Venez fêter les 10 ans du festival !

Rencontre avec Alain Le Sann, habitant du quartier Merville, ancien professeur d’histoire-géographie, président du Festival de films « pêcheurs du monde » et  du Collectif Pêche & Développement.

Du 19 au 25 mars 2018, c’est le 10ème anniversaire du Festival International de Films Pêcheurs du Monde ! « En 2008, on voulait que les pêcheurs réagissent aux regards posés sur eux » raconte Alain Le Sann. Ce festival a pour ambition aussi de donner envie aux jeunes de découvrir le monde de la pêche qui représente de nombreux emplois, 3000 à Lorient. « C’est un festival sur les pêcheurs plus que sur la pêche, pour découvrir des histoires de vie…Il y a des films sur le travail, les pêcheurs face à la mort, l’alcoolisme, les migrants…Nous traitons des questions de société à travers le regard des pêcheurs dans le monde entier, et des relations de l’homme à la nature… »

Le festival reçoit une centaine de films par an et une trentaine, représentant 15 pays, sont sélectionnés par les membres de l’association. Une dizaine de réalisateurs seront présents et échangeront avec le public à l’issue des séances. Le festival se clôturera par la traditionnelle remise de prix du jury Professionnels et du jury Jeunes, sous la présidence de Lucien Gourong et sera croquée par le dessinateur Nono. Les jeunes de 15 à 25 ans sont invités à participer à cette aventure. Une nouveauté pour les 10 ans, le public pourra voter et décernera lui aussi un prix.

Demandez le programme : www.pecheursdumonde.org

Alain est fier d’avoir contribué à la création d’un film comme « Océans, la voix des invisibles », né d’une rencontre dans le jury entre Mathilde Jounot (réalisatrice) et Robert Bouguéon (pêcheur de Saint Guénolé). Au cœur du débat, il s’autorise droit de réponse comme avec le journaliste Fabrice Nicolino ou invitation à la réflexion. Alain Le Sann est aussi auteur, il a publié l’ouvrage « Pêcheurs bretons, en quête d’avenir ». A 70 ans, il travaille à plein temps pour l’association Pêche et Développement…Son but est de promouvoir un développement durable et solidaire du secteur de la pêche et de l’aquaculture. Plus d’informations sur http://peche-dev.org/. Après cette 10ème édition, le président souhaite passer la main, « Je continuerai à m’investir dans l’association mais j’aimerais ne plus avoir les mêmes responsabilités »…

Suivez sa veille documentaire et sa réflexion sur https://twitter.com/adlesann

 

Par Nicolas

Formations métiers du bâtiment

Le Greta Bretagne Sud – agence de Lorient propose des formations qualifiantes aux métiers du bâtiment destinées prioritairement aux demandeurs d’emploi. Des formations conventionnées et financées par la Région dans le cadre du Programme Bretagne Formation (PBF) avec comme principaux atouts : un parcours de formation individualisé qui prend en compte votre expérience professionnelle et vos compétences acquises, un accompagnement personnalisé, le financement de votre formation par la Région Bretagne.

Inscrivez vous auprès de Mme Régine MOLINS – regine.molins@ac-rennes.fr – 02 97 87 15 60 pour assister à une réunion d’information sur les formations aux CAP : Pro Elec (électricien), Serrurier métallier, Menuisier installateur ainsi qu’au BEP aménagement finitions du bâtiment. PROCHAINES DATES DE RÉUNIONS : 08/03 de 9h30 à 12h ou 22/03 de 16h à 18h30 au Greta agence de Lorient – Bât A du lycée Colbert (inscription préalable)

Des ailes grâce à la joêllette !

Assis sur son fauteuil-roulant, certes performant, il voulait juste cheminer dans des lieux jusqu’alors inaccessibles pour lui ! Dans les bois par exemple. Dans son lit il rêvait ! Tout le village ému par son allant à explorer le monde décida de lui construire un siège épousant son souhait. Cheminer dans les bois sans se soucier des états du terrain. Rêve réalisable avec l’altruisme insoupçonné de ses proches ! A la moindre difficulté, c’est un attroupement de tout ses compagnons !

Cela grâce surtout à la joêllette : www.joeletteandco.com

Par Louis

S’engager pour les Quartiers

 

Vous pouvez candidater pour l’édition 2018 du Concours S’engager pour les Quartiers ! Jusqu’au 15 mars à minuit, remplissez votre dossier de candidature en ligne et en moins d’une heure.

Le Concours S’engager pour les Quartiers a été initié par la Fondation FACE et l’ANRU en 2011. Il est mené en partenariat avec le CGET, l’Union Sociale pour l’Habitat, ENGIE, VINCI, la fondation IPPON, Mutualia Grand Ouest et le Groupe Actual..

Le Concours récompense des projets développés dans ces quartiers, tous secteurs d’activité confondus, innovants et structurants, qui ont un impact économique, social et environnemental sur les quartiers. Cet impact doit être tangible et mesurable.

Cette année, 6 prix thématiques seront récompensés, en plus du Grand Prix ANRU et du prix Coup de Cœur Actual. Au total, ce sont donc 80 000€ qui seront reversés à des structures sociales dans les quartiers prioritaires.

Pour rappel, les 6 prix thématiques sont les suivants :

  • Prix « Innovation sociale » parrainé par ENGIE
  • Prix « Entrepreneuriat social et solidaire » parrainé par VINCI
  • Prix « Insertion professionnelle » parrainé par le CGET
  • Prix « Habiter mieux, bien vivre ensemble » parrainé par l’USH
  • Prix « Sport inclusif » parrainé par la Fondation IPPON
  • Prix « Engagement en faveur des territoires sensibles » parrainé par Mutualia Grand Ouest

Vous pouvez retrouver le détail des différents prix ici.

Si vous rencontrez le moindre problème lors du remplissage de votre dossier ou si vous pensez ne pas être éligible, contactez-nous : concours2018@fondationface.org

Plus d’infos : sengagerpourlesquartiers.fondationface.org

Par Nicolas

Un Self-garage solidaire au Pays de Lorient

Le Self-garage solidaire du Pays de Lorient, projet porté par Frédéric Rastelli (habitant du quartier), va ouvrir avant la fin du mois de février ! Le temps d’installer le matériel et dans quelques jours vous pourrez visser, dévisser, vidanger, changer, améliorer, monter, démonter…

Des bonnes nouvelles de Frédéric sur la page Facebook de l’association et un appel aux bonnes volontés : « On porte, on règle, on visse, on « s’prend la tête » aussi, mais on avance ! grâce à l’assiduité d’une petite équipe de volontaires bénévoles que je remercie, nous travaillons d’arrache pied pour monter pont 4 colonnes, pont 2 colonnes, machines à pneus, équilibreuse et tout ce qui va vous permettre bientôt de travailler sur vos véhicules. On a besoin de volontaires de mains, de pieds et de têtes pour nous aider. Qu’on se le dise! »

Le Self-Garage sera situé au 208 rue Henri DUCASSOU – ZI Lann SEVELIN – 56850 CAUDAN.

Vous pourrez faire l’entretien et les réparations de votre véhicule (auto et moto), apprendre et faire un diagnostic complet de votre véhicule avant le passage au contrôle technique ou le départ en vacances et éviter les mauvaises surprises. Apprendre en consultant des tutoriels sur internet grâce à un espace numérique pour être accompagné dans le choix d’un véhicule neuf ou occasion, mais aussi consulter des revues techniques professionnelles sur votre véhicule, apprendre à monter des chaînes, à monter une attache remorque, vous familiariser avec les démarches administratives…

Consultez le site de l’association pour adhérer et prendre rendez-vous : www.sgs-lorient.com/contact/

Par Nicolas

 

Braderie du Livre d’Occasion

Amateurs de BD , ne ratez pas cette première braderie de l’année consacrée à l’univers de la bande dessinée.

Ce dimanche 25 février, nous vous attendons avec un grand choix de bandes dessinées à des petits prix  !

Et retrouvez aussi les emplacements dédiés aux :

Livres format poche, Revues, Brochés, Reliés

Des espaces consacrés à la jeunesse : revues, livres petite enfance, contes, sciences et techniques, romans, mangas.
Des linéaires consacrés aux romans : policier, terroir, sentimental, historique, contemporain et classique, science fiction.
Des espaces thématiques : sciences humaines, histoire, arts, loisirs et guides pratiques, sciences et environnement, religion et ésotérisme , santé et bien être.

Festival breton au coeur de l’hiver

Deizioù, est le festival breton, se déroulant de janvier à mars, au pays de Lorient, depuis 33 ans. Il est organisé par Emglev Bro An Oriant et ses 60 associations membres, ainsi que les communes du pays de Lorient. Plus de 100 événements sont proposés : concerts, fest-noz, ateliers de broderie, de cuisine, de danse, spectacles, expositions, conférences, concours, stages, théâtre… Toute structure, même non membre, peut proposer une animation ou un événement durant cette période, en lien avec la culture bretonne. Par exemple, certaines médiathèques et salles de spectacle du Pays de Lorient, se joignent à nous pour dynamiser ce festival en programmant des animations et des concerts.

Tout le programme en cliquant ICI

Batailles d’histoires

Un club d’écriture où fabriquer une histoire devient un jeu.

Une bataille d’histoire c’est quoi ?

Une nouvelle discipline ou chaque participant doit construire une histoire à partir de cartes: thèmes, lieux et temps, ingrédients mystères pour 64 jeux d’écriture sélectionnés selon quatre niveaux de difficultés.

Ce club d’écriture a fait la part belle à l’écrit, la plume qui sommeille en chacun de nous, et la tradition orale, le conteur amené à s’exprimer au cours de cet atelier.

Les règles du jeu

Construire une histoire devient un jeu d’enfant, appréhender sa conception et développer la créativité, attirer d’autres publics, et créer une nouvelle discipline, au carrefour des univers ludiques (jeux de société) de l’atelier d’écriture ou des guildes d’improvisation.

Pour construire une histoire, il faut tirer des cartes: 64 jeux d’écriture notées de une à quatre étoiles selon leur niveau de difficulté, le choix des étoiles est subjectif et complètement personnel. Puis, il faut tirer plusieurs cartes pour fabriquer une histoire: des cartes personnages (c’est nouveau), des cartes thématiques (en toile de fond de l’histoire), des cartes contextuelles (pour donner un cadre à votre histoire, nous avons défini des indications d’espace et de temps), et pour terminer, des cartes ingrédients mystères, pour donner un niveau de difficulté supplémentaire (et que ça devienne plus drôle).

Pour construire une histoire, il est aussi possible de tirer deux cartes de jeux d’écriture (une histoire doit posséder l’une et l’autre des contraintes indiquées).

Pour construire une histoire, c’est essentiel, il faut un début (une exposition), un milieu (une péripétie), et une fin. Il ne faut pas uniquement l’écrire, la raconter, la jouer, est tout aussi important. Ainsi, le joueur travaille l’expression écrite comme orale, c’est essentiel.

Le temps de préparation, puis celui de lecture, doit être à définir. Ce doit être synthétique pour permettre de le rendre intéressant dans le cadre d’une animation, d’une manifestation, d’une compétition. Les premiers tests effectués démontrent qu’il est relativement simple d’en faire le théâtre d’une compétition entre plusieurs auteurs, au niveau individuel, et les avis divergent pour la transformer en jeu par équipe. Il faut retravailler les règles, pour les améliorer, et voir si cette voie peut être intéressante. Il semble possible de composer plusieurs équipes si chacun de ses membres se voit attribué, successivement, l’un des jeux d’écriture, et devra affronter sous forme de duel(s) un adversaire de l’équipe concurrente.

Un arbitre, un jury ou un public doit valider, ou pas, la prestation d’une équipe sur un jeu d’écriture. Certaines contraintes d’écriture sur les 64 paraissent claires, mais pas toutes, c’est surtout la prise de risque, l’inventivité et l’originalité de l’histoire fabriquée qui doit être jugée. D’autres règles verront le jour, quand d’autres tests auront validé nos progrès (par exemple, une épreuve ou les participants ou équipes tirent les mêmes cartes).

L’idée, c’est d’en faire une prestation au sein de l’association des Yeux Fermés, un concept original et efficace, d’animer des soirée à la rentrée et mensuellement sur Port-Louis, à la Peau de l’ours, et pourquoi pas, d’en faire l’un des contenus pour une production audiovisuelle dans le cadre d’une programmation radiophonique (projet appelé A point fermé).

Prochain rendez-vous au Centre social Polygone :

Batailles d’histoire Pour Licornes Lunaires

Mardi 27 février de 17h45 à 20h15

Geek Fearies, le 1er festival sur le web !

Cette année les Geek Faeries On the web ont lieu du 19 Janvier à 20h au 21 janvier 2018 vers 18h

Vidéo du direct sur www.geekfaeries.fr et le programme détaillé sur https://www.geekfaeries.fr/on-the-web-v6-programme/

A ne pas manquer samedi, la conférence assurée par la Quadrature du net : « Sommes-nous condamnés à l’asservissement numérique ? » vers 18h, la Soirée spéciale AMA (Ask Me Anything) avec Framasoft qui répondra à toutes les questions vers 22h. Dimanche, Contribuer au logiciel libre Comment, pourquoi, quand ? avec April

C’est en juin à Selles-sur-Cher, dans le centre de la France, que se tiendront les Geek Faeries IRL (In Real Life). Cette année encore 10000 festivaliers se retrouveront pour jouer, mais aussi discuter jeux vidéos, cinéma, sciences et informatique…

Par Hugo et Nicolas

Une solution pour l’emploi : Leboncoin.fr

Que l’on cherche un emploi ou que l’on soit en quête d’une personne à engager, Internet est aujourd’hui un outil incontournable. Pôle Emploi est l’acteur principal en ce domaine mais son site a un fonctionnement (une interface) parfois difficile à maîtriser. Depuis plusieurs années, des sites spécialisés – en plus des agences d’intérim – sont apparus : Indeed, Monster, Apec, Ouest-Job

Un autre site vient proposer ses services alors que le marché de l’emploi n’était pas son cœur de cible : Le Bon Coin.

Comme E-Bay par exemple, Le Bon Coin est un site de vente et d’achat entre particulier, mais, depuis quelques années, demandes et offres d’emploi s’y multiplient.

Alors, comment faire ?

Vous cherchez une personne à employer ou offrir vos services, la première chose à faire est l’aller sur le site à l’adresse www.leboncoin.fr où vous arrivez sur la page d’accueil.

Là, une carte de France divisée en régions vous est proposée. Passez la souris sur la région voulue, elle passe à l’orange et cliquez.

Vous désirez trouver une personne pour un emploi, vous allez dans la catégorie « emploi », vous remplissez les différents critères et vous lancez la recherche.

Vous voulez déposer une recherche d’emploi, vous devez aller dans les catégories et, en bas de liste, choisir « prestation de service ». Puis vous remplissez les différents cartouches ; soyez précis sur l’intitulé de votre métier puis, dans la zone de texte, détaillez le(s) service(s) que vous proposez. N’omettez pas de donner votre tarif et indiquez bien vos coordonnées et comment vous contacter. Vous pouvez également ajouter une photo.

Le Bon Coin n’est peut être pas la panacée pour trouver un emploi rapidement mais c’est une chance de plus pour retrouver le marché du travail.

Par Cyril