Magazine C’est Possible ! n°20

Pour ce vingtième numéro du Magazine C’est Possible !*, zoom sur des actions de centres sociaux qui permettent aux habitant.e.s d’exercer leurs droits.

Reportages à Nanterre, Toulouse, Montbrison, Chemillé en Anjou, Angoulême, La Seyne sur Mer.

Télécharger le magazine

*Le magazine du réseau des centres sociaux et socioculturels de France

Le Centre social participe à La Lorientaise 2021

Participez à la grande collecte solidaire de téléphones !

À l’occasion du Tour de France, écosystem organise une grande collecte nationale d’anciens téléphones.

Grâce à vos dons, écosystem offrira des centaines de mobiles reconditionnés au profit d’associations caritatives dans de nombreuses villes en France. Au pays de Lorient, l’association Défis en sera la bénéficiaire.

Cassés, fonctionnels, avec ou sans valeur, récents ou non, tous les anciens mobiles sont acceptés. L’essentiel est de participer et de faire sortir les 50 millions de téléphones inutilisés que nous stockons dans nos tiroirs au fur et à mesure des années.

Les points de collecte le plus proche de chez vous jusqu’au 28 juin :

Mairie – 2 boulevard du Général Leclerc – Lorient
Maison de l’agglomération – Esplanade du Péristyle – Lorient

Vous pouvez aussi participer à distance : rendez-vous sur jedonnemontelephone.fr

Le buffet des idées avec les centres sociaux

« Buffet des idées » : 6 mois de réflexions en préparation du congrès fédéral de la Fédération des Centres Sociaux de France

Une démarche d’éducation populaire de grande qualité, un programme de musculation citoyenne !

Enjeux démocratiques, rôle des associations et pratiques collectives d’éducation populaire

Table ronde le 21 janvier 2021 animée par Jérémy Louis, avec Loïc Blondiaux, politologue spécialiste des questions de démocratie, Tarik Touahria, président de la FCSF, et Adeline de Lépinay – formatrice, autrice, artisane de l’éducation populaire

Démocratie, égalité et justice sociale

Etat des inégalités en France et contours de la notion de justice sociale (inégalités justes et injustes, principes, reconnaissance…)

Avec: Anne Brunner, directrice d’études à l’observatoire des inégalités, François Dubet, sociologue

L’écologie une affaire de centres sociaux ?

Capsule vidéo des interventions de Catherine Neveu, anthropologue et Jérémy Louis, docteur en études urbaines

 

Podcast “Histoires de…” !

Les aventures de Maïa, jeune actrice du réseau des centres sociaux, qui partage ses réflexions et questionnements sur la démocratie et la justice sociale 

Doit-on être formé.e et informé.e pour pouvoir participer?

Pour le premier épisode, Maïa  va à la rencontre de la Commission Nationale du Débat Public et d’Aequitaz.

C’est quoi, lutter contre les discriminations ?

Pour ce deuxième épisode, Maïa va à la rencontre de Mame-Fatou Niang, enseignante chercheuse intéressée par les questions de discriminations, et Solène Compingt, formatrice en éducation populaire.

L’écologie, c’est un problème de riches ?

Pour ce troisième épisode, Maïa se demande si l’écologie, ce ne serait pas problème de riches ? Elle va à la rencontre de Valérie Deldrève, directrice de recherche en sociologie à l’Institut national de recherche en agriculture, alimentation et environnement, et Malika Peyraut, militante à Alternatiba.

Actualités Emploi / Evénements

⇒ Ateliers sur le quartier du Bois-du-Château (à destination des habitants des quartiers) :

 

  •  Le mardi 11 mai – Visite de chantier Chaufferie bois Bdc : Groupe à 14h avec Laure Champier
    (laure.champier@pole-emploi.fr) et 15h30 avec Nadine MAUGUET (n.mauguet@mllorient.org) : Sur inscription
  • Le mardi 25 mai : A la rencontre des professionnels ! – Pôle emploi et Mission Locale RPE
  • Le mardi 8 juin à 14h30 : Visite de chantier du SPL – Chaufferie bois de Kerjulaude – SPL et Ville de Lorient
  • Le mardi 22 juin : Atelier garde d’enfants – Service enfance Ville de Lorient
  • Le mardi 13 juillet à 14h30 : Visite de chantier couverture menuiserie – Ville de Lorient .   Inscription : emploi.anru@mairie-lorient.fr

Découvrez le détail des programmes : ici 

Inscription : Emploi.anru@mairie-lorient.fr

 

⇒ Evénement C2sol :

Information sur les Fonds URGENC’ESS organisée par FRANCE ACTIVE BRETAGNE en partenariat avec lespôles de l’économie sociale et solidaire du Morbihan : le Mardi 11 mai 18h30 à 19h45 en
visioconférence

Inscrivez-vous ici pour recevoir le lien de la visio 

Le Centre social du Polygone PLL participe à la Littorale 56

 

La Littorale 56 est une manifestation familiale, intergénérationnelle et multi-activités qui contribue à la promotion de la prévention contre le cancer par la pratique d’une activité physique, elle a lieu tous les ans au printemps. Les communes de Guidel et de Ploemeur offrent habituellement aux nombreux participants de La Littorale 56 un beau parcours  en bord de mer, le long de la route départementale 152  ou « route côtière ».

La littorale 56 n’a pas pu se dérouler ce dimanche 18 avril  2021 au départ de Guidel, en raison du contexte sanitaire. Alors, elle s’est adaptée au contexte.

Depuis février, la Littorale 56 invite donc les clubs, associations, familles et particuliers à se créer des challenges, appelés « Micros-Littorales »  pour relever le défi : Mobiliser 10 000 personnes pour parcourir au total 100 000 km.

Depuis quelques semaines déjà , un petit groupe d’adhérentes du Centre social du Polygone PLL participe aux micros-littorales.

Le groupe du Centre social du Polygone PLL, composé de 5 personnes et une animatrice, a donc marché  5 fois depuis  début avril pour la Littoral 56 : le château du Diable à Lanester, la chapelle de Bon Secours à Quéven, le long du hallage à Hennebont,  la rando des vallons à Lorient,  le sentier de Kernével à Larmor-plage , de belles balades effectuées sous le soleil et dans la bonne humeur.

4 ou 5 km de balade à chaque fois; qui nous permettent d’apporter notre petite pierre à l’édifice de La Littorale 56.

Depuis le mois de février, 4 000 inscrits ont parcouru 100 000 km en 150 Micro-Littorales malgré le couvre-feu et le confinement.

Plusieurs formules de micros littorales existent : familiales, associatives sportives, culturelles ou intergénérationnelles – en Bretagne, en France, en Nouvelle-Zélande, au Maroc, en Allemagne …..

Les Micro-Littorales se  poursuivent  jusqu’au 30 juin 2021. Alors n’hésitez pas à vous inscrire.

Inscriptions chez les commerçants partenaires ou sur le site lalittorale56.bzh et le jeudi 6 mai à la mairie de Guidel.

Tél. 06 82 30 07 58

Facebook : EnFamilleContreLeCancer

 

 

 

 

 

Éviter le gaspillage alimentaire

 

Le gaspillage alimentaire en quelques chiffres

Chaque année en France :

  • 10 millions de tonnes de nourriture sont perdues ou gaspillées tout au long de la chaîne alimentaire. Cela représente 16 milliards d’euros perdus soit 240 euros par français chaque année et 15,3 millions de tonnes d’équivalent CO2 émis pour rien !

Les pertes alimentaires se produisent à différents stades de la chaîne alimentaire :

  • Production : 32 %
  • Transformation et conditionnement  dans l’industrie agroalimentaire : 21 %
  •  Distribution : 14 %
  •  Consommation : 33 %  dont 14% dans la restauration et 19% à domicile.

Pour les  consommateurs, ce gaspillage représente au total 50kg de nourriture par français chaque année dont 7 kg d’aliments non consommés et encore emballés .

Une petite vidéo pour les illustrer : cliquez ici

Comment éviter le gaspillage alimentaire au quotidien ?

Quelques petits gestes qui peuvent changer les choses :

–> Les courses

  • Vérifier son stock
  • Établir un menu pour la semaine
  • Établir une liste par rapport au menu
  • Faire ses courses le ventre plein pour éviter les achats impulsifs
  • Faire attention aux promotions qui sont parfois trompeuses
  • Faire un tour au rayon date courte de votre supermarché
  • N’achetez que ce donc vous avez besoin
  • Ne cuisiner pas en trop grande quantité

 

–> À la maison

  • Bien ranger ses aliments dans son frigo par date
  • Mettre en évidence les produits entamés à consommer rapidement
  • Réutiliser ses restes ( faire de la chapelure avec son pain rassis par exemple)
  • Faire régulièrement le tour de ses réserves pour vérifier les dates
  • Ne pas trop stocker

 

 Des applications utiles pour changer nos habitudes : 5 applis anti-gaspi à télécharger !

  • GEEV : c’est une application mobile collaborative qui permet à ses membres de donner des objets dont ils n’ont plus l’utilité.
    L’objectif : donner une deuxième vie à des objets en proposant une alternative simple, ludique et équitable à la vente et à la benne.

 

  • To good to go : cette application met en relation les commerçants avec les particuliers pour que ces derniers puissent récupérer les invendus à tarif réduit en fin de journée. L’objectif :  lutter contre le gaspillage alimentaire en  sauvant des invendus alimentaires chez vos commerçants locaux. Ce sont des paniers  surprises proposés à un prix avantageux .

 

  • Frigo Magic : Cuisinez avec trois fois rien . L’idée est de lutter contre le gaspillage alimentaire en utilisant tous les aliments de son frigo. On indique les aliments qu’on veut utiliser et, si nécessaire, un régime particulier (sans gluten, lactose ou végétarien). Et l’appli propose une recette associée, facile à réaliser et dont le temps de préparation n’excède jamais 30 minutes.
  • Zéro Gâchis : Afin de vendre les produits approchant de leur date de péremption, de nombreux supermarchés les bradent. L’application les recense et affiche les promos en cours.

 

  • Checkfood : Combien de fois  avez vous oublié de finir des aliments avant la date de péremption. Cette application nous incite à réduire nos déchets alimentaires grâce à des alertes sur notre smartphone. Comment faire ?? Lorsque vous revenez de vos courses, il faut scanner les codes-barres de vos produits avec l’application, puis y ajouter la date de péremption. À tout moment vous pouvez voir la date limite de consommation de vos aliments. Lorsqu’elle approche, l’appli vous envoie une notification.