Nomade des mers, un catamaran-laboratoire

En 2016, Corentin de Chatelperron, un ingénieur breton, aventurier, fondateur et président de l’association Gold of Bengal* est parti sur Nomade des mers, un catamaran-laboratoire pour aller rencontrer les inventeurs des meilleures low-tech autour du monde.

Les low-tech sont des technologies issues de matériaux recyclés ou directement de la nature. Elles sont souvent peu gourmandes en énergie et respectent donc l’environnement. Plus d’infos : https://fr.wikipedia.org/wiki/Low-tech

En 2018, Corentin a passé quatre mois sur une plateforme flottante en bambou, pour vivre en autonomie avec les 30 meilleures découvertes, afin de concevoir une base vie low-tech pour les déplacés climatiques et les réfugiés.

Le Low-tech Lab est un projet de recherche et de documentation collaborative visant à diffuser et promouvoir les low-technologies. Le programme a pour vocation de permettre à des solutions low-tech locales et efficaces de se répandre largement afin de répondre de manière globale aux Objectifs de Développement Durables identifiés par les Nations Unies.

http://lowtechlab.org/wiki/Nomade_des_mers

La série « Nomade des Mers – Les escales de l’innovation » est diffusé sur Arte jusqu’au 16 novembre dans le tour du monde de l’innovation Low Tech ! Rendez-vous tous les soirs, à 17h35, du lundi au vendredi ou en rediffusion sur le web :

https://www.arte.tv/fr/videos/RC-016865/les-escales-de-l-innovation/

Rendez-vous le 12 novembre à 18h00 devant vos écrans pour une Facebook live avec Corentin de Chatelperron et l’équipe du Low-tech lab pour un question-réponse d’une heure sur les thèmes de Nomade des Mers, et des projets passés ou futurs du Low-tech Lab en général ! Posez-leur vos questions par mail sur amandine@goldofbengal.com

https://www.facebook.com/lowtechlab/

Corentin a ouvert un financement participatif sur une plateforme jusqu’au 16 novembre, pour être aidés dans le financement de ses recherches :

https://fr.ulule.com/low-tech-lab/

Début janvier, il va continuer le tour du monde avec une arrivée prévue en Bretagne en 2020 !

*Association 1901, Gold of Bengal a pour mission la recherche, l’aide au développement et la promotion de solutions répondant à des problématiques d’intérêt général, dans le respect et la valorisation de la nature ainsi que des ressources propres à chaque territoire.www.goldofbengal.com

Saidou, bénévole au CAPDL

Saidou, originaire du Burkina Faso, littéralement « Pays des hommes intègres », bien connu pour sa bonhomie, toujours prêt à rendre service (sauf à l’heure de la sieste) est venu à l’espace multimédia passer une annonce :

Il est bénévole, membre du Collectif d’accueil au Pays de Lorient (CAPDL) et aide les réfugié.e.s à trouver le nécessaire pour aménager leur appartement : lit, meuble, électro-ménager…

Saidou aide aussi des demandeurs d’asile pour le transport, il nous a présenté le service de covoiturage, et lance un appel aux bonnes volontés !

Plus d’infos sur le Collectif d’accueil : http://capdl.fr

Pour toutes aides, contactez Saidou au 07.85.00.79.97

Yannig Raud

Rencontre avec Yannig Raud, auteur-compositeur-interprète lorientais, venu nous présenter son premier album « Entre demain ».

Yannig découvre la guitare vers 7 ans, à l’adolescence il écrit les paroles et joue la guitare basse dans un groupe de hard-rock. Il composera des poésies pendant les 16 années où il travaille dans le bâtiment comme chef d’équipe façadier.

Depuis 2015, il se produit sur scène dans le grand ouest. En janvier 2018, il a auto-produit son premier album à la poésie abstraite…Chacun se projettera librement dans sa poésie, sur des rythmes folk, blues…

Après quelques cafés concert et de plus grandes scènes, Yannig repart à la recherche de dates pour parcourir la Bretagne avec ses complices : Benoît Noé  (Guitare, harmonica, chœur et arrangements cordes) ; Jean-Marc Checchi (Basse, guitare électrique, chœur et arrangements cordes) ; Glenn Dagorn (Cajón, percussions et chœur).

Il s’aide de l’outil Db-Tribe créé par le collectif Tamawak , dont il fait parti, pour trouver des lieux de diffusion et rencontrer le public : https://dbtribe.com/

Son disque est en vente 10€ à l’espace multimédia du Polygone ou sur son site web https://yannig-raud.com

Contact : yannig.raud@gmail.com

Regards croisés sur Bois du Château

Regards croisés sur Bois du Château est le fruit d’un travail de 2 ans. Au départ, le documentaire était prévu pour un concours France Télévisions. N’ayant pas eu le temps de finir le reportage dans les délais, j’ai décidé de poursuivre mon projet vidéo dans un cadre personnel. Parti à la rencontre des acteurs et habitants du quartier, j’ai pu recueillir leur avis sur Bois du Château ainsi que sur son avenir. Mon objectif est d’améliorer l’image du quartier.

Par Amin

 

Marie Fidel, écrivaine publique

Aujourd’hui, j’ai rencontré Marie Fidel à l’espace multimédia du Polygone. C’est une jeune femme rayonnante passionnée par son métier.

Après avoir travaillé dans l’humanitaire à l’étranger, Marie Fidel est revenue en France avec un objectif : écrire. Elle a alors envoyé des lettres de motivations aux journaux locaux, écrites à la main ! et là bingo ! Le Télégramme a accepté sa candidature tout d’abord pour les pages été à Quiberon puis à Quimperlé, et Lorient, il y a 3 ans où elle devait écrire une page sur un quartier qui paraissait chaque vendredi. Marie Fidel allait sur place interroger les habitants d’un quartier différent chaque semaine pour connaître leurs envies, leurs activités, leurs projets et ensuite, elle écrivait sa page.

Cette activité de pigiste lui rapportait un peu plus de 300 euros par mois. En parallèle, elle donnait des cours de français au GRETA et elle suivait une formation à distance avec le CNED pour devenir écrivaine publique, car Marie Fidel, qui a une grande capacité d’écoute, adore recueillir la parole des gens.

Depuis le mois de mai, elle est écrivaine publique à plein temps. Elle a donc arrêté d’écrire pour le Télégramme. « Il était temps » dit-elle, « mon écriture devenait mécanique. Même si j’ai adoré écrire à ce niveau très local en sillonnant les quartiers de Lorient. » Dorénavant, elle écrit des CV pour les personnes qui ne maîtrisent pas bien la langue française, des lettres de motivations pour ceux et celles qui ont du mal à se mettre en valeur, des récits de vie autobiographiques mais elle peut aussi écrire des articles, des reportages et portraits pour des entreprises ou associations.

Marie Fidel qui est très sensible aux questions sociales, a créé un « journal de quartier » dans les quartiers prioritaires d’Hennebont. Elle mène des ateliers d’écriture avec les habitants et ce sont eux ensuite qui écrivent dans le journal. Deux numéros sont déjà sortis et le 3ème est en cours de bouclage !

Marie Fidel a d’abord exercé son métier d’écrivaine publique en tant que « salarié entrepreneur » d’une coopérative d’activités à Lorient qui héberge aussi des webgraphistes, webdesigners, tapissiers. Cet espace lui a permis d’échanger avec d’autres professionnels. Elle était indépendante au sens où elle démarchait seule ses clients, mais elle était salariée de la coopérative et cotisait 13% de ses revenus pour mutualiser des formations, des services de comptabilité et de gestion. Aujourd’hui, elle a créé sa propre structure « l’écritoire de Marie ».

Marie Fidel avait également réalisé un carnet de voyage au centre social Polygone avec les habitants, qui va bientôt être publié.

Enfin, en terminant l’entretien, Marie me confie qu’elle écrit aussi des correspondances avec un copain et de la poésie, des essais « pour elle pour l’instant ». « Peut-être qu’un jour, je ferai entendre ma propre voix » glisse-t-elle.

Et on ne peut que l’espérer ! parce que Marie a beaucoup à partager !

L’Écritoire de Marie : https://lecritoiredemarie.com

Ker Youn, le gâteau breton de mère en fils…

Rencontre avec Younnick Guillôme, habitant du quartier Polygone, entrepreneur depuis 2003.

Ancien élève au lycée Colbert en électrotechnique, Younnick se forme à la motorisation et se lance dans le monde industriel maritime. Première reconversion en 2003 à Paris, il crée avec succès le premier site de l’emploi Maritime et Naval: clicandsea, qu’il revend en 2017. Seconde reconversion pour retrouver sa Bretagne natale, il devient biscuitier, spécialiste du gâteau breton grâce à la recette de Gislaine, sa maman.

Avec cette nouvelle expérience professionnelle, Younnick nous rappelle l’histoire du gâteau breton d’origine lorientaise (Plus d’infos sur Wikipédia). Il participera d’ailleurs au concours mondial amateur du gâteau breton organisé le 28 octobre à Ploemeur. Au Festival interceltique, son stand a remporté un vif succès, il a embauché une dizaine de personnes pour la vente et la production et était partenaire de Sonerion au concours des Bagadoù.

Vous pouvez le retrouvez sur les marchés locaux de Merville et Larmor-Plage, et dans des épiceries fines dont celle du quartier polygone, chez Milie Crêpes

Ses produits sont locaux et bio, ses gâteaux 100 % blé noir sans gluten auront de quoi ravir vos papilles gustatives !

KER YOUN sur le web :

https://keryoun.bzh/

Facebook

 

Akissa, la rappeuse outrancière

 

Rencontre avec Akissa Kyam et Big Barber, duo originaire du Bois du Château qui trace sa route dans l’univers du Hip-Hop*.

Le duo se fait connaître en 2006 avec leur 1er street album sorti chez Musicast, puis en 2008 avec avec le titre « Je déteste  le rap français ».  En 2014, elle apparaît sur la compile Rap et street, vol. 2 avec des artistes comme Kenny Arkana ou Médine. Après 10 ans de pause musicale, 13 nouveaux sons en écoute sur sa chaîne Youtube ! Akissa est de retour avec son parlé vrai, son rap conscient évoque cash des sujets qui fâchent…Sans trop de diffusion radio (un peu sur Générations), la « rappeuse outrancière »comme elle se définit, a su se faire un nom sur la scène du rap français et est fière de représenter la Bretagne, le 56 et Lorient !

En octobre, avec son compositeur Big Barber, ils vont ouvrir un studio d’enregistrement dans le quartier de Keroman. Restez connecté pour connaître la date de l’inauguration du studio « Supermarket »

Akissa sur la toile : Youtube, Twitter, Instagram, Facebook, Deezer

*Le hip-hop est un genre musical caractérisé par un rythme accompagné de rap et de chants. Le genre se développe en tant que mouvement culturel et artistique aux États-Unis, à New York, dans le South Bronx au début des années 1970. Originaire des ghettos noirs et latinos de New York, il se répandra rapidement dans l’ensemble du pays puis au monde entier au point de devenir une culture urbaine importante. La culture hip-hop connaît plusieurs disciplines : le rap (ou MCing), le DJing, le break dancing (ou b-boying), le graffiti, le beatboxing. Ces disciplines, apparues avant le hip-hop, seront intégrées dès la naissance du mouvement. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hip-hop

Les gardiens d’immeuble du quartier

Rencontre avec l’équipe des gardiens d’immeuble du quartier Polygone-Frébault

Ils représentent le bailleur (Lorient Habitat) vis-à-vis des locataires, veillent au respect du règlement d’un immeuble collectif et assurent ou coordonnent les services quotidiens dus aux locataires.

Leurs fonctions sont nombreuses :

– accueil, information et orientation des résidents et visiteurs,
– sortie des poubelles et petite maintenance (changer des ampoules…),
– réception, enregistrement des réclamations pour les communiquer au syndic ou aux copropriétaires,
– surveillance générale des bâtiments et des espaces communs, avec constat et signalement de désordres si nécessaire,
– surveillance des équipements et application des règles de sécurité.

Permanence au 3 rue de Siam, du lundi au vendredi de 10h à 12h, contact au 0297831194

 

KZR, rap de la west coast

Rencontre avec KZR, aussi connu sous le nom de KAIZEUR, artiste lorientais bien connu dans le monde du hip-hop.

Ce passionné de musique débute la guitare à 8 ans avant d’étudier le solfège à l’école nationale de musique de Lorient pendant une dizaine d’années où il jouait du cor d’harmonie et était soliste dans plusieurs orchestres.  Il rappe depuis 1998 et a autoproduit plusieurs CD. Sur Radio Méduse, il animait une émission  hip-hop hebdomadaire. Il a grandi aux sons de M.O.P, Mobb Deep, Furax, Fonky family, Lunatic…En 2013 avec Akissa, il rencontre du succès avec le titre Tête haute diffusé sur de nombreuses radios. Son coup de coeur du moment : Tory Lanez

Il a eu une expérience d’acteur dans la série PARIAS, 6 épisodes tournés à Lorient entre 2012 et 2015, entièrement indépendante et auto-produite, mélangeant le genre thriller au film noir, diffusé au cinéma et à présent sur le web : www.parias-tv.com

Vous pouvez l’écouter sur sa Chaîne Youtube.Sa dernière production est dédiée à son fils Delroy :

Il accompagne Psyktriz, un jeune musicien, habitant du quartier Frébault. KZR partage son expérience au jeune artiste et lui permet d’enregistrer dans son home studio, les productions seront bientôt sur Youtube… Peut être pourrez-vous découvrir Psyktriz à la prochaine fête du quartier le 22 septembre ?

Discographie : 2006: Mixtape Freestyle béton / 2010: Mixtape Demain est annulé / 2014: 1er Album de KZR

Disponibles sur Youtube : 2011: Mixtape J’dis je mais c’est nous /2012: Mixtape Mon nuage /2013 : Mixtape Existence

Contact : https://fr-fr.facebook.com/kzr56100/