Brice Postma, l’ami des arts

A ses débuts Brice Postma était peintre, adepte de l’art figuratif avec des univers en noir et blanc ou colorés, puis s’est orienté vers le graphisme. Création d’affiche, de logo, dessin numérique, l’outil informatique lui a permis de démultiplier ses talents. Il se lance ensuite dans la sérigraphie et fabrique avec Thomas une machine qui leur permet d’imprimer sur différents supports (textile, papier, carton…). Il s’est aussi essayé à la mise en forme de l’argile en devenant céramiste.

En 2013, il valide ses acquis d’expérience et obtient un diplôme correspondant à son expérience professionnelle. Ses compétences acquises au fil des années ont ainsi été valorisées, sa VAE est clôturée par l’exposition Silène à la prestigieuse galerie du Faouëdic. Il est par la suite devenu enseignant en Arts plastiques dans l’éducation nationale.

Cet artiste touche-à-tout, devient photographe et depuis peu vidéaste. Il réalise des clips, courts-métrage et se spécialise dans le stop-motion. Il vient de terminer un film avec la Compagnie Les Maraudeurs où il met en mouvement du théâtre d’objet. Nouvel adhérent au Fab-Lab du Loch à Auray, il apprend la découpe laser pour réaliser son projet de création de masques. Brice a soif d’apprendre et souhaiterait travailler le bois et les métaux…Ce collectionneur de livres d’art pour nourrir son esprit en ébullition n’a pas fini de nous surprendre !

Brice dispose d’un atelier au Bout du Monde depuis 2011, il a d’ailleurs été président pendant 3 ans de l’association. Ce lieu de création à Lorient fermera ses portes en avril 2019 et Brice est déjà à la recherche d’un nouveau local, n’hésitez pas à le contacter si vous avez des idées : brice.postma@gmailcom

Cet artiste multimédia, inspiré par John Foster, est aussi expert de l’internet où il maîtrise la création de site web, pour preuve son site personnel : www.scotus.fr

Vous pouvez le suivre sur Viméo et Instagram

Brice exposera à l’espace multimédia du Polygone en 2018 et devrait participer à l’embellissement du quartier…

A suivre !

Par Nicolas

Profession : constructeur de décors

Rencontre avec Christophe Moreau, constructeur de décors.

Alors qu’il exerçait déjà un métier artistique en tant que sculpteur sur bois, Christophe a eu l’opportunité de travailler en 1998 sur un long-métrage, Madeline un film franco-américain de Daisy von Scherler Mayer. De fil en aiguille, il tisse son réseau dans le monde du cinéma…Christophe a le statut d’intermittent du spectacle depuis 1997, ses 21 ans d’expériences lui permettent à présent d’être « Chef constructeur ». Son métier consiste à définir la ligne artistique des décors, budgétiser et planifier leur fabrication ainsi qu’organiser leur installation et leur dépose.

Adhérent de l’association Films en Bretagne, Christophe fait parti des  professionnels de l’audiovisuel breton sur leur annuaire : https://annuaire.filmsenbretagne.org

Ce costarmoricain a un atelier de 400 m2 à Paimpol mais ne l’exploite plus depuis qu’il vit à Lanester. Il a de nouveaux projets en Bretagne-sud, il rêve de créer un lieu avec d’autres professionnels de la décoration (arts de la rue, cinéma ) où fabrication, échange, répétition, résidence seraient possibles…

Depuis quelques années, il travaille essentiellement en Bretagne, les derniers films où il a travaillé sont Rappelle toi, Meurtres en Cornouailles et le Kursk, long métrage tourné a Brest cet été.

Plus d’informations en consultant la fiche métier de (Onisep)

Code Rome L1503 Décor et accessoires spectacles (Pôle Emploi)

Les formations et les diplômes (Onisep)

Par Nicolas

Johnny par Marcel

Le comédien Marcel Le Guilloux (habitant du quartier Keroman) était jeudi 14 décembre au Galion,  avec son spectacle « Johnny perpète », joué plus de 1.000 fois en 20 ans. Un instant de 40 minutes écrit uniquement avec des paroles chantées par Johnny Hallyday, 50 textes enchâssés qui racontent « l’histoire d’un gars qui meurt à la fin ». Des références littéraires de Lautréamont à Shakespeare, des textes de Aznavour, Brel, Brassens que Marcel valorise dans ce « théâtre de bar ». Il met en scène un bonhomme qui vient boire un coup dans un bar et y fait des rencontres, Sarah, Gabrielle…et se raconte !
 « Jeudi, ce n’était pas un hommage, juste un instant à partager pour dire Adieu à celui qui restera l’idole des jeunes, que nous sommes…», explique l’artiste. Une cinquantaine de personnes personnes étaient présentes et ont permis de récolter 210€ pour l’Adapei – Les paillons blancs. Une association où Paul Rio, le pote de Marcel, a œuvré pour aider les jeunes en situation de handicap et pour qui Marcel souhaitait aussi avoir une pensée…

Plus d’informations sur ce spectacle : https://theatredeloeuf.weebly.com/johnnyperpegravete.html
Par Nicolas

Un nouveau cinéma itinérant

Rencontre avec Damien venu nous présenter le projet de bus anglais à étage, transformé en salle de cinéma itinérante !

En novembre 2016, il traverse la manche avec son ami Louis pour acheter un Bristol VR de 1978 (4 m de haut, 9m50 de long et 9 tonnes), les deux lorientais le baptisent Jan Jakku. Avec une bande de copains, ils créent l’association Kariba qui fourmille de projets. Première étape, les demandes de subvention pour rénover le bus avant de prendre la route en Bretagne. « On aménage l’étage en salle de projection , qui accueillera confortablement 25 personnes. Le bas pourra servir de guichet, de salon, de bibliothèque itinérante, avec un lieu de vie et une petite cuisine d’appoint, pour des tournées de 8 ou 15 jours en Bretagne. Mais ce n’est pas un projet commercial, c’est juste un rêve qui se réalise. On a envie de faire sortir les gens du quotidien, de faire prendre conscience. Le Jan Jakku, a pour objectif de devenir un vecteur social et culturel. »

Après avoir participé au Tomahawk Festival à Querrien et au Festival Les Passeurs de Lumière à Bannalec, plusieurs demandes sont en attente…

Un entretien sur « On n’est pas des moutons », émission de TV réalisée par des jeunes accompagnés par l’association TGB :

L’association Kariba a déjà obtenu une subvention de 500€ avec la Ville de Lorient dans le cadre d’Agit’actions, un accompagnement des projets d’actions jeunes (16 à 29 ans). Prochainement, une campagne de financement participatif…

Si vous souhaitez rejoindre l’association, contactez les sur leur page Facebook : www.facebook.com/associationkariba/

Par Nicolas

 

Patricia, fidèle au Polygone depuis 1993

Parmi les disciplines enseignées par Patricia, les plus courantes sont la gymnastique d’entretien , la gymnastique douce et la gym pilates. Pendant ses cours le plus souvent en musique dans une ambiance amicale, Patricia apporte une attention particulière à chacun tout en privilégiant un travail d’ensemble de qualité.

Patricia est très professionnelle, compétente, pédagogue, expérimentée, dévouée. Ces exercices nous permettent de conserver une bonne forme physique , de vieillir le plus harmonieusement possible, et c’est l’occasion de rencontrer d’autres personnes. Le travail accompli en séance nous aide au quotidien dans l’attitude, la respiration, la marche…

Patricia organise aussi des randonnées qui ont lieu en principe une fois par mois. Le plus souvent ce sont des randonnées gourmandes ( ostréiculture , algues, etc ) ou  découvertes de producteurs locaux ( Savons, spiruline, maraîchage, tisanes…). Dans les deux cas c’est vraiment l’occasion de joindre l’utile à l’agréable. Patricia passe beaucoup de temps en reconnaissance d’itinéraires et à contacter les artisans. Les randonnées se passent dans la bonne humeur même si les kilomètres sont quelquefois plus longs que prévus.

Par Guy

Paulette, l’amie des chats

Paulette, originaire de Normandie, s’était installée à Lille, ou elle tenait un restaurant avec son mari, puis elle est venue à Lorient grâce à une rencontre amoureuse…Elle travailla aussi comme aide ménagère dans les écoles. Paulette fut la co-créatrice de l’association Chats Libre de Lorient en 1997.  Association Chats Libre de Lorient : www.chatslibreslorient.com

Elle eu cette idée en voyant des chats dormirent dans les caves de l’immeuble où elle habita, ces derniers étant malheureusement errants et souvent malades, elle eu de ce fait l’idée de lancer une campagne de sensibilisation, et par la suite loua un premier local pour cette association qui se situa rue du Capitaine Le Fort à Lorient. Elle fut à la tête de cette association jusqu’en 2006. En 2017 cette association à maintenant 20 ans, et a fait stérilisé plus de 5600 chats pendant tout ce temps.

Aujourd’hui Paulette possède 5 chats chez elle, et est écologiste et respectueuse de la nature.

Paulette fait aussi des pièces de théâtre au centre social Brizeux, et raconte des histoires. Elle sera présente lors de la soirée de fin d’année du centre social Brizeux vendredi 22 décembre 2017 à 17h30 et vous y invite !

Par Christopher

 

La mer vue par Patrick Guigueno

Deuxième exposition sur lekiosque.bzh, mais première d’un habitant du quartier, professionnel de l’image à votre service !

Dans ses années au lycée, Patrick apprend en autodidacte à développer en noir et blanc dans un club-photo.

Electro-technicien, il était expert des radars sur les bateaux frégates à la DCNS et a connu les premiers TGV à la SNCF !

Parallèlement, il est aussi correspondant pour des journaux locaux. Passionné, il décide d’en faire son métier.

Il devient pigiste pendant 15 ans dans une agence de presse et travaille pour divers journaux (Ouest-France, Le Parisien, Libération).

En 2013, il se forme à la vidéo au Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ) www.cfpj.com

Patrick est actuellement disponible pour tous travaux en photo et vidéo, n’hésitez pas à le contacter !

patrickguiguenovue@gmail.com

https://www.facebook.com/profile.php?id=100011538106162

https://plus.google.com/114395034763229437667

Une sélection de photographies de Patrick Guigeno sur le thème de la mer…

Pierre-Yves, retraité et artiste peintre

Pierre-Yves est né à Lorient juste après guerre ; Lorient ayant été rasée par les bombardements, il a passé 15 ans en baraque au 80 rue de Larmor où son père était coiffeur :

« C’est le quartier de mon enfance ! À l’école de Merville, un de mes instituteurs m’a donné envie de peindre et, depuis, c’est devenu ma passion ! »

« Pendant quelques années j’ai exposé au Palais des Congrès avec l’école des Beaux Arts ; je n’ai jamais suivi de cours. Je peins des marines des côtes lorientaises et charentaises. Je suis très connu pour mes œuvres en Charente Maritime. Je peins à l’huile et je crée des toiles, des trompe l’œil, même sur des cabanes ! »

« Bref, c est mon évasion, je peins comme je veux, pour le plaisir des yeux. Comme j’aime le raconter, je suis revenu habiter dans mon quartier d’enfance où je me plais énormément. Depuis ma retraite, c’est un bain de jouvence de me promener dans toutes ces rues qui ont connu ma jeunesse et, quelques fois, de revoir des visages connus dans les années 60, comme des anciens clients du salon de coiffure de mon père avec qui j’ai exercé pendant 5 ans. »

Par Cyril

Ludivine, animatrice périscolaire

Je me présente je m’appelle Ludivine, maman d’un garçon de 11 ans.

Mon métier était femme de ménage, mais il a fallu que je m’arrête pour problème de santé. Je me suis inscrite à CAP Emploi, ma conseillère m’a proposé de faire un stage de découverte auprès des enfants dans l’animation. J’ai demandé au  Patronage Laïque de Lorient (PLL) de me prendre en tant que stagiaire dans les centres de loisirs.Ce métier m’a beaucoup plu.

Le GRETA proposait une formation de 6 mois de CQP (Certificat de qualification professionnelle) je me suis inscrite ce qui m’a permis de découvrir ce métier.

Il y avait 3 modules :

1) Expliquer le métier d’animatrice, en centre de loisirs et temps périscolaire.

2) Créer un dossier de 15 pages sur l’environnement social et professionnel de la ville de Lorient.

3) Faire une animation avec les enfants d’école élémentaire devant un jury pour montrer mes compétences pour cette activité.

Cette formation m’a permis de travailler sur moi, d’être moins timide envers les enfants et d’être en contact avec les parents.

J’ai obtenu mon diplôme, et maintenant je travaille pour la Mairie et le PLL, en tant qu’animatrice. Je tiens à remercier le PLL, ma conseillère de CAP Emploi et la ligue de l’enseignement de m’avoir permis de m’épanouir dans ce métier.

Plus d’informations sur le site du GRETA

Par Ludivine

Tënk, les films documentaires

En novembre, pour célébrer le Mois du film documentaire, Tënk vous offre une semaine gratuite.

Pour en bénéficier, il suffit de s’inscrire et c’est sans engagement : http://www.leblogdetenk.fr/offre-mois-du-doc/

Sur Tënk, les abonnés ont accès à une programmation de plus de 60 films documentaires, choisis par une équipe de professionnels passionnés.

Chaque vendredi, une dizaine de nouveaux films font leur entrée sur la plateforme. Tous les films de Tënk sont visibles pendant 2 mois.

Bonnes découvertes sur www.tenk.fr