érables japonais ou les euphorbes mais c’est surtout les fleurs qui me ravissent :
• d’abord les primevères qui fleurissent partout en même temps que les camélias,
• le magnolia a été très beau.
• Puis, ce fut la pivoine arbustive et ses magnifiques fleurs rose vif, dans le même temps l’amélanchier et la spirée animaient le jardin de touches blanches,
• Les azalées ont créé une superbe symphonie en rose et blanc.
• Ont suivis les lilas et les iris,
• Entre-temps les arbustes ont également fleuri : forsythia, mahonia, amandier du Japon, cognassier du Japon, végélia, etc…

Aujourd’hui, les rosiers sont tous en fleurs, les plus beaux sont les grimpants et surtout le rosier liane qui grimpe dans l’arbre de Judée.
Puis viendront, en juin/juillet, les marguerites, les agapanthes, les montbrétias et les anémones du Japon ; mais avant les pivoines herbacées émettront une touche rose et le deutzia promet d’être magnifique ;
Les hortensias, eux fleuriront aussi en juin/juillet sauf le grimpant qui est déjà en fleurs.

J’ai des fleurs pendant toute l’année car en octobre les asters et les schizostylis (ou lys des cafres) seront fleuris et en décembre il y aura les roses de Noël et les camélias sasanqua.
Seul le muguet n’aura pas fleuri cette année, la faute à l’ail des ours qui a colonisé toute la planche de muguet, dommage !!!

Bernadette N’diaye

Au jardin partagé avec Hélène

Merci à Hélène pour cette ballade virtuelle au jardin partagé des coccinelles dans le quartier Frébault !

Saurez-vous reconnaître Bourrache, Capucine, Souci, Vipérine…et les 2 fleurs mystères ?

Le nom des plantes est indiqué en bas de chaque image ! Trouverez vous les 2 inconnues ?

Donnez votre réponse en commentaire, des graines de fleurs pour le ou la gagnant.e !

Un étrange printemps…

Voici une revue riche en conseils, à consulter sans modération….

 

 

Un nouveau jardin partagé à Frébault

Vous pouvez voter à l’accueil du centre social ou en en commentaire de ce message jusqu’à mi-mars…